[event] La rencontre du 3eme type (2) (Jean & Joy)
avatar


Messages : 54
pnj

Mer 8 Fév - 16:56
La rencontre du 3eme type (2) (Jean neige & Joy)

Vous êtes partis passer la nuit entre pote, admirer les étoiles et faire des théories complotistes sur les aliens et la fin du monde selon je ne sais quel calendrier d'une civilisation perdue et oubliée. L'un de vous prend ça pour un jeu, l'autre le prend totalement au sérieux. Des débats, de la rigolade, dans une bibliothèque ouvert constamment, à naviguer entre les étages du bâtiment. Mais le temps lui filent à tout l'allure et il est temps pour vous de rentrer chez vous. Mais tout ne se passe pas comme prévu, vous semblez apercevoir quelque chose dans le ciel, un flash, et soudainement, vous vous effondrez au sol, tous les deux, sans réelle explication.

Vous réveillez alors dans un endroit étrange et inconnu. Vous vous demandez alors si vous aviez pas été enlever par de méchants aliens qui voudraient vous disséquer. Mais dans tout les cas, vous ne semblait pas savoir depuis quand vous étiez inconscient. Vous angoissez dans cette salle sombre, avec des bruits étranges résonnant à travers les murs. Vous avez un peu peur mais la seule chose rassurante dans cette histoire, c'est que vous n'avez pas été séparé. C'est déjà ça.


(Explications : Le PNJ reviendra lorsque vous aurez tous les deux répondu à ce post. L’ordre de réponse : 1- Jean, 2- Joy.
géré par : Regal)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 128
Occupation : livreur de pizza
luzerne

Jeu 9 Fév - 21:24




trust  no  one



les étoiles nous guettent, dansent aux dessus de nos têtes
au loin les aliens nous observent et entendent nos théories et nous envoient un signal en retour ;
on en sait trop.

alors le ciel peut tomber,
les aliens nous enfermer

seuls dans le noir.


✩ ✩ ✩

je me réveille dans l'obscurité, si bien que je me demande même pourquoi je me réveille - puisque le jour n'est pas levé. Seulement c'est pas ma chambre, ou bien mon lit est étrangement dur. Le sol ; je le touche pour être sur qu'il est là, prenant conscience de mon environnement et mes yeux s'habituent à l'obscurité rapidement,
je me relève.
ces connards d'aliens. si ils avaient voulu faire ça bien ils nous auraient effacé la mémoire. Mais je me souviens,
sous forme de flash,
mémoire dispersée, perdue dans les astres et dans mes pensées.
Je relève la tête vers ce que Joy pointe du doigt, je m’effondre.
Joy putain. Je me précipite vers lui, dans un coin de la pièce joy à moitié conscient - il joue la belle au bois dormants. Je le ramène dans le monde réel à coup de secousse sur son épaule et ma voix pas très douce.

Joy putain tu vas bien ?? je l'aide à se redresser, mon inquiétude est présente mais le spammer de question est une chose tentante (je parle pour me rassurer)  Tu te souviens dans quelle année on est ?? mon gars il t'ont peut être effacé la mémoire à toi ! ou alors... putain joy tu m'as pas fais boire hein ?? non parce que j'avais dit que j'arrêtais. Hey, c'est toi qui m'as dit de douter de tout y a... un moment.

c'est clair, ma mémoire me fait pas défaut. Sauf sur ce point. Depuis combien de temps on est là...? mon esprit aiguisé n'en finis pas de psychoter, chercher les pires scénarios. Si ça se trouve on nous a séquestré.  

T'as toujours ton portable ?

non parce qu'on voit que dalle ici. Mes mains glissent dans mes poches, impossible de trouver le mien. A tous les coup je l'avais pas sur moi. Ou bien c'est ce que les aliens veulent me faire croire.
C'est dur à admettre, mais je préfère de loin tomber sur des aliens
que sur un type louche
du soir
qui nous a enlevé.

j'ai besoin d'arrêter de penser.

hrp ; ♥♥♥



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 881
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
myosotis

Lun 13 Fév - 0:08
la rencontre que j'attendais
(jean)
Il fait noir,
Ou je suis simplement aveugle.
Enfin, il est certain que je préférerai la première hypothèse. Car il y a pas si longtemps que ça, j’étais dehors, le regard levé vers le ciel.
Les étoiles présentes. Puis y’a eu cet objet céleste.

Oui je me souviens de ça puis impossible de me concentrer pour autre chose.
Une raison ?
Pourtant c’est si simple de comprendre avec moi, sans trop réfléchir.
C’est si facile de donner une explication à mon excitation profonde, mes pupilles dilatées, ma respiration plus agitée.
Et avec pour denrée rare, l’ombre d’un sourire.

Je suis allongé sur le dos. L’esprit tellement focalisé par ce que j’ai vu.
Ce que j’ai revu. Je ne voulais pas penser encore qu’il s’agisse de l’un de mes rêves.
Quelques instants passés, je sens une présence vers moi.
Un souffle de surprise, je reconnais ta voix, Jean. C’est vrai qu’on était ensemble,
Juste avant ça.

- ouais ça va.
Et toi ?


Tes bras me redressent et je peux ainsi me caler contre le mur.
Les yeux perdus dans le vide, je réponds d’un naturel à toutes tes questions futiles.

- on est en l’an 2405.
Oui je suis amnésique je me souviens ni de qui je suis et qui t’es toi.
Et je confirme. Je t’ai tellement fait boire que tu t’es retrouvé ici comme par magie.


Tu sens peut-être l’ironie,
Après tout tu dois y être habitué.
Mes mains se faufilent dans mes poches à la recherche de mon portable. Je l’allume et je remarque qu’il n’a pas assez de batterie.

- ouais mais…
Zut alors, j’ai pu de batterie. Comment on va faire ?


Tu sens dans la tonalité de ma voix, le sarcasme pur. Le sarcasme dur.
Alors je frappe mon poing contre ton épaule, essayant avec un ton léger et doux de te rassurer.

- Panique-pas mec. J’suis sûr qu’on est à l’abri d’un truc.
Je pensais vraiment pas que ça allait m'arriver encore un jour… revoir un ovni.
Si je suis en train de rêver,
J’te jure je retombe en dépression…


Peut-être je suis un peu trop optimiste que toi,
Même si c’est plus souvent l’inverse.
hrp : wsh désolé c nul. et regal ntm joy a pas peur de ça mdrrrr. puis quoi encore.


you're are my my and all my 's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 54
pnj

Dim 19 Fév - 18:03
La rencontre du 3eme type (2) (Jean neige & Joy)


Alors que vous remettez peu à peu de votre réveil faisant suite à votre enlèvement. Vous entendez soudainement des bruits de pas se rapprochant de votre position. Vous ne savez pas ce que cela peut être. Mais le bruit s'arrête, après de lourdes et stressantes secondes de suspense. Une trappe s'ouvrit dans la porte, laissant échapper quelques rayons de lumière, une main bizarre déposa par la trappe, une sorte de plateau repas avec deux sandwichs avec une bouteille d'eau. Ainsi qu'une clé attaché au capuchon de la bouteille.

Quelques secondes aprés, vous entendez comme si l'individu essayait de communiquer dans une langue bizarre, dont vous ne comprenez rien du tout. Il ferma la trappe et l'individu prit la fuite en courant, selon les bruits de pas entendus peu aprés.

Soudainement, le silence totale, vous n'entendez que vos respirations mutuelles, en vous rapprochant de la porte pour récupérer le butin, vous vous demandez si la clé concorde avec la serrure.  

Un de vous remarque que du plafond s'écoule un peu de poussière et de la terre.

Vous ne savez pas réellement ce que cache cet endroit, mais de ce que vous savez, soit c'est un vaisseau spatial qui imite parfaitement un environnement humain. Soit vous devez être encore sur Terre, quelque part sous terre ?

En dehors de votre pseudo-cellule se trouve un long couloir, avec des torches, menant je ne sais où ... Mais en tout cas, vous n'avez pas le choix, c'est soit à gauche soit à droite.


(Explications :  La voie est désormais libre, vous pouvez désormais sortir de la pièce dont vous étiez enfermé. Serez vous tenter de manger à vos risques et périls, la nourriture délivré par cette étrange individu ? Quel chemin allez vous emprunter. A vous de décider.

(Le PNJ reviendra au moment opportun.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 128
Occupation : livreur de pizza
luzerne

Ven 24 Fév - 1:56




trust  no  one


Joy et son sang froid, je l’envie parfois. J’accepte ses douces paroles en plissant les yeux tout en gardant un brin de méfiance ; car pour être aussi confiant et sûr de soi… c’est souvent qu’on a rien à craindre. En fait, Joy pourrait carrément être derrière tout ça. Mais j'abandonne vite l’idée de le suspecter lui.
Cette fois je me frotte les yeux - incertain de ce qui vient de se passer - je suis plus sûr de rien. C’est probablement le truc le plus bizarre qui m’est arrivé en étant sobre, ça rend le tout plus inquiétant sans m’en rendre compte je me tient proche de Joy. Mais au final, c’est moi le type responsable (je suppose) ; un pas vers l’avant je marche en direction du couloir et je ramasse notre repas et je profite de la lumière qui s’échappe pour vérifier quelque chose.
imagine ils nous ont filé un truc périmé… putain merde c’est pas emballé. c’est encore pire si ils sont fait main… t’as faim ? je lui tend le sandwich. Pas sûr qu’il en veuille mais ça s'appelle être courtois. Dans le doute je garde ça dans mon sac que je retrouve étalé dans la pièce. Prêt à passer la porte j'aperçois la lumière, et deux directions qui s’offrent à moi. J’hésite.
Je sens Joy qui se rapproche derrière moi, je l’arrête.
Joy tu es droitier ou gaucher ?
probablement la question la plus sérieuse que j'ai pu poser ; ma stratégie est déjà pensée. J'ai un mauvais sens de l'orientation, mais si je demande à quelqu'un de m'aider à choisir... nos chances de nous perdre sont divisées par deux. Ou multipliées...? je sais plus, peu importe.

hrp ; c'est court rip. perso j'aurai mangé les sandwichs.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 881
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
myosotis

Mar 28 Fév - 20:21
la rencontre que j'attendais
(jean)
Tout se déroule si vite. Les secondes passent comme un éclair. Je n’ai même pas eu le temps de tout calculer.
J’ai vu une main, le genre de main que tu trouverais dans une boutique de farce et attrape,
Sa blancheur étonnante donnerait froid dans le dos mais, pour moi,
Rien.
Je n’ai pas peur. Et encore moi en ta présence jean. T’es un peu comme un moyen de garder mon sang froid et tu ne le sais pas, ça serait trop embarrassant de l’avouer.
Je me lève te rejoindre, la curiosité qui remplit mes yeux d’une lueur d’espoir.

Les sandwichs sont très tentants, tu m’en tends un, je le prends, sans aucune hésitation.
Ma faim est belle et bien présente, se manifeste un peu trop dans mon estomac.
Je croque un morceau, mâche une bonne minute pour enfin faire une grimace comme si j’allais mourir d’une soudaine strangulation.
Tu devrais plus en rire, qu’en pleurer.
Parce que je reprends ma mine habituelle pour arrêter mon humour un peu trop sombre.

- J’ai jamais coûté un sandwich aussi goûteux de toute ma vie.
Genre… les aliens sont des cordons bleus, putain tu le crois ça ? Je le savais, ils sont là pour notre bien...


Que m’arrive t-il ?
Où est passé mon ennuyante dépression, ma folle envie de disparaître,
Où est passé mon désir de m’isoler ?
Envolés loin, peut-être kidnapper aussi ailleurs que dans cet endroit.
Je jubile.

Je te suis comme une ombre puis ton visage me stoppe net. Je reprends une bouchée irrésistible de ce sandwich extraterrestre pendant que tu me poses ta question.

- J’suis gaucher.
Pourquoi ? Tu veux prendre le chemin de gauche ?


Aussitôt dit, je te double sans réfléchir plus longtemps.
Je veux les voir.
Pour qu’ils m’emmènent faire un séjour dans l’espace.
(à jamais.)
hrp : mdr j'ai posté avc pastel la première fois. la honte. sinon bah. dsl c bof. :((


you're are my my and all my 's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 128
Occupation : livreur de pizza
luzerne

Dim 5 Mar - 17:33




trust  no  one


mes yeux perplexe se posent sur Joy anormalement énergique. J’ai pour habitude de le faire chier mais là, il semble me presser. Je ri un peu (beaucoup) - il m’a donné faim avec son sandwich. Puis merde, pas le temps de m’alimenter. Je le vois me doubler, direction la gauche.
Tu sais j’ai lu que dans un labyrinthe fallait toujours suivre la droite. J’essaye de suivre tes pas, je parle à ton dos. ...mais...techniquement, comme on est pas dans un labyrinthe donc ça va.
Je marche toujours, tout en sortant un sandwich de mon sac je m’étais promis de plus manger en marchant mais bordel, c’est super tentant. On file entre les murs et la lumière qui nous guide, Joy est probablement plus excité que moi. Et pour d’autre motif ; tandis que je savoure mon sandwich et mon corps tout entier a envie de remercier la personne qui a préparé ça - Joy il pense que c’est un don du ciel, j’en doute pas. J’y crois à moitié, continuant de rêvasser aux complots… aux éventuels pièges venus de là haut.
Joy est-ce que tu sens des substances agir sur ton corps… tu trouves pas qu’il a un arrière goût de GHB ce sandwich ? en riant j’en fais qu’une bouchée. j’ai pas peur loin de là, si c’est un piège j’y fonce tête baissé.
Mes pas s’accélèrent je le rattrape dans ton dos je me glisse mais je ne parviens pas à ton niveau tu me stoppe ; je me prend son dos. Il s’est arrêté. Je regarde devant moi (c’est lui) je regarde devant lui :
mec, c’est quoi ?
une sortie ? le paradis ? je sais pas. La lumière s’affaiblit.

hrp ; ne sois pas dsl je le suis encore plus.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 54
pnj

Sam 18 Mar - 19:39


La rencontre du 3eme type (2) (Jean neige & Joy)

Votre confiance envers vos kidnappeurs est des plus remarquable -ou simplement purement naîve-. Mais soit, vous avez décidé de manger la nourriture qu'ils vous ont donné. Chacun d'entre vous se rend compte que vous sentez de bien meilleur humeur grâce à ça, ou peut-être est-ce juste l'excitation de les rencontrer ? Ou simplement de sortir de cet endroit ?

En choisissant le chemin de gauche, tout en le longeant, vous êtes arrivé devant cette fameuse lumière, qui semble énormément vous déconcerter, jusqu’à vous rendre statique.

Ce flot lumineux était si puissant, semblant si aveuglant qu'on aurait pu croire à un acte du divin. Presque biblique. Mais en s'affaiblissant peu à peu, vous vous rendirent compte que quelque chose semblait émaner en son centre. Vous bloquant le passage, en l’occurrence. La forme déploya comme des ailes devant vous. Tout en vous fixant d'un air sérieux.

Plus le "lux" descendait et plus les détails, vous sautez aux yeux.  Cela avait allure humaine. Des habits étranges. Une longue chevelure blonde. Relativement grande. Une main sur la hanche.

Une douce voix de jeune femme brisa ce silence, le sourire aux lèvres.

- " Joy. Jean. Alors les garçons, où allez vous comme ça ? "

Aussitôt, les ailes de cet individu se mirent à battre doucement avant de rétrécir drastiquement.

- " Hmm, vous semblez les avoir manger ? J’espère que vous avez trouvé ça bon. Car cela risque d'être les derniers... Avant un long moment. "

(Explications : Vous avez fait une rencontre des plus étonnante. Et étrange. Mais qui peut-elle bien être cet individu ? Comment vous connaît-elle ? Allez vous rester pour essayer de mieux comprendre ce qui vous est arrivé ? Ou simplement fuir vers l'autre chemin ? C'est à vous de décider.)

(Le PNJ reviendra quand vous aurez répondu chacun votre tour.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 881
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
myosotis

Dim 19 Mar - 18:03
la rencontre que j'attendais
(jean)
Tu es marrant, Jean,
À donner des réponses comme si,
Tu avais peut-être raison,
C’est drôle parce que j’ai l’impression que tu cherches à me faire paniquer plus qu’autre chose et alors je me dis,
Tiens peut-être que dans le fond je devrais, si ça se trouve,
(Nous ne sommes plus en vie.)
J’en ris et surtout je m’en moque quand toi tu essayes encore plus de dramatiser la situation.

- T’es ouf.
(Pour ne pas dire relou.)

Je regarde ensuite devant nous,
Une espèce de porte du paradis.
Non merde, casse pas mon délire d’aller vers les étoiles, j’te dirais « remboursé » si c’est juste une blague d’illuminés.
Même si.
La lumière et cette apparition céleste je me dis que c’est peut-être un alien qui a prit la forme d’une jolie dame,
D’un ange gardien.

- Salut, tu viens de quelle planète ?
Si tu me dis la terre, j’me casse.


J’ai bien peur d’être choqué, déçu.
J’attends juste une réponse c’est tout, si c’est un canular,
Je préfère être mort.
hrp : wsh je fais cours pour avancer le truc.


you're are my my and all my 's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 128
Occupation : livreur de pizza
luzerne

Jeu 30 Mar - 21:09




trust  no  one


La lumière plus brutale qu’un lundi matin à ma fenêtre, putain mais quel plot twist, ce qui nous attend derrière cette porte c’est la mort en fait. Ou que dis-je, la réincarnation, l’après vie - puisqu’on est mort depuis le début en fait on est sûrement au paradis. J’imaginais la porte d’entrée plus belle mais allez, y
prenez mon corps je vous en pris.
j’abandonne la vie terrestre et je me retrouve face à un ange, rien que ça.
et p u t a i n
j’aurai jamais cru qu’un ange puisse être aussi sexuellement attirant.
Puisqu’un ange c’est censé être asexuel, nan ?
Puis peu importe si c’est une vision du paradis où un ovni, je pourrais créer une religion en l’honneur de cette allure divine.
ça vous a fait mal quand vous êtes tombé du ciel ?
chacun ses questions et ses préoccupations.

hrp ; bite



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 54
pnj

Mar 6 Juin - 15:06


La rencontre du 3eme type (2) (Jean neige & Joy)

Toujours une main sur les hanches, regardant les deux garçons.
Cet être de lumière attendait d'eux, des questions, de l'admiration, un cumul d'émotions propre aux humains dans leur genre.

Le premier lui demandait alors, de quel planète venait cet "ange", légèrement désabusé par quelque chose.
Le deuxiéme, alors lui posait une autre question dans la même foulée, avec un regard un peu plus touchant que le premier, regardant cet être avec de grands yeux ronds.

La jeune femme pouffa légèrement de rire, en mettant sa main devant sa bouche, avec une élégance rare.

- " Vous êtes drôles, les enfants. Je dois dire que je m'attendais à un peu plus de questions, mais on va dire qu'on peut pas prévoir l'imprévisible. Tant pis. "

Elle avança alors de quelques pas, tout en leur répondant, avec un grand sourire en direction de Joy.

- " Joy, tu ignores bien des choses, mon enfant. Mais oui, qui sait, peut-être que je viens d'ailleurs. Ou ... Peut-être pas. "

"Et toi, mon petit Jean, la douleur s'estompe avec le temps, il faut juste savoir freiner dans les trente derniers mètres. Et savoir atterrir, cela va de soi. Mais merci d'avoir poser la question. "

Elle lui fit un petit clin d'oeil, avant de stopper net sa marche devant les deux, posant ses deux mains sur leurs petites têtes.

- " Vous avez grandis déjà si vite, cela semble si incroyable. Les humains sont si fascinants. Mais pourquoi voulez vous partir d'ici au juste ? "

Elle semble si gentille et douce ... Mais qui est-elle au juste ?


(Le PNJ reviendra quand vous aurez répondu chacun votre tour.)
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Jean Claude Duvalier retournera-t-il en Haiti ?
» Une interview de Jean Raspail
» Commentaires sur Wyclef Jean
» WOUYYYYYY SENATÈ JEAN HECTOR ANACASSIS DEKLARE L SE YON BANDI YON LWIJANBOJE
» Une bourgeoisie déracinée ! Par Jean Erich René

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-