forum rpg tout public univers fantastique/paranormal aucun minimum de mots avatars illustrés 200*320px

fractales et point de rupture
Irvin
 
luzerne
luzerne
Irvin
fractales et point de rupture  OwtnJR0
Messages : 25
Occupation : Agent du FBI
Sam 14 Juil - 15:41
fractales et point de rupture  9BwY8LR
fractales et point de rupture  Moivb0Z
La Jalousie • ALAIN ROBBE-GRILLET


Irvin
 
luzerne
luzerne
Irvin
fractales et point de rupture  OwtnJR0
Messages : 25
Occupation : Agent du FBI
Sam 14 Juil - 15:41
fractales et point de rupture  L68z6Da



fractales et point de rupture  NmZVC0x



fractales et point de rupture  KkGndzz
Irvin
 
luzerne
luzerne
Irvin
fractales et point de rupture  OwtnJR0
Messages : 25
Occupation : Agent du FBI
Sam 14 Juil - 15:51

Et dans cette ville inerte, cette foule criarde si étonnamment passée à côté de son cri comme cette ville à côté de son mouvement, de son sens, sans inquiétude, à côté de son vrai cri, le seul qu'on eût voulu l'entendre crier parce qu'on le sent sien lui seul ; parce qu'on le sent habiter en elle dans quelque refuge profond d'ombre et d'orgueil, dans cette ville inerte, cette foule à côté de son cri de faim, de misère, de révolte, de haine, cette foule si étrangement bavarde et muette.
Dans cette ville inerte, cette étrange foule qui ne s'entasse pas, ne se mêle pas : habile à découvrir le point de désencastration, de fuite, d'esquive. Cette foule qui ne sait pas faire foule, cette foule, on s'en rend comte, si parfaitement seule sous ce soleil, à la façon dont une femme, toute on eût cru à sa cadence lyrique, interpelle brusquement une pluie hypothétique et lui intime l'ordre e ne pas tomber ; ou à un signe rapide de croix sans mobile visible ; ou à l'animalité subitement grave d'une paysanne, urinant debout, les jambes écartées, roides.


fractales et point de rupture  S2shvZf




Au bout du petit matin, l'échouage hétéroclite, les puanteurs exacerbées de la corruption, les sodomies monstrueuses de l'hostie et du victimaire, les coltis infranchissables du préjugé et de la sottise, les prostitutions, les hypocrisies, les lubricités, les trahisons, les mensonges, les faux, les concussions --- l'essoufflement des lâchetés insuffisantes, l'enthousiasme sans ahan aux poussis surnuméraires, les avidités, les hystéries, les perversions, les arlequinades de la misère, les estropiements, les prurits, les urticaires, les hamacs tièdes de la dégénérescence. Ici la parade des risibles et scrofuleux bubons, les poutures de microbes très étranges, le poisons sans alexitère connu, les sanies de plaies bien antiques, les fermentations imprévisibles d'espèces putrescibles.


Cahier d'un retour au pays natal • Aimé Cesaire
Contenu sponsorisé
 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-