forum rpg fantastique
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Drague, trébuche et pleure — Wiat

Aller en bas 
AuteurMessage
Lebon
unknown
unknown
Lebon

Drague, trébuche et pleure — Wiat Giorno11
Messages : 5
Pouvoir : relation
Symbole : Première crise d'asthme
Occupation : Modèle, Danseur au repos
Avatar(s) : Giorno Giovanna — JBA

Drague, trébuche et pleure — Wiat Empty
MessageSujet: Drague, trébuche et pleure — Wiat   Drague, trébuche et pleure — Wiat EmptyMer 11 Avr - 17:24

Wiat Finks
Avatar O.C - Yamane Yoshitake.
Surnom  L'homme perdu — Lostman
Âge 34 ans.
Date de naissance 13 Juillet.
Lieu de naissance Foxglove.
Nationalité Origine Japonaise.
OccupationCo-directeur de l'Agence TouRisk avec son frère / Fait de la basse et chante (il n'est pas super doué)
Pouvoir Intégration.
Symbole Lorsqu'il est monté dans une voiture à l'avant pour la première fois
caractère
Amour inconditionnel pour les femmes et le lait, inexplicable et insatiable soif qui s'empare de lui à toute heure de la journée, comme un sursaut instinctif... Si l'envie n'est pas assouvie, Wiat tombe dans tout les excès.

Comme un gamin gâté à qui on refuserait un bonbon, il s'excite, boude ou pleure. Sans jamais réellement s'énerver — car c'est bien trop fatiguant — son cœur aura facilement tendance à tomber dans un gouffre noir et sec qui se nourrit de ses nombreux rêves brisés. Le lait est cet élixir magique, qui réchauffe et caresse son âme : répare tendrement.

Trouve-t-il dans cette boisson le souvenir de sa mère ?
Wiat n'y a pas pensé.

Wiat ne réfléchi pas trop, ça lui fait mal à la tête. Son esprit de synthèse s'occupe d'ordinaire à nettoyer les tâches de la vie, à remplir les trous de son corps pour qu'il puisse avancer sans trop tomber... Mais la maladresse légendaire et l'extrême sensibilité de L'Homme Perdu fait défaut aux tentatives de protection que lui offre son organisme : il trébuche.

Et nez contre terre, il se confronte, dans une flaque qui reflète momentanément son esprit, à l'immense échec qu'est sa vie... Incapable de ravaler ses larmes chaudes, seul, il serait incapable de se relevé. Car la révélation serre son cœur, l'étouffe :

n'est-il pas en vie pour accomplir de grande chose ?

Totalement fasciné par son ancienne vie qu'il essaye vainement de reproduire partiellement et dont il ne se sent pas à la hauteur.

Toutes les vies des autres ricochent contre lui, à cause d'un pouvoir qu'il ne contrôle pas. Sans le vouloir, il s'approprie des souvenirs qui ne sont pas à lui, s'imprègne d'eux et s'en inspire.

Comme un petit garçon, Wiat s'invente des vies pour échapper à celle d'un adulte qui ne marche toujours pas droit, ne pense pas avec suffisamment de rigueur.

Mais s'il n'est pas doué avec la vie, que sa douceur et sensibilité lui causent bien des soucis, Wiat a pensé trouver sa force dans les mots... Alors il essaye de trouver de jolies formules, d'apaiser les ardeurs avec le calme de la parole. Mais on sourit seulement, touché mais moqueur.

Wiat aussi, sourit, espère beaucoup et ne reçoit pas grand chose.
histoire
Costar cravate vissé, serré. Wiat ne va pourtant pas au bureau pour travailler... Mais c'est le seul moyen qu'il a trouver pour camoufler le manque de réussite qui le poursuit. Costume de super-héros pour acquérir la force de mener une vie ordinaire. Du moins... En donner l'impression.

     Malgré tout ce que Wiat n'a pas, on ne peut pas lui retirer cette classe naturelle parfois entravée par les aléas de son existence. L'effet fait mouche un moment : si on ne le connait pas, si on ne lui parle pas, on se laisse piéger par l'image d'un homme qui marche droit, sourit joliment... Mais tout à coup glisse...
...
Ses lacets n'étaient pas bien faits...

Charmant, certes, mais Wiat n'a jamais compris qu'il ne suffit pas de ressembler à un agent secret pour le devenir.


Petit gosse, ses nouvelles chaussures aux pieds trempent déjà dans l'eau croupie de la cours d'école. Il regarde, stupéfait, le blanc se faire manger par l'avancée d'un brun sale. Un lacet est noyé, ses mains glissent dans la vase pour le rattraper et le ranger avec la délicatesse de doigts propres et hésitants. Il se penche doucement et des mains cruelles en profite pour le pousser.

Les coudes, les genoux et un bout de nez viennent rejoindre les mains plaquées contre terre et l'incompréhension de Wiat le fait s'écrouler un peu plus, écrasé par les rires de ses vilains camarades. Plutôt que de se relever tout à fait, il baisse la tête en regardant ses habits, pourtant si jolis, qu'on s'amuse sans cesse à salir.

Il se demande pourquoi. Il demande pourquoi. Mais ses larmes ne renvoient qu'un pitoyable message de faiblesse qui accentue les rires.

L'école est une grotte où les moqueries résonnent et s'enchainent sans cesse. Une prison où Wiat ne veut pas aller, un supplice qui se répète chaque jour. Alors l'intérêt pour les cours s'efface, remplacés par la peur du prochain lynchage.


Dès qu'il en a eu l'occasion, Wiat s'est tiré et il a couru. Couru après des boulots d'adultes taillés trop grands pour lui, comme ses costards qu'il a commencé à porter avec obstination. Parce que ses rêves se cachaient dans la police, le FBI et l'espionnage, embrumés par des films et des séries qui faisaient briller ses yeux de gamin martyrisé. Wiat a essayé, tout tenté, mais les rires le poursuivaient où qu'il aille, sans arrêt. Les mains dédaigneuses lui disaient de se trouver un job à sa mesure : insignifiant.

Le regard fatigué, il s'est un peu résigné sans se rendre compte des quelques talents dont la vie l'a doté. Lui et son frère enchainent des petits boulots divers au point d'ouvrir leur propre petite boîte : L'Agence Tourisk. Plutôt que de chercher sans cesse des tâches à remplir, la ville entière les appelle directement pour de petits travaux pas compliqués. Les habitants aiment bien le duo de frère mais les prennent surtout de pitié.

Mamies en détresses, objets ou animaux perdus, la fratrie se lance à corps perdu pour rendre service tant qu'une jolie récompense les attend. Wiat, qui a le sens de la discussion s'occupe souvent de distraire des personnes âgées qui s'ennuient, son charme maladroit égare les dames de leur quotidien gris.




boîte à souvenirs

Avatar James Dean
Prénom  James.
Âge 24 ans.
Nationalité Américain.
Occupation Acteur
Spray ∞
De retour, pour vous jouer un mauvais tour. Wiat c'est tellement un loser je sais pas quel pouvoir lui donner mdr.
J'ai changé la vie antérieur kermit soft


Dernière édition par L'Homme Perdu le Lun 16 Avr - 23:27, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neige
magnolia
magnolia
Neige

Drague, trébuche et pleure — Wiat 1b7f961b4f5bc4643b0398725a275bda
Messages : 29
Occupation : vagabonder, voler des objets blancs, attendre qu'il neige.
Avatar(s) : Jafar de Magi : The Labyrinth of Magic

Drague, trébuche et pleure — Wiat Empty
MessageSujet: Re: Drague, trébuche et pleure — Wiat   Drague, trébuche et pleure — Wiat EmptyMer 11 Avr - 22:17

Drague, trébuche et pleure — Wiat Tumblr_ou8oxif8Gm1wo1px3o1_500
Lostmaaaaan, tu me vends du rêve, j'adore ce type de perso just right
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
myosotis
myosotis
Cyanure

Drague, trébuche et pleure — Wiat B3a2465c5b8c385ec9d51343fc138bfd
Messages : 25
Pouvoir : vision
Symbole : "Rasputin" (Boney M)
Occupation : Collégienne // Photographe // Sorcière
Avatar(s) : Jane Lane (Daria)

Drague, trébuche et pleure — Wiat Empty
MessageSujet: Re: Drague, trébuche et pleure — Wiat   Drague, trébuche et pleure — Wiat EmptyJeu 12 Avr - 18:27

RIPLEY. kermit scream (voilà j'ai crié jsuis contente, mtn go me calmer)
J'aime beaucoup le caractère, le symbole, l'ancienne vie, tout en fait kermit

Rebienvenue avec mister Wiat just right
Revenir en haut Aller en bas
Lebon
unknown
unknown
Lebon

Drague, trébuche et pleure — Wiat Giorno11
Messages : 5
Pouvoir : relation
Symbole : Première crise d'asthme
Occupation : Modèle, Danseur au repos
Avatar(s) : Giorno Giovanna — JBA

Drague, trébuche et pleure — Wiat Empty
MessageSujet: Re: Drague, trébuche et pleure — Wiat   Drague, trébuche et pleure — Wiat EmptyVen 13 Avr - 21:19

Merci les poulets, vous êtes si gentils !
scared cat
Revenir en haut Aller en bas
Adam Kadamon
hellébore
hellébore
Adam Kadamon

Drague, trébuche et pleure — Wiat Giphy
Messages : 24
Pouvoir : sensation
Symbole : couteau papillon
Occupation : Infirmier
Avatar(s) : Ewan McGregor

Drague, trébuche et pleure — Wiat Empty
MessageSujet: Re: Drague, trébuche et pleure — Wiat   Drague, trébuche et pleure — Wiat EmptyVen 13 Avr - 21:28

Wow je suis amoureuse, ce caractère c'est just right
Revenir en haut Aller en bas
Vito
myosotis
myosotis
Vito

Drague, trébuche et pleure — Wiat 2fed52cad2a4f00c5cc8fe3e92c0b9c2
Messages : 446
Pouvoir : transmission
Symbole : coup de poing
Occupation : caissier à la station service
Avatar(s) : keith (vld) + esmeralda (disney)

Drague, trébuche et pleure — Wiat Empty
MessageSujet: Re: Drague, trébuche et pleure — Wiat   Drague, trébuche et pleure — Wiat EmptySam 14 Avr - 18:13

alors je suis absolument amoureuse de la ref de l'ancienne vie, ripley c'est vraiment ma reine ultime donc WOW en vrai il fallait y penser
ensuite cowboy bebop
ensuite ce visu incroyable (je le connais pas mais il est incroyable)
ensuite ta fiche
ensuite toi
just right just right just right just right just right
jtm


aes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Drague, trébuche et pleure — Wiat Empty
MessageSujet: Re: Drague, trébuche et pleure — Wiat   Drague, trébuche et pleure — Wiat Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Drague, trébuche et pleure — Wiat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carole Et Moi en mode Drague sur Meetic.
» Cours de drague [Pv Juliet, Jeremy]
» [bureau d'Ambre] Découvertes fâcheuses (pv Ange et Carna)
» A pleurer Dark MC Hammer
» Quenya Fëanáro [Vagabonde] {Dundun}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Création de personnages :: Présentations :: Fiches refusées-
Sauter vers: