forum rpg fantastique
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ely
myosotis
myosotis
Ely

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Aztyqu11
Messages : 23
Pouvoir : intégration
Symbole : Les 5 derniers jours de l'année
Occupation : Enseignante en Histoire à la Pricefield Academy
Avatar(s) : Emily Kaldwin -Dishonored

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Empty
MessageSujet: Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]   Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] EmptyDim 4 Mar - 19:39

Elisabeth Noir
Avatar Emily Kaldwin -Dishonored
Surnom :Ely
Âge : 29 ans
Date de naissance : 16 août 1988
Lieu de naissance : Nouvelle-Orléans, Louisiane
Nationalité : Américaine
Occupation : Professeure d'histoire à la Pricefield Academy.
Pouvoir Intégration.
Symbole : Les "5 jours sans vie" du point de vue de Mixtli et "Mes règles en décembre" du point de vue d'Ely
caractère
Une main de fer dans un gant de velours, j'aime bien me représenter ainsi, même si je sais que c'est une simplification qui ne rend pas un portrait très juste. Je m'y tiens pourtant car à bien des égards, on pourrait penser que le gant de velours, c'est moi, et la main de fer, mon tonalli.

J'ai en effet eu le plaisir douteux de le rencontrer très tôt dans ma vie, ou plutôt "déclencher mon Premier souvenir" comme j'ai eu l'occasion de l'apprendre par la suite. Du coup, en considération mon caractère actuelle, j'aurais du mal à vous dire quelles particularités vient de moi, intrinsèquement parlant, de lui, ou de la confrontation de nos deux personnalités. J'aurais même du mal à vous dire si en faire la distinction a le moindre sens !

Par exemple, j'ai toujours été curieuse de tout, mais c'est bien cette profusion de visions et de souvenirs d'un autre temps qui me fit dévorer n'importe quel livre ou manuel d'histoire me tombant sous la main. Couplé à ma mémoire absolue, je me suis naturellement dirigée vers des études d'histoire jusqu'à l'enseigner aujourd'hui avec beaucoup de plaisir. En aurais-je été jusque là sans les souvenirs de Mixtli ? Impossible à dire... j'ai même appris par la suite que ma mémoire absolue venait de notre lien, c'est à en perdre son latin !

Donc voilà, professionnellement parlant, tout va bien, ou presque. En dehors de ça, c'est un peu plus compliqué. J'ai le sang chaud et une prédisposition à tenir tête et faire front, même quand cela serait déconseillé par le bon sens. Mixtli dit que c'est parce que nous partageons le même tonalli, et que ce dernier nous destine à devenir des guerriers, c'est peut-être vrai mais cela ne fait que renforcer ma confusion quand j'essaie de faire le tri entre ce que je lui dois et ce que je me dois, à moi ! D'ailleurs, avec l'expérience j'ai appris à prendre ce qu'il me disait yca mapilxocoyotl, littéralement "avec mon petit doigt", et au figuré : "avec des réserves". Au final, les souvenirs qu'il partage avec moi quand la lune le veut sont relativement plus fiables.

Mais sinon je ne suis pas méchante, hein ? Je n'ai pas le sang qui bout à l'idée d'arracher votre coeur sur les marches d'un temple de Tenochtitlan si c'est ça qui vous fait peur? Je suis capable de faire preuve de gentillesse et d'empathie, oui madame !

Bon d'accord, peut-être que je suis un peu intransigeante par rapport à certains sujets (voir véritable casse-couilles, selon la personne à qui vous demandez) qui touche à l'Histoire. Par exemple vous me ferez grincer des dents si vous vous hasardez à prononcer le nom de Moctezuma à l'espagnole (dont le dédain colonialiste s'est transmis au reste du monde : la vraie prononciation est "Moteczoma" bande d'incultes. "Motecuzoma Xocoyotzin" si vous voulez me faire plaisir). J'ai aussi tendance à oublier que tout le monde n'est pas la réincarnation d'un pochteca mexical et n'est pas capable de prononcer Huitzilopochtli, comme ça, à la volée.

Très globalement, je suis plutôt pointilleuse, analytique et droite dans mes bottes (et je pense que ça doit se voir à la lecture de ces lignes. Le lyrisme et la poésie, c'est digne d'éloge, hein ? Mais j'atteins mon seuil de tolérance assez rapidement et j'en suis incapable d'en faire moi-même. Au final moi je m'occupe de l'Histoire et je laisse à d'autres les antonomases, les adynations et autres figures de style ; ainsi les vaches seront bien gardées.

En tout cas une chose est sûre : j'ai un faible pour les personnes curieuses ou désireuses d'apprendre. Que ce soit parce que ce sont des traits de caractères que je partage ou parce que mes gênes de professeurs me conditionnent à coup de déterminisme, je trouve tout de même que ce sont des bonnes valeurs et je les encourage. En revanche, tout ce qui concerne l'union d'Hellébore et leur philosophie de l'oublie, ça ça m'arrache la peau au fer rouge, la brûle à la tenaille, bref ! Pour mille et une raisons je ne peux cautionner une telle façon de penser, en tant que myosotis et enseignante en histoire, jamais je ne pourrais soutenir un dogme pareil.
histoire
-"Tonalli" est un mot nahuatl qui n'a pas d'équivalent direct dans notre langue, mais les mots qui s'en rapprocheraient le plus serait "karma", "destin", bref, vous voyez l'idée.

Je finis d'écrire le mot au tableau et me retourna, je pouvais voir à l'inclinaison des crânes et aux regards fatigués quels élèves étaient en train de m'écouter ou non. Un vieux truc de prof que les élèves nous soupçonnaient vaguement de posséder. Je voyais d'ailleurs que je ne faisais pas trop recette : la promotion était sérieuse et de haut niveau, ce qui me faisait plaisir, car je pouvais ainsi officier en plein dans ma spécialité (les civilisations pré-colombiennes et plus particulièrement la civilisation aztèque) mais nous étions le vendredi après-midi et à ce moment-là, même en faisant cours avec un lance-flamme ou une guitare électrique j'aurais du mal à les réveiller.

-Seulement le tonalli a également une enveloppe physique : à la naissance de l'enfant, les parents conservent le cordon ombilical du garnement et, si c'est une fille, vont l'enterrer enroulé autour d'un petit rouet en argile dans la pièce où elle est née, afin de la pousser à devenir une bonne ménagère (haussement de sourcil des étudiant.e.s féministes de la salle, bingo). Si c'est un garçon, son père enroulera généralement son cordon autour d'un petit bouclier en bois sculté au préalable et le donnera à un guerrier en lui demandant de l'enterrer dans la terre du prochain champ de bataille qu'il sera amené à fouler. Et ce, afin que le tonalli de l'enfant le pousse à devenir... ?

Le silence dura trois secondes avant qu'un étudiant ne se décide à avancer timidement : "Un guerrier" ? Je hocha la tête, comme si cela pouvait être autre chose !

D'ailleurs, pour la blague, Mixtli, dépositaire de ma vie antérieure, était peut-être allé à l'encontre de son tonalli en devenant pochteca ("marchant") et c'était à moi de rattraper le coup. Autant dire que c'était rapé, peut-être qu'après ma mort, Bouddha allait perdre courage et nous faire glitcher hors de l'univers au son de Shooting Stars ? Etant donné que oui, selon toute vraisemblance, moi et Mixtli partageons le même tonalli, l'idée le faisait d'ailleurs beaucoup rire, sauf que je le taquinais en l'appelant "Mon tonalli.", il détestait ça le pauvre... ou alors il avait une dent contre les périphrases.

-Ce n'est pas la seule cérémonie liée à la naissance d'un enfant aztèque, on lui attribuait également un nom d'enfant qui est en fait le même que le nom du jour selon leur calendrier religieux et qu'ils conserveront jusqu'à leur sept ans.

Une élève me demanda ce que je voulais dire par "calendrier religieux", ce qui m'épargna la recherche d'une transition moisie. J'aimais bien ce genre de question : le cours avançait de façon fluide avec elles, je faillis lui donner une image mais je me suis rappelé à temps que l'on n'était pas en petite section.

-Les aztèques avaient trois calendriers : un religieux qui servait à donner les dates des fêtes associées aux divinités et d'où ils tiraient les noms pour leurs enfants. Il avait un cycle de 260 jours, exactement comme le second -mais ils étaient décalés, sinon vous pensez bien que cela serait trop simple-. Le plus intéressant reste leur calendrier principal : mine de rien les aztèques étaient des bêtes en astronomie et comme le nôtre, leur calendrier était basé sur le mouvement de la Terre par rapport au soleil et faisait donc 365 jours.

Seulement leurs mois à eux duraient vingt jours, à raison de dix-huit mois durant l'année ils arrivaient à un total de trois cent soixante jours, il y avait donc cinq jours qui étaient trop et qui étaient appelés les nemontemi, c'est à dire les Jours sans Vie. Durant cette période là les aztèques pensaient que leurs dieux les observait et s'employaient donc à ne rien faire qui pourrait les contrarier, ou plutôt à ne rien faire du tout, car c'était plus sûr ainsi : pas de rassemblement, pas de sortie, pas de guerre, pas d'actes charnels, ect...

Ah ça les nemontemi je connaissais très bien : c'est en ayant eu mes règles durant cette période que je déclenchi mon premier Souvenir. Jeune adolescente j'eu alors un flash de visages sombres et craintifs réfugiés dans une maison en terre. Le lien avec Mixtli avait été crée et il ne fut pour l'instant jamais rompu. Par la suite, au cours de mes études en histoire ou de mes recherches personnelles j'ai souvent eu l'occasion d'acquérir des nouvelles bribes de sa vie, ce qui alimentait mon appétence pour mes recherches et ainsi de suite tel un parfait cercle vertueux.

-En revanche, contrairement à nous les aztèques ne comptent pas en siècle mais en fuseau d'années composé de treize -pour les treize couches qu'ils pensaient composer le ciel) multiplier par quatre -les directions de leur boussole- ce qui nous donne un total de cinquante-deux années. Les nemomtemi de cette cinquante-deuxième année étaient particulièrement redoutés, car les aztèques pensaient avoir déjà subi quatre extinctions de la part de leurs dieux -mais on parlera plus en détail de la légende des cinq soleils une autre fois- et à chaque fois cela aurait été au cours des nemontemi de la dernière année d'un fuseau.

Au début de la dernière nuit, lors du passage au prochain fuseau, ils éteignaient un grand feu qu'ils avaient laissé allumés pendant cinquante-deux années sans discontinuer et le rallument au moment d'apercevoir le soleil matinal dans ce qui était appelé "La cérémonie du feu nouveau".



De part son grand âge, Mixtli avait eu l'occasion de voir deux fois cette cérémonie : la première fois à sept ans et la seconde juste avant la soixantaine. Il avait raconté que c'était un spectacle magnifique et je le croyais car j'ai eu l'occasion de la voir par mes propres yeux lors d'un flash survenu alors que je regardais la cérémonie de la flamme olympique sur mon poste télé.

La sonnerie a retenti et tous mes élèves ont bondi de leur siège comme si ce dernier était devenu incandescent et ont commencé à sortir de ma salle. Je n'avais pas envie de ressembler à une caricature de cinéma et à leur ânnoner leurs notions à revoir avant le prochain cours pendant qu'iels défilaient devant moi. J'ai attendu que la salle soit vide avant de sortir à mon tour et de la verrouiller. Le week-end n'appartenait pas qu'à eux.

J'avais une location à une bonne vingtaine de minutes de marche de l'académie Pricefield, pas loin de l'observatoire Jensen. Mon emménagement à Foxglove Valley était très récent : les funérailles de ma mère étaient très récentes et je n'avais que peu d'affection pour mon père, l'envie de changer d'air s'était très vite imposé à moi (je ne conservais de la Nouvelle-Orléans que des souvenirs brumeux et un nom d'origine française qui devait avoir le même age que ce pays) et j'avais trouvé un travail comme professeure d'histoire à plein temps dans cette académie. Mon niveau d'étude aurait pourtant pu m'ouvrir des portes en tant que chercheuse et professeure à mi-temps mais l'académie s'occupait d'élèves de tout niveau et j'étais donc débordée de travail. Qu'importe, notre tonalli à moi et à Mixtli semblait nous avoir envoyé là et j'aimais bien cette petite ville perdue au milieu de nulle part. J'avais l'impression de ne plus être une étrangère avec mon poltergeist. Alan Moore (le Grand) avait dit que les gens qui voyageaint beaucoup ne connaissaient les lieux que de façon horizontale là où ceux qui résidaient toujours au même endroit acquérait une connaissance en profondeur d'un niveau incomparable. Ou, pour citer ce qu'il a écrit au dos de son dernier roman (merci ma mémoire absolue) :

"Si on demeure longtemps au même endroit, qu'on s'intéresse aux gens qui vivent là, à l'architecture, à l'histoire, aux interconnexions entre familles et voisins, on accède à un niveau de connaissance du lieu profond et passionnant. En regardant un microcosme sous tous les angles, on peut saisir les principes universels qui régissent l'humanité."

Je n'étais pas sûre de ce qu'impliquait un tel investissement, mais en ce qui me concernait, j'étais plus que prête à entreprendre ce voyage vertical..
boîte à souvenirs
Mixtli a eu une longue vie : née durant la fin du règne de Motecuzoma 1er (dit "Le Vengeur"), il assiste à 7 ans à qa première cérémonie du Feu Nouveau et à l'inauguration de la Pierre du Soleil à Tenochtitlan.

Myope de naissance, il étudie pourtant comme tous les enfants à la Maison de l'Apprentissage des Manières et la Maison de l'Edification de la Force sous la surveillance d'un maître cuachic.

Finissant ses études dans la cours de Nezahualpilli, au pays Acolhua -allié des Mexicas-, il re_ut une instruction de scribe mais finit par embrasser la carrière de pochteca, un marchand itinérant. Il voyagea dans différentes contrés et alla même au sud chatouiller les frontières de ce qui fut l'empire maya, dont les cités tombait déjà en ruines à l'époque sans qu'aucun de ses habitants ne se rappelaient de l'histoire de son peuple.

Assiste au procès de Poupée de Jade, dernière femme de Nezahualpilli et fille d'Ahuitzotl, nouvel Uey Tlatoani des Mexica après la mort de Motecuzoma. Cette dernière se trouvait des amants parmi les esclaves et serviteurs du palais Acolhua et faisait disparaître leurs corps et donnant leurs muscles aux cuisiniers et leur squelette aux artistes chargés de les cacher dans des statues en terre cuite.

Participe comme page de Nezahualpilli à la première Guerre Fleurie opposant les membres de la Excan Tlatoloyan ("Triple Alliance" : Mexica, Acolhua et Tépanèque) aux Texcalteca. Le casus belli est que les Mexica doivent réunir des sacrifices humains pour l'inauguration de leur Grande Pyramide. La guerre est un succès et c'est au total entre quatre mille et quatre-vingt mille personnes qui seront sacrifiés sur les marches de la pyramide.

Continue de vivre sa vie, perd femme et enfants lors de l'inondation de Tenochtitlan, causé par l'ouverture d'un nouvel aqueduc dont la puissance a été sous-estimé. Ce projet fut entreprenu et bâclé par l'impatience d'Ahuitzotl, qui mérita plus que jamais son nom, traduisible par "Monstre d'Eau".

Est présent lors de la cérémonie d'investiture de Motecuzoma, petit-fils de Motecuzoma le Vengeur et neveu d'Ahuitzotl, alors décédé.

Assiste à l'arrivée des premiers Espagnols. Ces derniers étaient conduit par Hernan Cortès qui ne se séparait jamais de sa traductrice attitrée : Ce-Malini, ancienne esclave qui deviendra sa maîtresse et qui saborda les négociations en traduisant d'un point de vue partisan.

Habite toujours à Tenochtitlan quand les espagnols se virent installés par Motecuzoma, indécis quand à la nature divine de ces étrangers. Après plusieurs mois, les tensions s'aggravèrent : Motecuzoma étaient considéré comme étant l'otage des espagnols au sein de son propre palais. Une révolte gronde alors que Motecuzoma tente de calmer la foule en colère, il se prend une pierre sur la tête, une sur le bras et une sur la jambe. Est ramené dans son palais par les espagnols et meurent dans des circonstances encore inconnues aujourd'hui. Mixtli n'étant pas au palais à ce moment là, je n'ai jamais pu voir de mes yeux ce qui était véritablement arrivé au Uey Tlatoani.

Privé de leur défenseur le plus illustre, les espagnols prirent peur et tentèrent de s'échapper de Tenochtitlan en emportant tout l'or qu'il leur fut possible de prendre mais furent massacrés en grande partie par la foule et l'armée au cours de ce qu'ils appelèrent "La Dolce Triste", ou Triste Nuit. L'or tomba dans le lac enserrant la ville et ne fut jamais retrouvé.

Début de l'épidémie de variole causé par les cadavres espagnols. Cortès et ses hommes ayant survécus trouvèrent refuge chez les Tlaxcaltèques, ennemis de la Triple Alliance. Ils constituèrent une alliance forte de dix mille hommes et attaquèrent une Tenochtitlan ravagée par la maladie. Le Monde Unique devint la Nouvelle-Espagne.

Mixtli survécu à tout cela, et bien plus encore. Il vivra ses dernières années dans son pays sous domination espagnol, se fera baptiser mais finira tout de même brûler pour hérésie : il n'avait jamais eu sa langue dans sa poche et quand un franciscain lui demanda quels genres de dieux pouvaient bien exiger la mort de milliers de personnes pour ses envies personnelles, il lui retorqua un épisode bien précis de l'Ancien Testament : le Déluge.

Avatar : J'ai pas retrouvé la source :/.
Prénom :  Mixtli :"Nuage Noir" en nahuatl .
Nom: Chicome-Xochitl-Tlilectic
Âge : Mourut à 60 ans.
Nationalité : Mexica.
Occupation : pochteca.
Clem

Salut à toutes et à tous ! Moi c'est Clem, j'aime les chats et je fais des études où j'apprends à programmer des IA qui un jour CONQUERRONT LE MONDE mais aujourd'hui je peux pas, j'ai RP (et demain, je geek).

Quand mon amie m'a parlé de ce forum, j'étais en mode "mais non arrête j'ai pas le temps je pourrais jamais y aller" et scrogneugneu et scrogneugneu. Mais finalement elle m'a parlé du contexte, j'y ai -presque- tout lu et je suis méga hype parce que ce forum a l'air trop cool :3 N'empêche que maintenant j'ai encore moins de temps dans ma vie DONC JE NE TE REMERCIE PAS COQUELICOT ! T'ES PAS JOULIE (mais non je déconne je t'aime d'amour, wvalà).



Dernière édition par Ely le Sam 10 Mar - 13:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Empty
MessageSujet: Re: Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]   Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] EmptyLun 5 Mar - 17:16

bienvenue officiellement sur ta fiche !!
UNE PROF
quel bon choix j'approuve tlmnt elle va devoir s'occuper de garnements vu les ados de foxglove mdrrr
très hâte de venir te chercher des liens !!

bon courage pour la suite, prends le temps qui te semble nécessaire !
Revenir en haut Aller en bas
Ely
myosotis
myosotis
Ely

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Aztyqu11
Messages : 23
Pouvoir : intégration
Symbole : Les 5 derniers jours de l'année
Occupation : Enseignante en Histoire à la Pricefield Academy
Avatar(s) : Emily Kaldwin -Dishonored

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Empty
MessageSujet: Re: Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]   Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] EmptyLun 5 Mar - 22:39

Merci merci o/

En effet j'ai cru voir que j'allais avoir affaire à plusieurs bandes de sacrés sacripants @_@

En tout cas je viens de poster l'histoire, je terminerais la fiche avec les souvenirs de Mixtli une autre fois, à très bientôt :3
Revenir en haut Aller en bas
Coquelicot
magnolia
magnolia
Coquelicot

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] IwTVF3Q
Messages : 87
Occupation : Fleuriste / Herboriste
Avatar(s) : Nana la douce • Vito l'amour • Joy le talent • Gentil Bitume • moi

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Empty
MessageSujet: Re: Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]   Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] EmptyMar 6 Mar - 19:15

Je culpabilise en rien ehehe
Bienvenue en tous cas ! je t'ai deja commenté ta fiche en privé mais j'aime bien le faire aussi de façon officielle !
J'aime beaucoup ton personnage et le niveau de detail de tes recherches sur son ancienne vie, on sent vraiment la prof passionnée, ça va pas moufter en cours ahah !!
Revenir en haut Aller en bas
Ely
myosotis
myosotis
Ely

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Aztyqu11
Messages : 23
Pouvoir : intégration
Symbole : Les 5 derniers jours de l'année
Occupation : Enseignante en Histoire à la Pricefield Academy
Avatar(s) : Emily Kaldwin -Dishonored

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Empty
MessageSujet: Re: Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]   Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] EmptyMar 6 Mar - 21:31

Merci encore tout beaucoup ! Pour ton avis et surtout pour la découverte du forum :3

En ce qui me concerne ma fiche est à présent terminée et j'invite les administrateurs à se pencher dessus, bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Marlboro
hellébore
hellébore
Marlboro

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] 1518975943-marlboro
Messages : 27
Pouvoir : intégration
Symbole : L'expression "avoir un regard de chien battu"
Occupation : Infirmière de Pricefield Academy
Avatar(s) : Shion Karanomori (Psycho-Pass) & Natalie Dormer

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Empty
MessageSujet: Re: Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]   Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] EmptyMar 6 Mar - 22:48

Une prof ! Avec une fiche qui rien qu'au survol envoi le bois (oui parce que lire en détail avec mon tel c'est pas la chose la plus évidente MAIS je m'y pencherai parce que lire les fiches de prez c'est gé.ni.a.l. ♡)

J'ai hâte de te voir en jeu, ça promet (j'adore la vie antérieure voilà voilà je la trouve originale !)
Qui sait, je neederai peut être un lien entre collègues de Pricefield (bon madame la clopeuse n'est pas prof MAIS ça n'empêche qu'elle bosse à l'école x3)
Revenir en haut Aller en bas
Jaakoppi
myosotis
myosotis
Jaakoppi

Crève
Messages : 800
Pouvoir : création
Symbole : gâteau d'anniv'
Occupation : I play Pokemon GO everyday
Avatar(s) : Mob & Ritsu / mob psycho 100%

Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Empty
MessageSujet: Re: Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]   Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] EmptyMer 7 Mar - 19:48

Validation

Rebienvenue Ely ! ta fiche est super intéressante, on apprend plein de choses avec, enfin personnellement moi qui ait pas de culture j’apprends plein de choses mdr. C'est super intéressant d'autant plus que tu as l'air calé sur le sujet (ou alors d'avoir fais beaucoup de recherches pour le personnages). J'aime bien la façons dont c'est rédigé aussi, ça correspond bien au caractère d'Ely qui est décrit au départ donc tout est très fluide à lire. J'ai vraiment hâte de voir cette dame en jeu si j'ai bien compris elle a déjà son esprit mémoriel ? On a pas beaucoup de joueurs qui jouent (pour l'instant ;) ) là-dessus donc c'est vraiment une bonne idée ! Tu as l'air de pas mal jouer aussi sur le côté "super mémoire" que donne intégration et c'est toujours intéressant de découvrir des personnages qui utilise leur pouvoirs ou particularité de façons totalement opposé à d'autre.

Tu peux faire ta fiche de lien, ton portable pour spamme tes potes et même un petit journal pour te faire plaisir. Pas besoin de recenser ton ou tes avatar(s) mais si tu le souhaites, tu peux te choisir un (ou deux) visuel réel et le rajouter dans le bottin irl. Si tu recherches des partenaires de rp, n'hésite pas à faire une demande.

Et pour conclure, amuse-toi bien sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Empty
MessageSujet: Re: Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]   Oc ye nechca : "Il était une fois"    [fiche d'Ely] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Oc ye nechca : "Il était une fois" [fiche d'Ely]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, un président fou
» Il était une fois... L'histoire d'un râteau. [PV/ John Stark]
» Il était une fois ¤ Dís RP
» Il était une fois un fupin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Création de personnages :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: