beyond memories
forum rpg tout public ☆ univers fantastique/paranormal ☆ aucun minimum de mots ☆ avatars illustrés 200*320px

tremblez carcasses // nana
 
magnolia
magnolia
avatar

Messages : 339
Jeu 23 Mar - 21:53
Tu déconnes, t'es trop bonne, on en fait toujours des tonnes
Tu m'étonnes, mate c'que ça donne, je ne vois que des clones
La journée, je m'ennuie donc, le soir, je m'enivre
Je raccourcis ma vie pour avoir l'impression de vivre----
tremblez carcasses
nana
joli surnom qui glisse sur la langue, surnom qui met en confiance c'est comme tom tu sais ; c'est gamin et ça fait sourire on a confiance
annabeth
rose ou épines ; somnifère de nos douleurs et tes mots si si doux
ne t'ennuies donc jamais à être si gentille si plate
pourquoi retirer tes saveurs ainsi ; tes piquants et ta passion
pourquoi les aplatir pour cette grande dame de fer qu'on nomme société
je me demande car c'est pas possible d'être comme ça on m'a toujours dit que les personnes excessivement gentilles avaient un mauvais fond
est-ce que je me trompe nana
et j'aime me jouer des gens comme toi, jouer avec les manipulateurs peut-être voir le point de rupture voir quand ils décideront de couper les ficelles pour désarticuler les bras de leurs marionnettes
alors je m'amuse oui ; je me transforme abuse de toi
cette enfant qui pleure car elle a coincé son ballon dans son arbre
(c'était moi tu sais)
l'adolescent qui t'a raconté sa vie amoureuse décadente à la bibliothèque, aussi moi
et la petite vieille qui t'a demandé de l'aide pour porter ses sacs de plombs
((devine la suite))
aussi moi
toujours avec ton ravissant sourire nana nana ; et aujourd'hui j'ai envie de te le retirer abaisser les commissures de tes lèvres délicatement rosées rendre ta frimousse moue
il est peut-être quinze heures, les rues sont vides et j'entre dans cette librairie drôle d'endroit pour quelqu'un comme moi casquette sur la tête mains dans le sweat
air de voyou, sûrement un peu
les mains en l'air !
je ricane
nan j'déconne.
je m'approche de toi sûrement en train de ranger des livres tu ne me connais pas et je te surplombe d'une tête si fragile mais y'a rien de plus dangereux qu'une bactérie
dis-moi la jolie vendeuse ; t'as pas les mains toutes écorchées à cause du ballon ? t'as pas le coeur brisé pour cet ado ? et mal au dos pour les sacs de cette vieille ?
et je continue avec un peu plus de nonchalance
t'en as pas marre, d'être gentille ?
 
myosotis
myosotis
avatar
je serai ta lolita
Messages : 255
Pouvoir : relation
Symbole : l'odeur de la peinture à l'huile
Occupation : libraire
Dim 26 Mar - 15:19
tremblez carcasses


Il s’était engouffré dans la librairie en ouragan bourrasque typhon aveugle prêt à tout détruire sur son passage
La voix rude les mots pleins de colère
(il fallait bien ça pour contrer ton venin Nana)
De surprise elle avait laissé tomber les livres qu’elle tenait entre ses doigts d’ivoire
Il la surplombe et elle se sent écrasée, docile elle courbe l’échine pour ramasser les ouvrages de ses mains hésitantes
Elle ne pouvait que ployer parce qu’elle ne savait comment l’affronter
Elle ne pouvait lui opposer ses sourires son armure de douceur parce que c’est ce qu’il lui reprochait
Et Nana elle ne comprenait pas
Elle ne comprenait pas pourquoi il lui jetait à la figure ses paroles mielleuses ses gestes bienveillants
(elle ne comprenait jamais Nana)

Aime-moi aime-moi aime-moi
Comme une incantation que l’on répète une litanie sans queue ni tête
Nana elle-même ne sait plus ce qu’elle veut dire et pourtant tout son corps hurle ces mots,
Chaque parcelle de sa peau
Elle se sent si stupide si naïve pauvre gamine qui avait cru qu’être docile gracile fragile ça suffirait pour qu’on l’aime, qu’on l’aime toujours,
Qu’on l’aime assez pour étouffer sa haine
(c’est parce que Nana se hait qu’elle attend désespérément cet amour inconditionnel)

Elle flanche sous ses mots durs mais ne laisse rien paraître
Alors qu’elle est déjà à deux doigts de se briser de se casser de se laisser aller
Comme une fleur dans la tempête
Elle tremble sous le poids des sous-entendus comme s’ils avaient été des coups
(il lui aurait fait moins mal s’il l’avait giflée)
Je ne comprends pas.
Elle est confuse elle ferme les yeux un instant
Le monde tangue autour d’elle
Elle les rouvre et elle lui offre un sourire, un sourire pour lequel elle se maudit et qui lui brûle les lèvres
Je suis désolée.
Elle ne sait pas pourquoi elle s’excuse et pourtant elle implore son pardon
Sans raison
Trop habituée à cette docilité qu’elle trouve cette fois-ci terriblement humiliante
Elle se laisser étouffer par la nonchalance qu’il exalte, ses yeux se posent sur ses mains sur le sol sur les étagères mais jamais sur lui
Son bourreau.

ft. tom

 
magnolia
magnolia
avatar

Messages : 339
Dim 9 Avr - 0:51
Tu déconnes, t'es trop bonne, on en fait toujours des tonnes
Tu m'étonnes, mate c'que ça donne, je ne vois que des clones
La journée, je m'ennuie donc, le soir, je m'enivre
Je raccourcis ma vie pour avoir l'impression de vivre----
tremblez carcasses
tremblez carcasse
tremblez carcasse tremblez car vous n'avez rien car vous allez vous faire dépouiller d'un jour à un autre
tellement
faible
tu l'es tellement annabeth
petit animal perdu petit animal au sol je me mets à ta hauteur t'aide dans un geste absolument (dés)intéressé à ramasser ces livres que tu as fait chuter
tu ne vois pas hein,
tu ne comprends pas
et mieux mieux encore
tu es désolée
désolée de quoi
désolée d'être une pauvre biche d'être une pauvre chose
je souris un peu innocent me redresse et m'étire
c'est con de pas comprendre. t'es désolée pour quoi ?
dis-moi nana pourquoi t'es désolée pourquoi tu te sens stupide gênée
je veux tout savoir tu sais
je commence à me balader dans le lieu te laisse respirer et viens un peu taquin me retourner pour te fixer
une main faussement songeuse sous le menton
laisse-moi deviner... une myosotis qui essaye de se faire pardonner de son ancienne vie c'est ça ? mh... qui essaye d'effacer les déboires de celle ou celui que tu étais avant ?
je prends un livre le feuillette sans intérêt
ça sert à rien nana. pourquoi tu ne montres pas les crocs, un coup ? je suis sûr que tu en deviendrais sexy.
et petit clin d'oeil pour te mettre mal à l'aise
 
myosotis
myosotis
avatar
je serai ta lolita
Messages : 255
Pouvoir : relation
Symbole : l'odeur de la peinture à l'huile
Occupation : libraire
Mar 11 Avr - 15:22
tremblez carcasses


Son sourire il meurt sur ses lèvres
avec ses espoirs
avec ce qu'elle est
(Nana croyait se connaitre mais elle ne croit plus rien)
Je ne sais pas. Et je ne sais pas non plus de quoi tu m'accuses.
Elle voudrait serrer les poings mais elle ne sait pas comment faire
engoncée dans sa douceur de gentille fille
elle n'a jamais appris à se battre n'a jamais appris à lutter
sois belle et tais-toi
Quand il s'éloigne enfin elle respire
inspire expire
se prépare à encaisser le prochain coup
(Nana sait prendre des coups mais elle ne sait pas en donner)
Elle est trop délicate pour ça trop précieuse trop fragile
si elle essayait de frapper elle finirait par se casser

Pourtant elle en avait assez Nana qu'on lui dise qui elle était et qui elle n'était pas
elle en avait assez de ce gosse sans âge qui décidait pour elle qui arrachait sa personnalité de façade de ses mains abîmées
(laisse-moi)
je ne veux pas voir qui je suis vraiment
Son regard se pose enfin sur lui ses yeux accusateurs comme s'il était le malheur de toute chose
Je ne comprends pas.
Elle se répète elle tourne en rond comme un disque rayé
elle ne sait pas vraiment quoi dire
déboussolée
Sortie de sa cage elle ne savait comment exister comment être Nana
(Nana n'était rien n'était personne)
N'insulte pas Mona s'il te plait.
S'il te plait
Reste jolie douce polie Nana c'est tout ce que tu sais faire
Ne me dis pas ce que je dois être. Tu n'en sais rien.
Sa voix est bien plus dure qu'elle ne le croyait possible
(elle tremble encore pourtant)
Elle ne comprend rien Nana elle ne comprend pas pourquoi
Pourquoi il continue de la frapper alors qu'elle est à terre
Pourquoi il s'affaire à briser lentement
os par os
tout cet être qu'elle a construit
soigneusement
Montre les crocs Nana
Sors les griffes
Assassine la fleur sois le serpent

ft. tom

 
magnolia
magnolia
avatar

Messages : 339
Mar 18 Avr - 23:28
Tu déconnes, t'es trop bonne, on en fait toujours des tonnes
Tu m'étonnes, mate c'que ça donne, je ne vois que des clones
La journée, je m'ennuie donc, le soir, je m'enivre
Je raccourcis ma vie pour avoir l'impression de vivre----
tremblez carcasses
un roulement d'yeux
j'ai bien compris ça contrairement à toi que tu ne comprends pas
((ça fait quoi d'être stupide nana))
si perdue si fragile
ne pas insulter mona
de plus en plus hilarant
qui c’est pour toi hein dis-moi t’es de celles qui s’imposent le poids de leurs actes c’est ça qui prennent des coups à leur place alors qu’ils ont rien demandé
on appelle ça des victimes nana et je pense que ça te correspond plutôt bien au fond non t’es pas d’accord
je retiens l'immense sourire qui menace de se tracer repose le livre sans cesser de te fixer t'écoute en silence et te voilà plus dure c'est tout ce que j'attendais tu sais jolie nana
maintenant il faut mordre ce n'est pas tout de faire le grosse voix
j'applaudis comme pour te féliciter de te défendre ((bravo frappe-moi plus fort))
pauvre petite monaaaaaaa. je suis sûre qu'elle en a rien à foutre d'où elle est, tu la connais même pas bichette. je veux tout savoir, surtout les détails croustillants. alors, combien de personnes elle a violées ? ou plutôt toi, ça a l'air de te prendre à coeur.
à pas feutrés je reviens vers toi sans déguiser ma moue amusée j'aime te faire tourner en bourrique j'aime te faire du mal détruire tout ce qu'il y'a de bon
n'aie pas peur nana
((tu sais bien qu'au fond c'est juste pour toi que je fais ça))


 
myosotis
myosotis
avatar
je serai ta lolita
Messages : 255
Pouvoir : relation
Symbole : l'odeur de la peinture à l'huile
Occupation : libraire
Jeu 20 Avr - 17:35
tremblez carcasses


son regard est narquois et ça lui crève le coeur
(pauvre nana)
elle se sent comme la biche face au chasseur
sans crocs sans griffes
les yeux dans les yeux avec celui qui à chaque mot éclatait ce qu'elle croyait être
elle reste figée nana
tétanisée
(elle a trop peur de se défendre nana)
trop peur de le blesser lui qui n'hésite pas à la briser
aussi facile que de déchirer une feuille de papier
il a l'air de s'amuser
dévoile ses canines dans un sourire narquois (il sait montrer les crocs il n'a rien d'une proie
rien d'une nana)
il applaudit et elle se crispe encore (le bruit des coups)
elle voudrait le frapper
de toutes ses forces
(elle n'a jamais frappé nana elle ne sait pas comment faire)
ses mains pourtant restent serrée autour du livre qu'elle n'a pas lâché
comme une bouée de sauvetage comme un point d'ancrage
parce que nana malgré la haine
malgré la colère
malgré la tristesse
elle ne saurait le blesser

je pense plutôt que c'est elle qu'on a assassiné.
elle voudrait abandonner le combat
elle voudrait s'enfuir
il s'approche à pas de loup
bête enragée
elle recule sans même le remarquer
piégée dans ce rapport de force qu'elle ne saurait inverser
il sait tout d'elle
jusqu'aux choses les plus intimes ses secrets ses souvenirs
ce qu'elle est et ce qu'elle fut
(et elle, elle ne le connait pas)

sans doute tuée par un mec dans ton genre.
plus elle frappe plus elle se hait
au lieu de le haïr
nana ne sait pas détester nana ne sait que se détester
elle se tait ravale la colère
nana ne sait que mentir manipuler tricher
l'honnêteté ça lui arrache la bouche

ft. tom

 
magnolia
magnolia
avatar

Messages : 339
Mer 3 Mai - 23:31
Tu déconnes, t'es trop bonne, on en fait toujours des tonnes
Tu m'étonnes, mate c'que ça donne, je ne vois que des clones
La journée, je m'ennuie donc, le soir, je m'enivre
Je raccourcis ma vie pour avoir l'impression de vivre----
tremblez carcasses
je m’arrête
pauvre enfant, alors on l’a assassinée
j’en apprends un peu plus à chaque phrase que tu sors
livre ouvert nana
livre qui quémande il hurle qu’il veut qu’on le feuillette qu’on l’a trop longtemps laissé dans le coin de la bibliothèque
c’est ça nana hein
la métaphore de ta vie, un vieux bouquin
il y’a quelque chose de coincé en toi non
une mécanique qui t’empêche de bouger qui restreint tous tes mouvements jusqu’au dernier
jusqu’au putain de dernier mouvement
je dois
retirer un boulon
je dois
te permettre de t’exprimer
je croise les bras et tu sors cette pique qui me soulage
t’es humaine visiblement nana
t’es humaine car t’as eu un mini point de rupture là maintenant
t’en as eu assez pendant un instant de faire semblant
c’est presque un compliment mais tu sais je serai pas capable de tuer quelqu’un
alors je souffle
ça sert à rien le meurtre. c’est être fou de faire ça, moi j’suis juste un kéké qui à défaut de réussir à pécho les demoiselles je les effraie.
je tends une main comme pour serrer la tienne ((c’est bien professeur tom est fier de toi))
plus de raison de te faire du mal tu as craqué c’est tout ce que tu comptes
en tout cas tu as perdu tu as craqué. mais tu as gagné un peu de mon estime si c’est pas ouf ça. tu peux m’appeler tom, ou tu peux pas m’appeler du tout je suppose que c’est ce qui va arriver car t’as pas assez de couilles.
toujours dans la provocation
toujours dans le changement de comportement
pour
déboussoler
pour
surprendre
((on ne change pas une équipe qui gagne))
 
myosotis
myosotis
avatar
je serai ta lolita
Messages : 255
Pouvoir : relation
Symbole : l'odeur de la peinture à l'huile
Occupation : libraire
Jeu 4 Mai - 21:31
tremblez carcasses


nana n’est pas
douce
nana n’est pas
gentille
nana est tout ce qu’elle s’était juré de ne plus être
si tu en es conscient alors pourquoi tu fais ça ?
il lui tend la main et elle recule encore
ne
t’approche pas
ne me touche pas

il y avait en elle ce dégoût
cette colère jusqu’à l’écœurement qui n’attendait que ça
(qu’on lui ouvre la porte)
elle s’était laissée endormir par tant d’année d’oisiveté
comme une bête assommée de caresses
mais c’était terminé
les petits mensonges pour oublier la réalité
(il n’y avait plus que ça désormais la réalité)
elle ne pouvait plus fermer les yeux nana le dormeur du val s’était éveillé
à cause
de lui

que veux-tu que je fasse de ton estime si je me hais désormais ?
elle sent encore le poids des mots
qui brisent son échine frêle
elle pose sur lui ses yeux las
(elle est lasse de se battre pour oublier qui elle est vraiment)
nana lui sourit de ce sourire habituel fade et insignifiant
se délecte de la trêve
(elle se sent encore plus vide maintenant qu’elle ne peut plus faire semblant)
ça t’amuse que les gens te détestent ?
elle veut juste
qu’on arrête de parler d’elle
parce qu’elle avait oublié combien ça faisait mal de regarder la vérité en face
quand la vérité était si cruelle
elle regrettait déjà l’innocence aveuglante dans laquelle elle s’était cloitrée
(se souvenait mieux de la raison pour laquelle elle se mentait)

maintenant c’était son tour de distribuer les coups
(si seulement elle savait comment faire)
parce qu’elle n’était pas pire qu’un autre parce que tous les humains ils étaient aussi
laids
méchants
dégoûtants
qu’elle
ma fausse gentillesse ou ta fausse méchanceté, on est pas mieux l’un que l’autre, t o m
(alors arrête de me prendre de haut)

ft. tom

 
magnolia
magnolia
avatar

Messages : 339
Dim 14 Mai - 2:12
Tu déconnes, t'es trop bonne, on en fait toujours des tonnes
Tu m'étonnes, mate c'que ça donne, je ne vois que des clones
La journée, je m'ennuie donc, le soir, je m'enivre
Je raccourcis ma vie pour avoir l'impression de vivre----
tremblez carcasses
pourquoi tu fais ça tom
pourquoi pourquoi t'es méchant si t'es conscient
pourquoi tu fais vivre aux autres le cauchemar que tu imagines les yeux ouverts
on me demande toujours ça nana
pour avoir l'impression de vivre.
parce que c'était vrai
parce que je me sens un rien plus humain quand la haine vrille dans mes veines quand je sens les tremblements de mes ricanements dans mes cordes vocales
ouais c'est vraiment ça
je ressens mon humanité
celle qui blesse et qui saigne
pourquoi tu te hais nana
pourquoi tu te détestes alors que tu es si jolie
car tu as mordu
car tu es une saloperie de microbes
qu'on nomme
humaine
t'es humaine alors pourquoi t'es malheureuse
pour une fois je ne réponds pas mais je fronce les sourcils avec un peu d'appréhension
j'ai dû mal à comprendre nana
nana nana nana
je ne peux pas t'apprendre à t'aimer tu sais
((car je me déteste aussi))
si on pouvait j'échangerais mes devoirs de magnolia (sois gentil protège-les souris-leur faut qu'ils vivent bien) contre ton humanité
ça t'irait comme un gant
peut-être même que ça te comblerait
ton sourire est moche mais j'aime ce qui est pas très beau j'aime les surfaces abîmées les disques qui font des bruits bizarres
j'aime beaucoup la laideur et ses imperfections tu sais nana
ça m'amuse pas, ça me donne l'impression d'exister.
d'être normal
j'ai jamais dit que j'étais quelqu'un de bien. je peux juste t'offrir quelque chose à ma hauteur, qui es-tu pour refuser un cadeau nana ?
une offrande
ça ne se refuse pas
un rien offusqué juste pour faire semblant
 
myosotis
myosotis
avatar
je serai ta lolita
Messages : 255
Pouvoir : relation
Symbole : l'odeur de la peinture à l'huile
Occupation : libraire
Ven 19 Mai - 20:45
tremblez carcasses


toi tom le bourreau
tu deviens en une phrase
si minable si pitoyable
(nana et toi vous êtes si semblables)
elle a le souffle
un peu coupé
nana
elle s'en veut d'avoir demandé
(elle ne voulait pas vraiment te faire mal tu sais)
parce que nana le pensait un peu moins creux un peu moins vide
(un peu moins vide qu'elle)
elle a peur de te casser
encore un peu plus
(c'est bien nana ça
incapable d'assumer
quand elle donne des coups)
ça ne m'amuse pas non plus d'être comme ça tu sais, d'être trop conne d'être trop faible d'être trop fade. j'ai pas envie de me voir comme ça parce que ça fait mal, ça fait si mal, et moi la haine je peux pas vivre avec, moi j'ai besoin de m'aimer, même si j'aime seulement un mensonge.
(elle aimerait pleurer mais elle ne sait plus comment faire)
nana il pleure tout le temps
dans son coeur
alors elle a appris à faire comme si ça n'existait pas
les émotions
à n'être qu'un sourire de façade
un geste gentil
une passade
(ne lui prend pas ça tom ça fait trop mal)

je me passerais de tes cadeaux empoisonnés.
elle rit doucement
(c'est vide c'est creux)
nana ça doit être lisse ça doit être parfait
sinon
nana n'existe pas
comment tu ferais toi, si on te la prenait, cette haine ? comment tu ferais pour vivre, comment tu ferais pour exister ?

ft. tom

 
magnolia
magnolia
avatar

Messages : 339
Lun 22 Mai - 23:16
Tu déconnes, t'es trop bonne, on en fait toujours des tonnes
Tu m'étonnes, mate c'que ça donne, je ne vois que des clones
La journée, je m'ennuie donc, le soir, je m'enivre
Je raccourcis ma vie pour avoir l'impression de vivre----
tremblez carcasses
c’est drôle que tu te rendes comptes de tout ça nana et il faut savoir il faut savoir que j’ai bien des défauts et j’avoue j’avoue qu’un des plus gros
c’est que j’ai un peu de mal à admettre mes défauts
c’est si dur de pointer nos erreurs d’existence d’énumérer les pourquoi on ne mérite pas d’être sur cette terre sur cette putain de planète
j’aime le fait que tu admettes tout ça nana que tu n’es qu’un mensonge un triste mensonge un peu vide et un peu froid
surtout très fade hein
immobile je t’observe sous toutes tes coutures comme un adulte avec un enfant
j’examine l’objet et
je l’aime beaucoup au final dis-moi que tu m’aimes aussi oh oui je suis sûr que tu m’apprécies beaucoup au fond
((n’est-ce pas))
dans cet endroit de ton coeur qui n’est pas complètement creux
on choisit pas s’ils sont empoisonnés ou pas mes cadeaux, nana. ça serait trop facile sinon.
et tu m’arrêtes avec tes questions
tu as raison
tu as raison et ça me touche mes traits se défigurent dans une grimace je détourne le regard soudainement mal à l’aise
((je ne peux pas te mentir ne pas être franc))
ça serait te montrer le mauvais exemple
alors je réfléchis sérieusement et je songe
qu’est-ce que je ferais sans ma haine hein
tom sans sa haine c’est rien
tom sans sa haine c’est comme tom sans son o ça fait tm et c’est pas très beau même plutôt laid
et c’est vrai alors ce que je vais dire
car si nana n’est rien sans ses faux sourires
tom est un vide sans sa rage ouais tu as raison sur ce point
je pense que sans ma haine je serais rien, déjà que je suis pas grand chose et que je suis pas un exemple dans la vie. mais nana tu ne serais pas rien toi sans tous tes artifices.
j’admets
tu serais bien plus jolie.
 
myosotis
myosotis
avatar
je serai ta lolita
Messages : 255
Pouvoir : relation
Symbole : l'odeur de la peinture à l'huile
Occupation : libraire
Sam 3 Juin - 16:49
tremblez carcasses


lui aussi son sourire tombe
à
petits
pas
tout doucement ils se détruisent
ébrèchent les masques déchirent les mensonges
il ne reste plus qu'eux
nana
et
tom
sans artifice
sans faux sourire
les regards qui s'évitent dans une danse silencieuse
juste des mots tranchants
parfois
je n'y crois pas tu sais
elle ne croit en rien nana
elle croit
aux mensonges
elle se moque de la vérité
(mens-moi tom
s'il te plait)
je ne sais même pas qui je suis sans artifices
elle a tout oublié nana
toutes ses couleurs
lessivées
par les années
rien, sans doute. mes relations sont des mensonges. à quoi bon être jolie si je suis seule ? c'est toujours tellement plus facile de mentir.
comme c'est pour toi toujours plus facile de haïr. ça nous aide à garder la tête hors de l'eau, à sentir nos coeurs battre.

elle n'est pas du genre à se battre nana
elle est plutôt du genre à fermer les paupières
oublier le monde autour d'elle
lessiver dans son cerveau les couleurs du monde
à travers ses yeux
tout est gris
ni blanc ni noir
rien d'autre que du gris
il n'y a que la bonté fausse
l'hypocrisie doucereuse
il n'y a pas de haine de colère d'amour à ses yeux
(il n'y a que les sentiments de mona les sentiments qui font si mal qui brisent son coeur et qui le font battre qui lui brûlent la poitrine)
je suis désolée pour ce que je t'ai dit tout à l'heure. je pense pas que tu sois une mauvaise personne.
oui parce qu'à travers les yeux de nana
toi aussi tom tu es gris
toi aussi tom tu es gentil
nana elle t'aimera toujours
de tout son
faux
amour

ft. tom

 
magnolia
magnolia
avatar

Messages : 339
Jeu 29 Juin - 4:42
Tu déconnes, t'es trop bonne, on en fait toujours des tonnes
Tu m'étonnes, mate c'que ça donne, je ne vois que des clones
La journée, je m'ennuie donc, le soir, je m'enivre
Je raccourcis ma vie pour avoir l'impression de vivre----
tremblez carcasses
j'ai envie de te dire que c'est pas de ta faute- que c'est normal de se demander qui on est
de ressentir l'insécurité et le doute dans chacun de nos mouvements
j'ai envie de te montrer comment faire pour être quelqu'un
mais comment pourrais-je faire
((si je ne sais même pas pour moi-même))
c'est vrai que c'est plus facile de dire qu'on n'a pas peur et qu'on ne sera jamais des faibles
tellement tellement plus facile
mais parfois je sais pas c'est mieux d'accepter d'être nul
de pas être parfait
je ris quand tu t'excuses-
je suis un petit con nana et j'assume, t'as pas à te faire pardonner.
t'as pas à t'énerver ou à pleurer
t'as pas à garder ton regard rivé sur moi même si ça me dérange pas de l'attention
t'as pas à te dépenser à te consumer pour ma personne alors que tu as déjà tant à faire avec les autres
tu me dois rien nana
((et plus encore))
si tu es heureuse comme ça, tant mieux pour toi.
j'approche d'un pas te tapote affectueusement le crâne
s o u r i r e
sincère
((pendant un instant j'ai un doute))
ne deviens-je pas comme lui à force
à penser avoir le savoir universel
mais être rien au fond
penser
mais
ne pas dire
s o u r i r e
je m'approche de la caisse, prend un papier qui traîne et un stylo
griffonne mon numéro
clin d'oeil
tu peux m'appeler pour tous types de choses hein. si tu veux juster pleurer hurler ou taper -ou des trucs d'adultes- pense à moi. ça me fera plaisir d'être utile.
ça me fera plaisir de
ressentir avec toi
je m'approche de la porte d'entrée
bourrasque vive- bourrasque destructive mais éphémère
rien à ajouter ?
 
myosotis
myosotis
avatar
je serai ta lolita
Messages : 255
Pouvoir : relation
Symbole : l'odeur de la peinture à l'huile
Occupation : libraire
Jeu 29 Juin - 10:56
tremblez carcasses


tu n'es pas un petit con avec moi. enfin, tu en avais l'air au début, mais tu ne trompes plus personne.
nana elle n'a pas trop l'habitude
qu'on essaye de l'aider qu'on
s'oublie pour elle
parce que nana c'est toujours elle qui tend la main
qui s'efface
c'est toujours elle qui susurre des mots réconfortants
(nana pensait qu'elle n'avait pas besoin d'aide)
elle ne sait pas si elle veut encore être cette fille
jolie faible et gentille
elle te sourit tom elle sourit mais elle ne sait pas si elle te remercie
(ou si elle te veut)
de l'avoir sortie de sa fantasmagorie
le bonheur
tu sais tom c'est le sujet qui fâche
elle ne sait pas nana si
cette langueur monotone cette ignorance doucereuse
ça veut dire qu'elle est heureuse
(elle est perdue elle ne sait plus)
de ses doigts de satin elle saisit le papier
(tu sais tom tu es la seule personne à vouloir la sauver)
j'y penserai.
elle aura besoin de toi tom elle aura besoin que
tu lui apprennes à vivre
elle s'en fiche nana que tu sois déjà un peu cassé
(comme elle)
parce que cette fois-ci c'est différent
(elle veut croire que tu vaux mieux que tous les autres)
on se revoit bientôt, tom.

(la tempête s'est arrêtée)
ft. tom

 Sujets similaires

-
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» Pirates, tremblez, il arrive [Need a second validation]
» Nana, bientôt censurée ?
» Ma p'tite NaNa ! Un p'tit cadeau pout touwa !!! (END)
» HYOMIN LENALEE HWANG ►Im Jin Ah (Nana - After School)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-