beyond memories
forum rpg tout public ☆ univers fantastique/paranormal ☆ aucun minimum de mots ☆ avatars illustrés 200*320px

we'll meet again ✘ joy
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 163
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
Ven 24 Fév - 18:38
WE'LL MEET AGAIN DON'T KNOW WHERE DON'T KNOW WHEN BUT I KNOW WE'LL MEET AGAIN SOME SUNNY DAY. KEEP SMILING THOUGH JUST LIKE YOU ALWAYS DO, 'TIL THE BLUE SKIES DRIVE THE DARK CLOUDS FAR AWAY.




La porte crisse quand tu la pousses et tu rentres à petits pas. C'est toi petite Hannah, qui comme chaque soir après l'école te rends au club en catimini, sans faire de bruit pour ne pas déranger les adultes. C'est toi la mince silhouette rouge et blanche qu'ils ont pris l'habitude de voir s'installer à la fenêtre pendant une heure ou deux, plongée dans sa lecture ou ses dessins.
Tap tap tap aujourd'hui la pluie bat les fenêtres mais ce n'est pas ça qui va t'empêcher de venir. Tu t'avances sur le paillasson et retire ta capuche carminée, jette un regard circulaire sur cette pièce que tu ne connaissais que trop bien. On ne change pas les vieilles habitudes -bien que tu n'aies que dix ans-, tu avances jusqu'à la première fenêtre, t'installes à la petite table, ton cartable sur les genoux.

D'une main tu en extirpes ton nouveau jouet - sourire satisfait.

Un énième livre un petit bouquin de poche dont la couverture demande comme un enfant trop curieux -ça te rappelle quelqu'un-:

'La  vie  existe-t-elle  ailleurs  ? '

Une question à laquelle tu t'efforçais de répondre.
  -----oui
Sinon tu n'aurais pas cette image qui tourne chaque jour dans ta tête.
 ----- oui
Sinon ta vie serait un peu trop fade.
Trop étrange pour y croire.
Trop réel pour le renier.
Petite Hannah a choisi la seconde option.

Hannah a raison de croire et croit qu'elle a raison.

Ta paume plie à peine la première page alors que tu cales ton épaule contre la vitre glacée et commence ta lecture - tu allais encore y passer la soirée.

 https://www.pinterest.fr/evil_triangle/ 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 1003
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
Avatar(s) : shintaro kisaragi (kagerou project) - dave strider (homestuck) || martin conte - conor doherty
Dim 26 Fév - 23:30
we'll meet again
(hannah)
T a t i a n a.
Nom d’une mère partie trop vite. Avec trois fois la même voyelle qui rappelle,
L’amour,
Deux fois la même consonne qui représente,
La tendresse.
Et un i au milieu de tout ceci, un i qui accentue toute cette bouffée de bonheur,
Un i comme l’idéal, comme l’idylle qu’elle avait avec papa.
C’est trop dur de reparler de ça, de reprendre conscience que c’est bientôt les onze années de ta disparition.
Maman.
Le printemps arrive, et voilà, je suis devenu un peu plus grand,
Un peu plus adulte, mais toujours un peu cet immature, qui avec des chagrins d’amours, des révélations fatales, n’a qu’une seule envie,
Te rejoindre.
Tu le sais et tu dois très certainement m’en vouloir, de là ou tu me surveilles.

Mes cheveux d’ébène sont plus sombres avec ses gouttes d’eau torrentielles, j’ai oublié mon parapluie,
Pourtant l’expres​sion(vide) de mon visage (pâle) n’a pas l’air de vouloir s’en soucier, c’est du futilement rien.
Du grand je-ne-sais-pas, un sentiment de néant, le trou noir qui est passé devant moi, aspirant ainsi ma conscience perturbée.
J’attends dehors un ami, mais la pluie n’aide rien, alors j’irais tout seul la tête baissé.
C’est dur de se sentir ainsi, délaissé. Mais il a certainement une bonne raison de son absence et me voilà arrivé dans la salle.

Silence ou bien, je me trompe ?
Y’a juste le tapement des fines mais puissantes gouttelettes du temps maussade contre les vitres. Et puis, je t’aperçois, la fille qui bouquine dans ton coin, près des bruits ambiants de la pluie qui éclate.
Je me dis que tu as bien du courage de te mettre là.
Ma place est plutôt au fond, contre le mur isolé.

Pourtant,
Y’a cette curiosité qui me ronge et qui m’oblige à s’approche un peu plus de toi, je me donne tout de même une certaine limite,
Pour éviter de t’effrayer. Tu es si jeune et tu as l’air si appliqué, c’est fascinant, je te donne mon respect.
Et lorsque je lis la couverture de ton livre,
Mes lèvres forme un légendaire « o » de surprise ou même une joie de se sentir.
(Moins seul.)
Je m’élance, en posant ma main devant toi, sur la table où tu t’es installée, la bouche plissée pour former un maigre sourire.

- la réponse est oui.

Je sens mon rythme cardiaque s’emballé,
Je reprends une douce respiration en oubliant les nuances de rose qui teintent mes pommettes autrefois blanche.
Et j’attends juste de voir ton regard croiser le mien.

- oui.

Un dernier « oui » dans un souffle d’une profondeur étonnante.
hrp : c pa tré bo. sorry.


sadness
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 163
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
Ven 10 Mar - 15:42
WE'LL MEET AGAIN DON'T KNOW WHERE DON'T KNOW WHEN BUT I KNOW WE'LL MEET AGAIN SOME SUNNY DAY. KEEP SMILING THOUGH JUST LIKE YOU ALWAYS DO, 'TIL THE BLUE SKIES DRIVE THE DARK CLOUDS FAR AWAY.



Plic ploc plic ploc Hannah tu étais de ces gens qui se laissaient volontiers bercer par la mélodie des gouttes de pluie. La salle elle s'emplit d'une douce chaleur qui aura bientôt raison de toi - tu sens tes paupières couler sur tes yeux ta tête qui s'alourdit sous le trop plein de mots oh voilà tu as passé les cinquante pages. Assez pour te permettre de dormir en paix mais c'est un unique mot qui viendra de soutirer ta fatigue - il en faut peu pour attirer ta curiosité.

o u i

Ton regard embrumé se pose sur le sien Joy eh Joy tu n'as pas vraiment bonne mine.
C'est cette réflexion que tu te fais Hannah mais ça ne te dérange pas non plongée que tu es dans tes pensées.
------oui ? oui à quoi j'ai parlé dans mon semi-sommeil ?
Tu fermes le livre -par politesse- et en voyant la couverture un sourire incrédule s'étale jusqu'à tes fossettes oui tu crois que tu as compris.

Vous aussi ? ça paraît évident vu l'endroit - mais tu es juste trop heureuse pour réfléchir efficacement.

Tu crois que ça te fait
------chaud au cœur
d'enfin trouver une personne comme toi. Toi qui n'a jamais osé parler à quelqu'un ici cette présence imprévue te fait tellement plaisir Hannah.

Tes yeux pétillent tes mains frétillent contre le livre alors que tu tires précipitamment une feuille de ton sac - un article de journal tâché du café de papa de l'amertume de maman -ne touche pas ça Hannah c'est vieux ça ne t'apporte rien - foutaises foutaises car peut-être que ce bout de papier pourra t'apporter
------bien plus que tu ne le pensais.

Je- Vous la connaissez cette histoire d'ovni ? Parce que, vous savez..

je l'ai vu.
Tu jettes un coup d'œil à la date.
2004.
Tu lèves les yeux vers l'inconnu et te sens pâlir sous le stress.
Oui non, perdu.
------Un peu trop tôt pour être crédible.



(hrp: j'ai voulu faire en sorte de faire une brêche pour qu'ils puissent peut-être se mettre à parler réincarnation mais mdr c'st un peu pété je crois. au pire tu me dis sur discord et DSL DU RETARD J'AI MIS DU TEMPS A M'Y METTRE HHHHHHH-)

 https://www.pinterest.fr/evil_triangle/ 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 1003
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
Avatar(s) : shintaro kisaragi (kagerou project) - dave strider (homestuck) || martin conte - conor doherty
Dim 12 Mar - 18:51
we'll meet again
(hannah)
ça peut paraître effrayant de te parler ainsi, alors que ne se connait pas tellement,
on se croise dans la salle, auprès de nos collègues passionnés, on s’est déjà dit bonjour peut-être une fois,
ton visage ne m’est pas inconnu je sais que tu vas souvent à la bibliothèque à la recherche de bouquins et parfois je m’endors sur une table où je m’étais installé pour étudier, tu étais là,
devant, les yeux qui dévoraient les étagères.
je n’ai jamais eu l’audace de m’approcher de toi, jusqu’à maintenant j’ai trouvé une raison de le faire, ce bouquin là que tu fermes entre tes doigts puis tes pupilles parcourent pendant quelques secondes la couverture et là,
tu as compris,
parce que ce dessin joyeux sur tes lèvres me donne le sentiment qu’on se comprendra si facilement.
c’est rassurant.
(ce sentiment de déjà-vu.)

Je prends une chaise pour m’installé à tes côtés, en face pour mieux te voir, je t’offre un doux sourire quand tu me demandes si moi aussi,
et je te réponds avec un doux hochement de la tête.
j’oublie alors la pluie, le mauvais temps, le retard des autres membres du club, les minutes qui passent, c’est terminé, je rentre dans notre monde.
et je ne suis pas prêt d’en ressortir.

- oui je pourrais en parler pendant des heures, parfois c’est trop gênant,
j’suis un peu relou.


petit rire enfantin qui résonne, j’ai l’impression de faire un saut dans le temps, d’avoir le même âge que toi, les yeux qui brillent à nous deux, ce petit déclic que nous seuls on peut décrypter.
je t’observe lorsque tu te hâtes sur ton sac comme si tu voulais me montrer le plus beaux des trésors.
c’est bien ça et...
(c’est aussi le mien.)

- ah…

un soupire, respiration soudainement soulagée de grand rêveur,
lorsque je vois cet article, une risette si rare se forme sur mon visage qui reprend des couleurs.
l’ovni de salem, ma précieuse découverte faite avec ma précieuse,
(maman…)
le souvenir le plus marquant de mon enfance, le début d’une passion étrange, le début d’une histoire palpitante.

- j’avais six ans, et je me promenais avec ma maman et on la vu ensemble.
et c’était juste…
magique.


j’analyse l’article sans me poser des questions, je connais les phrases les mots par cœur, je peux le réciter autant de fois qu’il le faut, je suis juste curieux de voir si tu as griffonnés des notes en petit dans un coin de la feuille,
mes prunelles se relèvent vers toi.

- si cette histoire t’intéresse tu as un témoin juste devant toi.
Tu peux me poser des questions.


tonalité basse et calme,
j’avais envie de parler de partager, et toi tu étais là sous mes yeux avec une passion commune,
pourquoi je ne suis pas venu plutôt, pourquoi je me sens flotter sur un nuage,
elles se sont envolées la souffrance la dépression et ça réveille en moi une débordante envie,
de te connaitre plus.
hrp : :((


sadness
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 163
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
Sam 18 Mar - 14:55
WE'LL MEET AGAIN DON'T KNOW WHERE DON'T KNOW WHEN BUT I KNOW WE'LL MEET AGAIN SOME SUNNY DAY. KEEP SMILING THOUGH JUST LIKE YOU ALWAYS DO, 'TIL THE BLUE SKIES DRIVE THE DARK CLOUDS FAR AWAY.



------r e l o u
J'hausse les sourcils l'air incrédule face à ce mot qui sonne à moi comme une insulte; je te fixe un instant dans le blanc des joues sans savoir quoi dire tes parents à toi ne t'ont donc jamais appris
------à ne pas parler ainsi ?
Mais on m'a dit de ne pas être méchante oui Hannah sois gentille avec les adultes alors
Je t'offre un sourire léger absent
et en te regardant je me rends compte à quel point tu es pâle.
Et je crois que je fronce les sourcils que je m'inquiète un peu
parce que maman m'a toujours dit de bien manger pour avoir les joues roses et sur le coup j'ai bien envie de te donner le gâteau qui traîne au fond de mon sac.
Mais tu as l'air si passionné non je n'ose pas t'interrompre.

Et quand tu continues sur ta lancée mon air perplexe se transforme en visage écarquillé de surprise je sens mes doigts qui pressent dangereusement le papier et
sans doute que tu penses que c'est de l'égard envers toi qui a vu l'invisible à ma place
et sans doute que moi aussi
mais au fond oui au fond je ne peux m'empêcher de vouloir toucher tes mains
sentir leur chaleur comme si tes doigts mêlés aux miens allaient m'apporter toutes les réponses qui me manquent.

Votre mère...

------Peut-être que je me fais des films.
Mais comme on dit ça ne coûte rien d'essayer de te connaître d'avantage.
Et sans doute que je risque de paraître bizarre mais
quelque chose me dit que tu es un peu comme ça aussi
J  o  y.

Vous étiez dans la forêt ?

La question est rhétorique je crois.
Et mes yeux coulent sur tes manches sans oser descendre plus -b a s.

 https://www.pinterest.fr/evil_triangle/ 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 1003
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
Avatar(s) : shintaro kisaragi (kagerou project) - dave strider (homestuck) || martin conte - conor doherty
Dim 19 Mar - 22:37
we'll meet again
(hannah)
Mince,
J’ai senti qu’il y a quelque chose qui dérangeait, peut-être que j’ai dit un mot de travers,
Mais j’en ai pas le souvenir j’ai beau réfléchir,
Mais je me rends compte que parler naturellement avec toi c’est étonnant alors que ne se connait pas tant que ça,
Et lorsque tu m’offres ce sourire, un peu oublié, je sens davantage le malaise mais je n’ai aucune solution à apporter,
Je parle certainement un peu trop et les informations ne sont pas forcément faciles à suivre.
Mais tu me poses tout de mêmes ces questions là,
Alors j’en suis heureux j’ai l’impression que ta curiosité ressemble un peu trop à la mienne et ça me rassure un peu,
Parce que plus le temps passe, plus j’ai cette impression,
(De te connaître déjà.)
Va savoir pourquoi.

- Euh, oui je me promenais avec elle dans la forêt.

Je commence à trouver cette situation un peu étrange, comme si tes questions sous-entendait que toi aussi tu l’as vu.
Mais comment ça se pourrait vu ton âge, c’est étrange et je n’arrive pas à me sortir une,
Faible pensée de l’esprit,
Dont j’ai déjà fait plusieurs théorie, le hasard serait trop grand, trop gros, trop beau pour être vrai, alors j’oublie.
J’oublie que,
(Maman j’aimerais te retrouver.)

- Elle me tenait la main, on marchait ensemble à travers les bois et lorsque il y avait moins d’arbres on a levé la tête vers le ciel,
Et on l’a vu, il était ni trop loin, ni trop proche.


Je plaque ma joue contre la paume de ma main,
Le regard qui pétille perdu vers la fenêtre où les gouttelettes s’écoulent.

- N’empêche que cette histoire là, c’est elle qui m’a rendu si passionné, tout petit, j’arrêtais pas de dire que maintenant j’avais la conviction que les extraterrestres existent, j’y crois encore c’est clair, mais fallait voir à cette époque…

Un rire doux qui s’étouffe un peu, ma tête de nouveau tournée vers toi,
Je me fige un instant.

- Pardon,
J’parle trop…


Je suis lancé et je ne me demande pas pourquoi,
Tu sembles si intriguée par ce témoignage.
hrp : ptdr.


sadness
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 163
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
Ven 24 Mar - 23:28
WE'LL MEET AGAIN DON'T KNOW WHERE DON'T KNOW WHEN BUT I KNOW WE'LL MEET AGAIN SOME SUNNY DAY. KEEP SMILING THOUGH JUST LIKE YOU ALWAYS DO, 'TIL THE BLUE SKIES DRIVE THE DARK CLOUDS FAR AWAY.



Mes doigts se referment contre mes paumes à mesure que tu parles Joy
Joy tu sais tu as cet air désinvolte d'adulte mal grandi
ces mains dans les poches
ce sourire un peu bloqué.
Je te détaille sans pudeur alors que tu regardes la pluie dehors (je ne l'entends plus).
Et je sens la fin qui arrive doucement sans bruit
La fin du mystère la fin des nuits passées seules à serrer mes deux mains ensemble
Et plus tu parles plus le doute fait place à la certitude
car les détails sont trop flagrants
le destin trop cruel - ça oui.

Et je n'ai plus envie de tester car si j'ai tort (je n'ai pas tort) tu me prendras seulement pour une gamine un peu folle qui fait des rêves un peu trop réels.
Oui à ce moment-là
------j'ai besoin de savoir Joy.

J'ai.

Une question.
J'inspire j'expire j'inspire je respire (trop vite bien trop vite) je colle mon regard à la vitre moi aussi
car je sais que j'aurai maintenant du mal à supporter le tien.
------Il est si doux.

Est-ce que votre père s'appelait-.. Stanford ?

Le nom glisse sur mes lèvres et j'ai un sourire triste.
C'est bien là la seule preuve tangible que je pouvais te donner.
Et tu te souviens Joy
quand je t'ai dit que j'aurai du mal à supporter ton regard ?
Eh bien voilà Joy
sans même te regarder
(je me mets à pleurer)
et mes larmes roulent sur la vitre comme les gouttes de l'autre côté.
Alors mon sourire se transforme en moue frustrée un gémissement m'échappe mes yeux se plissent sous le trop plein de sanglots mon dieu que je suis gênée.
Plic.
Ploc.
Plic.
P l o c.

Je.. -snif- je suis désolée...

Il paraît que ça peut perturber les enfants
de voir leurs parents pleurer.

 https://www.pinterest.fr/evil_triangle/ 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 1003
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
Avatar(s) : shintaro kisaragi (kagerou project) - dave strider (homestuck) || martin conte - conor doherty
Jeu 30 Mar - 0:02
we'll meet again
(hannah)
oui,
j'aurais pu m'arrêter depuis un moment déjà,
à raconter mon passé,
(notre passé.)
mon anecdote si précieuse,
(notre anecdote si curieuse.)
mais je préfère encore faire comme si je n'avais pas ce doute là, accroché à mes lèvres,
j'ai peur de me tromper, de tout faire ruiner,
cette rencontre qui vient à peine de commencer, j'ai envie que ça dure et que je ne sois pas dérangé,
par un vœux peut-être que j'espérais un peu trop, maintenant qu'il pourrait être exaucé,
je sens l'angoisse me dévorer les tripes, mon visage reprend des couleurs,
ma main qui portait mon visage se baisse aussitôt quand tu me poses,
la question.
mon corps tremble et je souris,
beaucoup trop forcé, j'ai envie de rigoler un peu bêtement mais je me retiens il ne faut surtout pas,
te vexer.

- euh... oui… c'est comme ça que mon père s'appelle.
comment tu sais...
ça... je…


…suis très confus,
j'avale ma salive, anxieux et perturbé par la situation je ne veux rien rajouter de plus,
alors je préfère moi-même trouver une explication, pas très crédible,
c'est sûr.

- ah, peut-être que tu le connais parce qu'il a déjà fait des concerts dans le coin,
ouais c'est pour ça, quel idiot, il est plutôt connu mon père...
enfin il me semble bien... ?


mais non,
je ne fais que m'enfoncer dans une illusion, j'aimerais juste que cette réalité,
ne soit pas si précipitée, j'ai besoin de pouvoir encaissé en douceur,
ce que tu pourrais être pour moi,
ce que tu es certainement pour moi,
les questions,
les réponses plausibles,
les hypothèses sont si cohérentes là,
l'équation de ce problème a peut-être déjà sa solution.
maintenant, tu verses des larmes et je me sens si coupable, je me recule un peu,
tête baissée,
j'approche ma main de ton épaule, pour te rassurer.

- hey... ne pleure pas, je...
je comprends pas trop pourquoi tu pleures comme ça… je...


un souvenir me revient,
et je me revois à l'hopital,
le regard perdu vers son (ton) doux visage,
avec un sourire et,
(tes larmes qui ruissellent lentement.)
(m a m a n.)
hrp : woaw.


sadness
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 163
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
Ven 14 Avr - 18:29
WE'LL MEET AGAIN DON'T KNOW WHERE DON'T KNOW WHEN BUT I KNOW WE'LL MEET AGAIN SOME SUNNY DAY. KEEP SMILING THOUGH JUST LIKE YOU ALWAYS DO, 'TIL THE BLUE SKIES DRIVE THE DARK CLOUDS FAR AWAY.



Le cœur qui s'enfonce dans la poitrine pour ne jamais ressortir
les larmes qui s'alourdissent contre mes joues (le goût salé de mes lèvres).
Tu sais Joy
j'ai remarqué que je pleurai de plus en plus souvent
sous le stress
la peur
la gêne
jamais la tristesse (les larmes en deviendraient âcres).

Petite pianiste en do majeur
le dos tendu pour garder contenance
mais c'est fini c'est fini
face à toi l'orgueil s'évapore comme neige au printemps (en ce doux mois d'avril).

Non. Non, c'est pas ça.

J'entends ma voix trembler je sens les regards des curieux
se poser sur la petite fille en rouge,
qui vacille sur le fil d'Ariane.
Joy s'il-te-plait,
------sors-moi d'ici.

Il n'y a plus de mensonges
alors je n'ai plus peur de te dire les choses
il n'y a plus de mensonges
juste d'implacables vérités qui nous brûlent les mains.

La mienne se colle à mon œil mouillé tandis que l'autre rencontre
tes yeux
tes yeux Joy
qui ont vu trop de choses je le vois au fond de ta cornée
car après tout
nous avons ce lien qui nous permet de lire en l'un
en l'autre
Joy,
(aide ta mère à se relever).

Je ne peux pas, je ne peux pas. Je. C'est trop bizarre.

Ta main sur mon épaule
qui tressaute doucement.

(Calme-toi calme-toi Hannah
car après tout
ce n'est pas ton genre de flancher).

J'ai un espèce de-.. de déjà-vu en vous regardant. Et. Je connais pleins de détails. Et je ne sais pas pourquoi. Enfin. Si. Mais c'est vraiment trop bizarre. Ce dont ils parlent dans les journaux, vous savez-

Et avant de pouvoir en dire plus j'éclate de nouveau en sanglots
et si la table ne nous séparait pas sans doute me serai-je jeté dans tes bras à la recherche de (tes doigts sur les miens) un peu de chaleur
à la place je me contente
de serrer ta main
dans la mienne
un peu trop fort j'espère ne pas te faire mal
et c'est comme une bulle qui grandit autour de nous
dans laquelle je m'enroule
étreignant ce tendre souvenir avec une douceur toute maternelle





dehors la pluie continue de battre.



hrp; salu

 https://www.pinterest.fr/evil_triangle/ 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 1003
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
Avatar(s) : shintaro kisaragi (kagerou project) - dave strider (homestuck) || martin conte - conor doherty
Sam 22 Avr - 0:34
we'll meet again
(hannah)
plic ploc la pluie battante,
sur le plexiglas.
(on s'en fout,
on l'oublie.)
parce qu'il y a aussi du mauvais temps dans tes yeux,
je me sens coupable de tes sanglots, je panique discrètement,
les mains recherchent dans mes poches une solution, un rien qui pourrait te faire retrouver le sourire,
mais c'est tellement futile que tu me prendras certainement pour un idiot,
mais je te tend tout de même ce mouchoir en papier,
puis finalement je ne fais pas que te le tendre, je le pose contre tes joues humides,
doucement,
lentement,
j'écoute sans dire un mot ta voix tremblante, tu sembles sans défense.
serais-je capable de te protéger ?
plic ploc la pluie débordante,
puis les justifications suffisent pour que je me dise,
(de quoi parles-tu ?)
je le sais très bien, j'en suis moi-même concerné et puis j'ai la sensation que toi aussi,
mais j'ai bien peur de comprendre,
connaître,
(la vérité.)
alors ma curiosité elle est là, toujours présente quand rien ne va,
et je suis navré d'en arriver à là, lorsque je te regarde dans tes iris qui luisent.
(je plonge dans ce souvenir qui te tracasse.)
et là je revois des images, je ressens des sensations, qui me semblent familières,
au final ce fragment de mémoire est aussi le mien,
je me fige, rejetant tous les soupçons qui pèsent sur ma conscience,
car lorsque j'ai (re)vu ton sourire,
(maman.)
j'ai voulu renier cette possibilité que tu sois de retour parmi nous avec,
(des regrets.)
et j'ouvre les yeux, silencieux, j'écoute ensuite les gouttes contre la vitre,
me concentrer sur autre chose, pour ne pas m’effondrer tout comme toi.
j'aimerais bien te serrer dans mes bras. alors je fais tomber le mouchoir et je me jette de l'autre côté de cette table qui nous sépare,
pour te bercer contre moi et me contenir de ne pas lâcher de la tristesse au bord de mes yeux.

- ma maman s’appelait tatiana...
et toi,
tu t'appelles comment ?


alors si ta réponse aura une vague ressemblance,
ou que simplement tu que tu le sais déjà,
je n'aurais plus de doutes à avoir ?
((mais peut-être que...
tu prononcera juste mon prénom,
que tu es censé oublier.))
hrp : pardon.


sadness
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 163
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
Ven 5 Mai - 0:22
WE'LL MEET AGAIN DON'T KNOW WHERE DON'T KNOW WHEN BUT I KNOW WE'LL MEET AGAIN SOME SUNNY DAY. KEEP SMILING THOUGH JUST LIKE YOU ALWAYS DO, 'TIL THE BLUE SKIES DRIVE THE DARK CLOUDS FAR AWAY.



Le papier froissé
qui coupe ; court à ses larmes
(ça sert à rien joy ne t'enfonces pas)
elle fronce des sourcils un peu frustrée
un peu honteuse
de s'abaisser à ça devant
(son fils)
un inconnu
mais tu sais joy (oui tu le sais très bien)
il est de ces moments où la fierté n'a pas raison d'être
où on doit se soumettre
à nos peines
(les plus profondes)
rien qu'un instant le temps de tout relâcher
alors elle se met à pleurer sur tes bras taillés
c'est tragique vraiment
d'une tristesse presque absurde (mais ça n'a rien de ridicule)
deux âmes qui se rencontrent
pour la deuxième fois

dans des costumes trop grands ou trop petits.


Elle croit avoir arrêté de pleurer quand tu as plongé dans tes (mes) propres souvenirs
peut-être qu'inconsciemment
elle se sentait moins seule
avec quelqu'un à côté d'elle
pour lui tenir la main

(c'est compliqué joy quand le ciel est bleu).

Alors elle resserre un peu plus l'étreinte avec sa force de gamine
Hannah se calme
pour articuler ces quelques vérités.

- Je m'appelle Hannah, Joy.

Elle ne se rend pas compte
(Hannah)
elle est trop sincère trop vraie trop bleue
tu sais en un an
ça s'entasse des souvenirs
ça s'entasse et on ne sait pas quoi en faire
Hannah les garde les couvre comme les livres qu'elle emprunte
elle en prend grand soin même !
Tellement qu'une fois qu'elle doit les lire elle ose à peine les toucher,
(Hannah fragile gardienne)
elle pourrait fondre en poussière à tout moments
sous les doigts

de celui qui l'a vu mourir une première fois.

 https://www.pinterest.fr/evil_triangle/ 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 1003
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
Avatar(s) : shintaro kisaragi (kagerou project) - dave strider (homestuck) || martin conte - conor doherty
Mer 17 Mai - 17:16
we'll meet again
(hannah)
alors voilà, c'est bien ça, tu as fini par le prononcer,
et maintenant je comprends, je sais.
(un parent,
n'oublie pas son enfant.)
alors voilà, j'ai fini par craqué en apprenant la vérité.
on va oublier la pluie de l'extérieure qui s'écoule de ce ciel gris,
puis maintenant pas seulement de tes yeux,
des miens aussi,
on pleure tous les deux, de joie, de mélancolie, de nostalgie,
de,
nos retrouvailles.
c'est un peu dur à encaisser un peu perturbant à réaliser, un peu de tout pour beaucoup de choses,
car tu n'es plus elle, tu es juste son âme,
qui revit par chance pour partir à la recherche d'un bonheur trop vite perdu,
trop vite disparu.
mes bras te serrent comme si je n'avais pas envie que tu t'en ailles encore,
même si tu es,
hannah,
mais peu importe ce détail tu es,
encore précieuse à mes yeux.
je ne te demanderai pas pourquoi tu connais ainsi mon prénom,
je l'ai déjà compris que dans cette vie antérieure,
c'était toi qui l'avait choisit.

- je suis très ravi de te rencontrer, hannah.
vraiment...


(j'aimerais t'appeler maman.)
mais je me retiens, je me dis que ça gâcherait cet instant là,
que tu me repousseras même si tu sais qui j'étais pour toi.
mais la question qui se pose à l'heure actuelle :
maintenant, qui suis-je pour toi ?
(simplement joy, le passionné d'ovni,
que tu rencontres à nouveau,
il a grandit lui, il a continué sa vie lui, il a espéré aussi,
te revoir.)
hrp : c tré nul jsuis dsl. :(


sadness
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 163
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
Sam 20 Mai - 14:17
WE'LL MEET AGAIN DON'T KNOW WHERE DON'T KNOW WHEN BUT I KNOW WE'LL MEET AGAIN SOME SUNNY DAY. KEEP SMILING THOUGH JUST LIKE YOU ALWAYS DO, 'TIL THE BLUE SKIES DRIVE THE DARK CLOUDS FAR AWAY.



c'est étrange vraiment
bizarre
cette soudaine alchimie
(une énigme que je ne pourrai jamais résoudre)
et c'est sûrement mieux ainsi
de laisser le destin faire sa vie sans chercher à le perturber
(après tout c'est grâce à lui qu'aujourd'hui on est là)
toi et moi
sous la pluie de mai
nous pleurons ensemble les larmes que nous avons toujours gardé enfouies
(telle mère tel fils)

- moi aussi...

je me dis que je n'ai pas envie d'en rester là
je me vois mal si mal si mal t'abandonner pour le chemin de la maison
de la vie normale
non j'ai envie de m'aventurer sur ce sentier inconnu que tu dessines du bout des doigts
alors allons-y
(main dans la main)
toi
et
moi

- tu peux me raconter alors... ?

j'abandonne la politesse de rigueur
(elle ne l'est plus à ce moment-là)
j'ai envie d'avoir les réponses que tu peux me donner

- je pensais que ça n'arriverait jamais que je puisse rencontrer quelqu'un- quelqu'un qui l'a connu... enfin qui m'a connu

alors dis-moi,
comment c'est ta vie ?

- je comprends pas trop ce que je vois tu sais
alors je me dis que
que
tu pourrais m'aider
à comprendre.. ?


je serre tes bras un peu plus fort un peu plus loin
j'ai envie de savoir pour une fois et pas de tout garder de tout nier
alors dis-moi,
comment c'était ma vie ?


hrp; je crois que je pleure des larmes invisibles oui

 https://www.pinterest.fr/evil_triangle/ 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 1003
Pouvoir : manipulation
Symbole : pomme
Occupation : lycéen + exécuteur à euphoria
Avatar(s) : shintaro kisaragi (kagerou project) - dave strider (homestuck) || martin conte - conor doherty
Mar 23 Mai - 23:58
we'll meet again
(hannah)
je pourrais resté si longtemps contre toi,
s'il le faut,
nous en avons bien besoin, toi d'un réconfort assez fort pour sécher tes larmes,
et moi,
de l'amour de maman,
que j'ai perdue,
(que j'ai retrouvée.)
grâce à une certaine coïncidence, grâce aux miracles,
grâce à ce que moi-même j’espérais depuis presque un an,
quand j'ai compris que toute ces histoires de réincarnation,
c'est bien la vérité.
on est si heureux là dans nos bras, alors pourquoi,
le ruisseau de la peine continue de couler sur nos visages si rougit,
par la confusion de cette situation.

- je te raconterai tout.
mais... comment dire... c'est un peu bizarre,
est-ce que je dois t'appeler maman ?


c'est le genre de question un peu bête,
qui hante ma tête maintenant, c'est un peu honteux d'avoir,
ce type de réflexion,
tu dois me trouver de plus en plus ridicule,
(mais maman elle ne m'a jamais sous estimé,
elle a toujours été si attentionnée...)

- oublie...
je... je raconte n'importe quoi...
à vrai dire,
quand j'ai su que j'étais aussi un réincarné j'ai pensé tout de suite à cette possibilité,
que tu sois encore là, avec une nouvelle chance de vivre et d'en profiter...


ô maman,
ô hannah,
tu savais toutes les erreurs que j'ai commise,
et le nombre de fois où j'ai voulu te rejoindre dans l'au-delà,
jusqu'à tenter de le faire réellement.
alors que tu étais là,
si proche,
de moi...

- tu étais, la plus tendre, la plus adorable des mamans,
la plus douce, la plus sensible aussi,
mais...

mais...

tu as disparues si vite, j'étais encore trop jeune...

ignorant.
faible.
rien.

(sans toi.)

et je pense que papa,
aussi.
tout a changé depuis...


c'est un sourire,
un peu dessiné trop rapidement sur mes lèvres livides, humides,
une petite ombre esquissée à la fois heureuse,
et malheureuse,
((une petite lueur parmi toute l'obscurité.))
hrp : je décède. :(


sadness
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 163
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
Ven 30 Juin - 23:39
WE'LL MEET AGAIN DON'T KNOW WHERE DON'T KNOW WHEN BUT I KNOW WE'LL MEET AGAIN SOME SUNNY DAY. KEEP SMILING THOUGH JUST LIKE YOU ALWAYS DO, 'TIL THE BLUE SKIES DRIVE THE DARK CLOUDS FAR AWAY.



m a m a n
ça sonne un peu bizarre - comme un hymne d'antan
m a m a n
surnom affectueux qui sonne si familier - autant pour la mienne que pour celle que j'étais
h a n n a h
autant de lettres au sein d'un même être - cinq petites danseuses sur une scène aux parois creuses

rien que des noms pas très communs des adjectifs défunts rattachés à
la même personne (différentes consonnes)

- hannah

oui,
c'est moi
petite fille aux abois
(mère éternelle aux ailes de verre)
fausse génitrice
rien qu'un
bug dans la matrice

tu t'excuses joy mais je te jure que c'est elle qui s'en veut
que ça fuse l'envie d'être pour toi
celle qu'elle n'est pas
(plus)
hannah se rend pas compte à quel point c'est tordu
elle est juste triste de pas pouvoir te rendre
la mère que t'as perdu

- je
je suis désolée joy
de pas être elle d'être juste-..


m   o   i
(hannah ?)
oui,
c'est moi
gamine pleine d'effroi
froissement de vermine aux jupes plissées et carmines
admire,
le torrent clair qui s'écoule des billes de verre
les ongles coupés court qui s'accroche à tes épaules - pour ne pas se noyer dans ce trop-plein d'amour
(douce)
(sensible)
hannah peut bien l'être - au point d'en être risible
mais elle sait que jamais elle ne remplacera
ta chère et tendre tatiana

p a p a
c'est un autre mot aux accents d'autrefois
du genre qu'hannah prononce en rentrant à la maison - timide contemplation des filles en pâmoison
(mon papa)
il est pas souvent là
mais je l'aime,
même si il me le rend pas au centième
(mon papa au moins il a pas rejoint l'au-delà)
ton papa,
c'est celui que je crois ?

- stanford

deuxième prénom prononcé
ça se concorde c'est contrebalance
stanford,
y a un peu d'amour dans la voix de l'écolière,
du genre à dépasser les frontières scolaires
terrestres
c'est une sensation qu'elle déteste
que celle de ne pas savoir d'où provient cette affection
(cette affliction)
mais au moins sur son mari elle peut poser un nom

- il est toujours vivant alors ?

un rien de réconfort

- au final je sais

snif

- je sais même pas comment elle est morte

il est encore trop tôt,
pour oser se comparer à elle
figure maternelle là où hannah n'est encore qu'une écolière
(un bourgeon de lierre)
sur un mur bâtis de mains inconnues

vraiment joy,
t'aider elle aurait tellement voulu
(mais elle ne sait pas tout non plus).

Contenu sponsorisé
 

 Sujets similaires

-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-