puissance // T. L. H. J. L-A. P. H. P. N. L. R.
avatar


Messages : 285
magnolia

Mer 22 Fév - 15:06

bienvenue chez moi
il avait fallu un instant pour que tom se lève (on ne change pas une équipe qui gagne) car tom tom il en a strictement rien à battre que c'est la maîtresse qui choisit les chefs d'équipe non non tom
il se lève car aujourd'hui c'est son jour, car il est dans son chez lui ouais la forêt c'est sa maison c'est sa base ses ressources et ses racines à lui elles sont ici
(pourquoi)
on ne sait pas vraiment
de toute manière tom tom il parle pas beaucoup ou juste pour dire des conneries vous savez il lève la main et il sort un truc à la con qui font pouffer les autres et soupirer la prof
alors aujourd'hui quand il se lève il époussette avec toute sa grâce innée ses fesses pour rejoindre madame anderson et les parents accompagnateurs (faut pas oublier son sourire de sale gosse quand même)
il se fait un peu réprimander car non c'est pas lui qui choisit
alors il fait de ces moues un peu boudeuses en répliquant
mais maîtresse, j'ai déjà ma dreamteam ! regardez ! d'abord y'aaaaaaa... léa, pastel.
il élargit son sourire les dents bien visibles en leur faisant un signe de le rejoindre
...et hannah et jaakoppi.
le ciel est beau les oiseaux chantent il observe du coin de l'oeil pour voir les visages qui se décomposent déjà car il a pas appelé lou-anne et c'est fait exprès aussi car il a pris des victimes ouais des gens faciles à frapper selon lui ou à énerver
(non vraiment il les déteste)
et il sait très bien que ça risque d'être amusant de les faire hurler avec léa
et lou-anne aussi. j'ai oublié lou-anne ! vous venez ?
c'est pas vraiment une question il est mielleux à la limite du dégoulinant et la prof soupire la prof abandonne ça fait six gosses en moins à gérer dans l'immédiat pour le coup
il récupère une carte et s'approche de léa en dévisageant mauvais ses putains de coéquipiers lui murmurant dans l'oreille dans un rire
j'te jure, ils vont grave prendre cher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 35
Occupation : fouineuse
magnolia

Mer 22 Fév - 20:47
debout à ce jour, tu rejoins ton équipe sans te soucier de des autres visages dépités, car qui sait, peut être qu'un d'entre eux ne te voulait qu'à lui, ou simplement qu'ils en ont marre de vous voir ensemble. tu t'en fichais globalement, mais tu tires une sale tête car c'est elle que tu ne voulais pas avoir.

LOU - ANNE.

tu souris jusqu'au plafond de tes yeux, pour étaler toute ta non-compassion. tu ne l'aimes pas, tu la fais chier. et tu ricanes auprès de tom pour affirmer qu'ils prendrons cher comme il le dit si bien.

hihi, surtout elle.

JPP


Dear Prudence, greet the brand new day
The sun is up, the sky is blue
It's beautiful and so are you
Dear Prudence won't you come out and play
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 150
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
myosotis

Mer 22 Fév - 22:14
IF YOU WANNA BE MY LOVER, YOU GOTTA GET MY FRIENDS. MAKE IT LAST FOREVER, FRIENDSHIP NEVER ENDS, YEAH IF YOU WANNA BE MY LOVER.


... et Hannah et Jaakoppi.

Tu relèves la tête pour confronter le regard de Tom. Hannah. Jaakoppi.
Quelqu'un manque à l'appel.
Tu te lèves de toute façon Hannah, car tu finis par le connaître Tom. Depuis le temps.

Et Lou-Anne aussi.

Et voilà. Ça ne marche plus sur toi.

Tu attends tout-de-même que les deux autres se lèvent avant de t'avancer, par amitié.
Par peur des autres aussi.

Vous vous avancez tous les trois comme un tout face au reste du groupe qui s'esclaffe déjà. Tu roules des yeux Hannah, resserre ton foulard, pour la contenance - la prestance. Tu te fichais de gagner le jeu de piste et n'était de toute façon pas la meilleure en sport, en témoignait tes habits. Jupe à plis, souliers vernis. Tu voulais simplement en finir le plus vite possible, et idéalement sans égratignures.
Mais que ce soit les ronces ou les poings tu savais que ce serait dur de ne pas y passer.

.. Au moins avec Tom ce sera difficile de ne pas gagner, tu souffles sans bruit à Lou et Jaakoppi.

Un sourire. Compatissant.
Ils savaient tous les trois qu'être avec Tom était tout sauf une bonne nouvelle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crève

Messages : 522
Pouvoir : création
Symbole : gâteau d'anniv'
Occupation : I play Pokemon GO everyday
myosotis

En ligne
Mer 22 Fév - 22:37
Éducation physique;
Course d'orientation.

Tout ça ce n'est pas vraiment son rayon, mais il est loin d'être une chiffe molle en sport. Passer des heures à arpenter la ville pour attraper des pokémon, ça fait bosser les mollets.

Néanmoins il se fait pas d'illusion, la forêt, c'est un peu la maison des Terribles de la classe. D'ailleurs voilà Tom déjà en train de faire un caprice. Lui il l'écoute même pas, il pense qu'il a bien envie d'avoir Lou-Anne dans son équipe avec Hannah... ça va être sympa de chercher des indices à...

Bien sûr il n'a pas le temps de rêvasser que le cancre se permet de tirer le tapis de sous ses pieds. Du tac au tac il se tourne vers lui et balance son regard le plus noir (déjà parce qu'il n'a pas dit Lou-Anne, et en plus parce qu'il voit très bien où il veut en venir) (mais même une fois le nom de son amie prononcée, il ne décroche pas son air importuné).

Parce que au fond, Lou-Anne et la clique à Tom, il sait comment ça se passe, et ça, il le supporte pas.

L'erreur de Tom c'est de croire que parce qu'il est sur son terrain il va pouvoir faire ce qu'il veut accompagné de sa grognasse. Mais sérieux qu'il touche un seul cheveu à Lou et il va comprendre que lui non plus il sait y faire, une fois en dehors du regard des professeurs.

Une fois les trois acolytes réunis il hoche juste la tête aux mots d'Hannah, même s'il s'en fout de gagner, il veut juste qu'on lui fiche la paix en ce moment. Il regarde tout de même Lou-Anne pour et chuchote (assez pour que Hannah entende, mais pas assez pour les canailles desquelles ils s'approchent).

ça va aller ?

hrp:
 


Un deux trois Jaques à dit.
[...]les larmes se sèchent,
les rires s’essoufflent,
les sourires se fadent...
sous les roues,
dans les rivières,
les pieds flottant dans les airs.


Vos avatar ♥♥♥♥ MERCI:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 50
Pouvoir : vision
Symbole : feuilles mortes
Occupation : petite fille ; stalkeuse et écolière de temps à autre
hellébore

Mer 22 Fév - 22:59

J’entend mon nom appelé par notre chef auto proclamé. Le simple son de leurs voix me rappelle à quel point j’ai envie de les étrangler. Je vous hais peut être autant que vous me détestez, dans tous les cas vous n’auriez pas du prononcer mon nom. Non, vous auriez du me laisser le côté.
Heureusement Hannah et Jaakopi sont là. Je relève la tête et adresse un large sourire à mes deux coéquipier. ça va aller oui, et je m’avance un peu au près des trois autres car, on est une équipe après tout.

et vous comptez faire quoi ?

question aussi vague que spontané. Je m’adresse à tout le groupe, ils doivent bien avoir un plan pour gagner, une idée derrière la tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 51
Occupation : s'incruste de partout, à l'école, dans la forêt, dans le manoir, dans l'observatoire, observe les gens et les embête très souvent.
magnolia

Jeu 23 Fév - 9:58
Petite pastel, petite peste,
Elle ne se soucie pas trop de ce qu’elle fait ici. Ni pourquoi elle est là, d’ailleurs, c’est d’un ennui sans nom.
Mais elle est là parce qu’elle a certainement rien de mieux à faire,
Dans son coin, à vous observer.
Le regard en biais, le sourire effacé.

Pastel plisse des yeux et baille pour exprimer une fatigue dont vous êtes certainement la cause,
Parce que devant elle se trouve des petits acteurs et ça lui plait bien d’inventer des films,
Son but premier sera d’effrayer les enfants de son âge,
Elle a envie de jouer les plus grandes, les plus mûres.
Et pourtant son agressivité immature fait certainement d’elle la pire du groupe.
Lorsqu’elle te remarque Tom, murmurer dans l’oreille de ta douce blondine, Pastel se mord la lèvre, plante avec amertume ses ongles contre la chair de ton bras,
pendant, cinq, six, sept, huit secondes au total.

Elle est satisfaite et la voilà, une mine euphorique,
Elle cache son sourire derrière ses manches en coton doux comme un nuage.

- Il y a des loups-garous dans la forêt.
Je les entends le soir et encore plus les nuits de pleine lune.
J’suis sûre qu’ils viennent même le jour. On est à Foxglove Valley, plus rien nous étonne.


Pastel, mignonne petite poupée,
Le genre de poupée possédée par le diable en personne,
Elle aurait pu s’appeler Robert dans une autre vie.

- Vous avez peur ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 285
magnolia

Jeu 23 Fév - 17:51
bienvenue chez moi
d'abord y'a léa qui répond et il opine tout guilleret il attend que les autres s'approchent et
les doigts de pastel s'enfoncent et il commence à crier
putain pastel t'es sérieuse !
il observe son petit groupe remettant bien son sac à dos digne de dora l'exploratrice s'éloignant de quelques pas de la classe pour mieux se faire entendre par ses très chers camarades
j'avoue, faites gaffe aux loup-garous ils adorent les victimes dans le genre de jaak ! je sais pas lou-aaaaaaaaanne faut regarder sur la carte. déjà je propose de faire deux groupes, un groupe devant et un groupe derrière comme ça ça permet de pas se perdre tout seul car je crois qu'on a des incapables. léa, lou-anne et pastel à l'arrière.
((isoler la pire))
jaakoppi la victime et hannah devant avec moi. c'est pas négociable, ça serait triste de vous perdre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 35
Occupation : fouineuse
magnolia

Jeu 23 Fév - 22:05
pastel, une mignonne fille, mais la plus psycho de tous. léa la fixe amèrement en tirant une grimace pour exprimer son mépris, un mépris supposé éphémère car elle estimait plus important à supporter.

Q U O I ?

l'abandon s’abattait sur elle tel une fiente de piaf qui lui tombait sous le nez. tout allez si vite, elle n’eut à peine le temps de frapper tom, pensant passer son reste du temps à planifier divers plans dans le but de nuire aux autres. pouffant de frustration et jalousie, la présence de pastel dans ton groupe lui faisait pourtant comprendre que lou-anne passerait sens doute un bon moment entre leurs griffes. léa fit alors un sourire complice à la demoiselle violette.

d'accooord... bon machin tu viens avec ta carte !

sur ce ton sec, elle fit deux pas en arrière commençant la marche, et muni de son ours en peluche torturés de mauvais coups, elle s'apprêta à donner une pichenette sur sa victime histoire de pincer sa colère et d'alléger la sienne, mais léa attendait patiemment le signal de sa complice...

retour sauvage à la 3eme personne dsl


Dear Prudence, greet the brand new day
The sun is up, the sky is blue
It's beautiful and so are you
Dear Prudence won't you come out and play
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 150
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
myosotis

Jeu 23 Fév - 23:39
I'M NOT A RICH KID MAYBE THAT'S A GOOD THING AIN'T GOT SHIT BUT I GOT THIS FAR, KEEPIN' IT REAL AND RHYMIN' AND STEALIN' DOING WHAT I WANT.


Tom parle trop Tom parle vite, Tom parle pour rien dire ou pour embêter les autres. La plupart du temps tu te contentes de l'ignorer Hannah, mais dans ces circonstances tu sais que tu vas devoir le supporter encore longtemps.
Tu te crispes à l'entente des groupes, pas que tu ne t'y sois pas attendue - mais tu savais comment ça allait se dérouler. Des petites piques à tes amis et un silence entrecoupé de rires et de cris. Accessoirement les palabres de Tom mais à force tu ne les entendais même plus.


Tu jettes un regard désapprobateur à Pastel, prête à étaler toute ta petite science.
T'es énervante avec ça Hannah mais beaucoup moins que ces deux-là.

C'est pas parce qu'on est à Foxglove Valley que les lycanthropes (oh le joli mot) peuvent sortir comme ça tu sais. Même en surnaturel il y a des règles à respecter, et selon certaines croyances ils se liquéfient sur place au contact de la lumière.

Tu hausses les épaules, croises les bras. Conclus ton petit cours Madame Hannah.

Mais bon c'était sûrement faux vu que de toute façon ils ne sortent jamais le jour.

Et voilà.
C'est toi qui disait que Tom parlait trop ?

Dans tous les cas la troupe avance et t'es forcée à suivre. Sans rien dire tu te glisses entre Tom et Jaakoppi, car tu étais sans doute la plus encline à supporter leur différent. Le calmer idéalement.

Tes souliers résonnent dans la forêt, tap tap tap ensemble vous vous enfoncez.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crève

Messages : 522
Pouvoir : création
Symbole : gâteau d'anniv'
Occupation : I play Pokemon GO everyday
myosotis

En ligne
Ven 24 Fév - 0:39
Ce sourire lui ferait chaud au cœur s'il n'était pas mort d'inquiétude pour elle. Crispé, la mâchoire contractée, les dents serrées. Peut-être que l'année dernière il aurait fait genre, peut-être oui, d'être le faux ami, mais il n'a plus envie.

Il essaie, en quelques secondes, de lire dans ses yeux un peu tout et rien, tout ce qui lui donnerait le droit de prendre le relais sur la situation. Il n'a pas envie de s'imposer, de paraître lourdingue, de faire comme si elle était faible, Jaak sait que ce n'est pas le cas.

Parce que Jaakoppi, il ne supporte pas les gens qui marchent la tête baissée (et les gros moutons comme pastel qui s'anime et font genre).

Exemple : pendant qu'il réfléchit à la stratégie, bien sûr, Pastel, elle raconte n'importe quoi. Enfin, il croit. Il hausse un sourcil et parcourt la carte du regard, sans se rapprocher plus de Tom le lunatique (il est un peu en retrait), munit d'une mine assez faussement désintéressée pour faire croire que Pastel n'est pas flippante (weirdo).

Ses doigts pincent le papier lors de la remarque de Tom, immédiatement il le regarde dans les yeux (bien sûr Tom il a l'air de s'en balek), du genre « si tu recommences...» il se dit. Une fois mais pas deux, ouai, il ne va pas compter jusqu'à trois, c'est trop cliché, trop...attendu.

Jaak il n'est pas pour la violence, mais il n'est pas non plus pour se faire marcher dessus devant une fille aussi mature que Lou-Anne, ça serait la complète honte il trouve.

Il est même pas d'accord avec les groupes d'abord, mais pas le temps d'en placer une que tout le monde se met en place comme si c'était la chose la plus naturelle du monde, d'écouter Tom.

Il se sent comme un mauvais perdant.

S'il n'admet pas qu'Hannah lui donne un peu plus de confidence en expliquant la vie des « lycan » machin, il est très heureux de se dire que Tom lui tape vraiment sur le système et il a même pas encore donné le premier coup, comparé à d'habitude (Tom il veut dire, pas lui, lui noonn...).

Lui il connaît bien la rengaine maintenant, et ce n'est pas sa maman qui lui a appris : donne jamais le premier coup, toujours le dernier.

Il plie sa carte de façon civile en s'avançant vers Tom et Hannah, il ne regarde pas trop Lou-Anne, ça serait trop obvious, Hannah est assez sympa en plus pour se mettre entre les deux garçons, du coup, il va pouvoir plus facilement garder à l’œil les pestes.
Mais eh, entre-temps, il n'a pas oublié, qu'un deux est passé par là.

Victime de quoi Tom ? Je suis curieux tiens...

Le ton revêche, il lève les yeux de sa carte pour lui décocher un sourire des plus dédaigneux, même si à son âge, il ne connaît pas encore le mot.

Toi, c'est clair, t'es victime d'avoir la grosse tête, comme tu kiffes ça au pire, on se concentre sur la course, et peut-être que ta tête enflera assez pour exploser une fois qu'on la gagnera !


Sans se rendre compte, il a froissé sa carte dans sa main, mimant avec ses bras la tête de Tom explosant comme un feu d'artifice, ayant même haussé le ton. Mais il lui faut deux, oui encore, ou plutôt juste, deux petites secondes qu'il s'est emporté, et que là c'est tout simplement complètement spé' ce qu'il dit et fait. Jaak, il fait genre, déplie sa carte sans s'arrêter de marcher, et tourne son visage à l'arrière comme si de rien n'était vers les filles, le cœur battant à deux cents à l'heure de s'être énervé ainsi, les mains grippées sur son bout de papier pour arrêter de trembler et, étrangement, la voix parfaitement stable, lucide de son état.

...Faut pas trop s'éloigner...on est un groupe.

Mais pour lui le plus important c'est de check la réaction de Lou, parce que chier, il est sûr qu'elle l'a entendu et vu dire n'importe quoi.



Un deux trois Jaques à dit.
[...]les larmes se sèchent,
les rires s’essoufflent,
les sourires se fadent...
sous les roues,
dans les rivières,
les pieds flottant dans les airs.


Vos avatar ♥♥♥♥ MERCI:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 50
Pouvoir : vision
Symbole : feuilles mortes
Occupation : petite fille ; stalkeuse et écolière de temps à autre
hellébore

Ven 24 Fév - 2:04


Des loups garou, et puis quoi encore. Je lève les yeux au ciel ; je les roules, ils forment le cercle de la stupidité. La boucle est bouclée. Comme mon destin, il me semble que je vais devoir coopérer avec deux pestes ; marcher à leur côté tout du moins. Rien de plus je l’espère, je suis légèrement devant, mais ça ne me rend pas la supériorité loin de là. Je suis encerclée par deux loup garou, un de chaque côté qui n’attendent que de me mordre - ou de me pincer - les crocs acérés.
Heureusement j’entend Hannah corriger notre cher chef - je me retiens de rire, impassible. Si je pense à ce qu’il a dit je vais m’énerver. Lui et sa manie de crier, de nous diriger… Je ne comprends pas pour qui il se prend - il me semble qu’il n’a pas toujours été ainsi - ça doit être mon imagination.
Aujourd’hui mon coeur se serre, je me fiche d’être éloignée d’être rabaissé par la moitié d’un garçon - mais je ne peux pas me résoudre à l’idée qu’il puisse insulter mes amis. Mon regard se fige, les mots tranchants de Jaakopi que j’entend me ramènent à la réalité. C’est lui qui a dit ça ?
je relève la tête. Je suis à la fois si heureuse qu’il se soit défendue et si inquiète pour lui à présent (tom ne laissera pas passer ça). Mon sourire se glace dans une expression ambiguë. Je suis perturbée par sa vue, si bien que je ne prête plus attention aux deux filles derrière moi.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 51
Occupation : s'incruste de partout, à l'école, dans la forêt, dans le manoir, dans l'observatoire, observe les gens et les embête très souvent.
magnolia

Sam 25 Fév - 16:02
Quel dommage,
Hannah tu étales ta culture comme de la confiture, c’est rageant, c’est désespérant.
Pastel n’aime tellement pas un tel comportement, ça crispe son visage, lui donne des frissons,
Une nausée intense,
Elle vomirait sa bille sur toi, si seulement elle ne trouvait pas ça si fatiguant.
Ses yeux part à la recherche d’une autre victime, et jaakoppi, tu as ouvert ta bouche trop facilement, c’est fini maintenant, pastel t’a dans son collimateur à présent.

- je me demande qui a vraiment la plus grosse tête, j a a k.
Entre mademoiselle je-sais-tout, je donne des mots compliqués,
Et puis,
Monsieur je fais genre que je suis fort et pas peureux.


Pastel soupire dans un sourire.
Ses iris de sang se posent sur toi, petite muette aux tresses. Lou-Anne. Elle remarque ensuite la malice dans ton regard, blondie. Elle te murmure à l’oreille.

- f a i s - l e.

Mais finalement,
Elle se recule et s’arrête, la mine agacée par tant de chamailleries.
Ses bras se croisent, sa tête se penche en arrière pour se donner une prétention.

- Me croyez pas bande de nazes. Je retourne dans ma cabane.
Débrouillez-vous sans moi.


Sur ses derniers mots, elle recule ses pas pour se fondre dans le décor forestier.
Puis un peu plus loin, elle s’emporte, les mains pressées sur sa bouche. Vous quitter ainsi n’est pas une grosse perte.
C'est un soulagement.
(Un rire éclate et résonne dans l’air.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 285
magnolia

Sam 25 Fév - 16:36
bienvenue chez moi
il y'a d'abord hannah qui répond à pastel
(non non hannah ne fait pas ça)
ne contredis pas pastel
et si ça tenait qu'à lui, il t'aurait prévenu il aurait fait les gros yeux mais non tom regarde droit s'amuse un peu du conflit
jusqu'à ce que jaakoppi réponde
et là c'est un débat interne ses poings se crispent et sa mâchoire aussi et pourtant il se retient il respire une fois deux fois trois fois pour pas l'égorger tout de suite car on lui a dit et encore qu'à eux il ne fallait pas leur faire du mal s'ils ne s'en prenaient pas à leurs frères à leurs soeurs
juste aux rouges toujours aux rouges
alors il reste silencieux il lutte il lutte et ça devient douloureux ses ongles qui s'enfoncent dans ses paumes
et il a envie très fort de s'en prendre à lou-anne pour expulser ses peines, pour déverser la rage qu'il nourrit et qui le maintient en vie et qui lui permet ouais de marcher un pas devant l'autre
il reste silencieux, et c'est pas normal chez tom
c'est pas normal chez lui de ne pas chercher à capter l'attention de tout le monde, de pas rouler des épaules
mais après tout, s'il est ici chez lui il est aussi chez
e u x
et dieu sait ce qu'ils seraient capable de faire si ils savent que ça lui arrive de s'en prendre à
e u x
et pastel recommence à parler, il l'écoute toujours pastel pastel jolie pastel
elle le défend un peu, et ça l'apaise ; un instant ouais
car le temps qu'il tourne sa tête elle a disparu
à cause d'eux
à cause de lui
et c'est trop tard pour le retenir car c'est de trop, alors tom s'arrête calcule son mouvement c'est rare pour pas faire de mal à hannah non pour ne pas devoir la pousser
il attend à peu près à la hauteur de léa un peu paniqué qu'une de ses jumelles en quelque sorte soit partie de leur faute toujours de leur faute
(de leur faute s'il est là)
(de leur faute s'il peut pas vivre aussi librement s'il a des obligations)
sale fils de pute ! j'te jure j'vais défoncer ta tête de tapette là, c'est de ta faute si pastel est partie !
et il lui faut qu'une impulsion pour se jeter sur lui de dos, de le pousser pour tenter de l'écraser de tout son poids, de saisir à pleines paumes ses cheveux de jais qui font qu'eux deux
((se ressemblent tellement))
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 35
Occupation : fouineuse
magnolia

Sam 25 Fév - 19:58
fais-le.

oops.

les fleurs bleues contredisait leurs paroles de façon rationnel, mais qualifié d'un ennui auprès de léa. elle en profitait à cet instant de pousser brutalement lou-anne vers le devant, tandis que pastel se fondait dans le décors.

pastel ? P A S T E L.. ! ! !

non, ce n'était plus drôle. la fourbe. elle observait le visage ombrageux de tom et indifférents de ceux des autres. tom ne tenait pas en place. il ne tiendra jamais en place. elle voulait stopper cette bataille superflu, mais par reflexe elle jeta son ours en peluche écorché dans le dos de ces derniers acharnés. mais ayant mal ciblé, il attaque le visage de hannah.

vous êtes tous cons !

car ce fut ni le bon moment, ni le bon endroit.... car qui sait où pastel aurait pu aller, il n'était pas question de la laisser trainer.




Dear Prudence, greet the brand new day
The sun is up, the sky is blue
It's beautiful and so are you
Dear Prudence won't you come out and play
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 150
Pouvoir : transmission
Symbole : une main d'enfant
Occupation : écolière.
myosotis

Sam 25 Fév - 23:20
IT WAS A BIG BIG WORLD, BUT WE THOUGHT WE WERE BIGGER, PUSHING EACH OTHER TO THE LIMITS WE WERE LEARNING QUICKER, BY ELEVEN SMOKING HERB AND DRINKING BURNING LIQUOR, NEVER RICH SO WE WERE OUT TO MAKE THAT STEADY FIGURE.


Les piques les insultes Hannah tu ne les entends pas. Hannah tu y es hermétique alors quand Pastel s'en va en claquant une porte imaginaire tu ne cherches pas à la rouvrir. Qu'elle parte, tu te prends à songer, ça fera ça en moins à s'occuper. Tu n'iras la chercher qu'une fois que vous devrez retourner auprès de la professeur, au mieux elle reviendra par elle-même - mais pour le moment Pastel était loin d'être ta première priorité.

Pas après ce que Jaakoppi a dit.

Tu retiens ton souffle n'ose plus bouger pas d'un pouce ni d'un cheveu - qu'est-ce qu'il lui a prit ? Pastel ce n'est pas Tom non Tom est bien pire. En tout cas avec Jaak. Ton expression est figée comme Lou-Anne vous fixez votre ami d'un air éperdu.
Pourquoi Jaakoppi.

Alors quand Tom se jette sur lui tu ne cherches pas à réfléchir Hannah. Tu le savais au fond que ça allait arriver -et ce n'est pas la première fois- mais les voir à terre se battre comme des animaux ça réveille comme quelque chose en toi.

Comment on appelle ça déjà.

-----u n    i ns t i n c t ?

Oui. Quelque chose comme ça.

Tu n'as pas le temps d'y penser que toi aussi tu te jettes dans la seconde qui suit. Pendant un instant tu te demandes comment.

Tu ne trouves pas de réponse.

La panique te donne des ailes tu crois.

Tu entoures le torse de Tom de tes bras et le tire furieusement en arrière, tu te relèves avec lui d'un coup.
À t'en casser le dos.
------ça arrache quelques cheveux à jaakoppi-
Tu te mets à pleurer Hannah.
L'ours frappe ta joue se mouille de tes larmes.
C'est trop c'est trop tu ne veux pas de ça.

Arrêtez
      ..putain arrêtez !!


Tu serres Tom comme une peluche malmenée.
Arrêtez s'il-vous-plait.

Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-