beyond memories
forum rpg tout public ☆ univers fantastique/paranormal ☆ aucun minimum de mots ☆ avatars illustrés 200*320px

Challenge accepted [feat Rhubarbe]
Invité
 
Invité
avatar
Ven 20 Jan - 23:24

Challenge accepted

En fait, ça aurait pu être un après-midi cool.
Mihai aurait pu flâner en ville, pour observer les vitrines des diverses boutiques situées dans les grandes artères de Foxglove. Il aurait aussi pu acheter une gaufre au nutella au type sympa qui avait installé son petit stand pas loin du centre commercial.
Ou il aurait pu se promener dans la forêt, seul avec ses pensées vagabondes et se serait surpris à écouter le chant des oiseaux tout en essayant de tenir en équilibre sur un tronc d'arbre tombé au sol l'année précédente.
En fait, le garçon aurait pu faire beaucoup de choses. Mais c'était sans compter sur Isaak, son père, qui l'avait attrapé au vol avant que l'adolescent ne puisse fuir la caravane en courant.

Et maintenant, il était là. Avec son frère aîné, à devoir se farcir la tâche ingrate qu'était l'étendage de linge. Pas qu'il haïssait ça, c'était plus cool que faire la vaisselle pour six, mais il aurait nettement préféré pouvoir se la jouer Indiana Jones dans les rues de la ville. Et être seul.

Pas que la présence de Ruben le dérangeait, non. Mais il savait, au plus profond de lui, que son aîné allait proposer un truc complètement stupide d'un moment à l'autre. Parce que c'était toujours comme ça. Parce que c'était Ruben.

- Tu peux me passer une pince à linge ?

Innocente question, s'il en est. Mais même une simple phrase, un simple mot, pouvait faire des ravages dans cette famille. A la longue, ce n'était même plus surprenant.


Oh, we are the kids that you never loved
We are the ones that will never grow up
We're just some kids from the west end
Woah, woah, woah


—fleur ✿

Invité
 
Invité
avatar
Sam 21 Jan - 16:40

Challenge accepted      



Rhubarbe
ft. Gypsy

Somebody give me a beat, lemme see you on your feet
Somebody save your man, I don't give a goddamn, I wanna be a freak!

Passer du temps en famille était rarement quelque-chose sur quoi crachait Ruben.

Sincèrement, c'était toujours un plaisir de chanter avec la radio trop fort, se faisant engueuler par Petya et donnant par la même occasion d'autant plus de matériel à blackmail à Maya (même si concrètement, il ne faisait pas partie des personnes connaissant la honte), avant que son petit frère ne change de station parce que sérieusement, il devrait cesser de s'approprier l'appareil. Il n'y en avait qu'un pour toute la caravane, mais compte tenu des conneries possibles avec plusieurs postes, ça valait certainement mieux. C'était toujours un plaisir mais ce n'est pas pour cela qu'il était plus ou moins consigné à la caravane cet après-midi.

" Aide ton frère à étendre le linge, ça t'occupera. ", avait lâché Isaak en le voyant partir.

Haha, son père ne ratait pas une occasion de le rattraper au vol avec une corvée lorsqu'il était à peu près certain que Rhubarbe partait pour des aventures ni très safe ni très honorables (aka les 3/4 du temps). Pas qu'il se plante sur son compte, certes. Bien entendu, loin du brun l'idée de refuser cela à son paternel: plus vite ce serait fait, plus vite il partirait. Les tâches ménagères n'étaient simplement pas quelque-chose de discutable, et puis dans le fond ça ne l'embêtait pas d'aider.
Aujourd'hui, il était assigné au service de nuit du fast food, ce qui lui laissait pas mal de temps devant lui avant de devoir bosser. Autant dire qu'en réalité, il n'avait rien de bien important à faire, hormis mettre en danger sa santé de façon stupide et inutile.

Et puis il y avait Mihai, aussi.

Mihai qu'il allait pouvoir taquiner peut-être un peu plus que de raison et noyer sous de l'affection pour faire mine de se rattraper.

Sounds like a plan.

C'est donc en fredonnant un air joyeux qu'il transporta la corbeille de vêtements et draps propres jusqu'à la corde à linge, frissonnant un peu à l'idée te toucher les tissus humides et froids par le temps qu'il faisait. L'hiver, c'était pas exactement son kink. Mihai lui demanda une pince à linge et il allait accéder à sa demande tel une personne normale et serviable avant qu'une idée ne lui traverse l'esprit, étirant ses lèvres en un sourire malicieux. Yup, il allait lui passer une pince à linge. Pas qu'une.

Attrapant plusieurs pinces à linge, il se tourna vers son cadet et les accrocha sur les épaules de son haut sans lui laisser le temps de réagir, comme s'il voulait étendre le vêtement alors qu'il était porté. Une lueur amusée dans les yeux, il regarda ensuite le garçon et passa ses mains sous ses épaules pour le soulever (oof, il grandissait, ça devenait lourd à cet âge-là) de sortes à ce qu'il soit à la hauteur de la corde à linge. Un rire lui échappa quant il aligna les pinces avec la corde, se demandant néanmoins s'il y avait moyen de les accrocher sans lâcher son frère.

" Je me demande si c'est pas toi, qu'on devrait étendre là plutôt, lâcha-t-il avec un air faussement pensif, sécher a l'air d'être ta passion, laisse moi t'aider à atteindre tes rêves frangin ~ "

Proposa le jeune homme avec un sourire radieux, maintenant son frère à la hauteur de la corde à linge et essayant de le passer par dessus celle-ci, comme un drap trop grand pour qu'on l'accroche sans qu'il touche le sol.
Invité
 
Invité
avatar
Sam 21 Jan - 18:00

Challenge accepted

Il l'avait vu venir.
Il l'avait vraiment, tellement, vu venir.
En fait, s'il avait eu le temps, il aurait esquivé et se serait barrer en courant en appelant à l'aide, mais malheureusement pour le garçon, son instinct n'avait pas été assez fort pour ça.

Et maintenant ?
Maintenant, il se retrouvait dans une situation délicate dans laquelle il jouait le rôle de la victime. Parce que Ruben avait bel et bien un plan foireux en tête. Et qu'il était en train de le mettre en action.

- Que … ?

Mihai avait demandé UNE pince à linge et non pas de devenir le linge.

- Qu'est-ce que tu fais ?!

Il était désormais relégué au rang de drap sale qu'il fallait étendre avec le reste, dehors, dans le froid de l'hiver. Mais l'adolescent n'allait pas se laisser faire, non. S'il se montrait assez rapide et agile, il avait moyen d'échapper à Ruben. Et sa vengeance allait être terrible.

- RUBEN, REPOSES-MOI !

Son frère l'avait soulevé et s’apprêter bien évidemment à l'attacher à la corde à linge, le tout en faisant un jeu de mots sur l'habitude qu'avait Mihai de sécher les cours. Ouais, comme si le fameux Ruben Elvis Blair n'avait jamais fait ça. À d'autre. Et puis ce n'était pas comme si lui avait eu une bonne raison de le faire. Ce n'est pas comme si lui connaissait déjà les leçons. À quoi bon passer ses journées en classe pour apprendre des choses qu'on savait déjà ?
Le garçon continua donc de se tortiller dans tous les sens, espérant que son agresseur lâche prise, ce qui finirait par arriver bien assez tôt vu la force que Mihai mettait dans sa tentative d'évasion. Encore un peu, la délivrance arriverait bientôt, il lui suffisait juste... Juste de repousser Ruben avec toute la force qu'un corps d'adolescent de 14 ans pouvait avoir. D'utiliser ses points et ses jambes, comme il faisait quand il était plus petit lors de situation comme celle-là. Et surtout, d'utiliser la technique qui marchait à tous les coups.

Parce que Ruben, il avait une faiblesse. Une terrible faiblesse. Et Mihai n'allait pas se faire prier pour utiliser la sainte stratégie des chatouilles pour se débarrasser de son aîné.


Oh, we are the kids that you never loved
We are the ones that will never grow up
We're just some kids from the west end
Woah, woah, woah


—fleur ✿

Invité
 
Invité
avatar
Lun 23 Jan - 21:10

Challenge accepted      



Rhubarbe
ft. Gypsy

Somebody give me a beat, lemme see you on your feet
Somebody save your man, I don't give a goddamn, I wanna be a freak!

Peut-être que soulever Mihai à bout de bras n'était pas une décision très judicieuse.
Peut-être Ruben prenait-il rarement des décisions judicieuses, aussi.

Insensible aux protestations du garçon, il s'était mis en tête de l'accrocher sur la corde pour qu'il continue de sécher, mais visiblement ce dernier n'était pas prêt à se laisser faire. Dire que ça partait d'une si bonne intention et de la volonté d'aider son cher frère à réaliser ses rêves. Il lui brisait le coeur.

Et les bras, accessoirement.

" Wow, ce skill dans l'art de se tortiller, plaisanta-t-il pour cacher qu'il peinait, en fait c'est ça, ta vraie vocation ? Tu ferais un carton.. "

Ce qui n'était qu'une demi-blague. Allez porter à bout de bras un garçon de 14 ans s'agitant comme si sa vie en dépendait et vous comprendrez sa douleur. Parce que concrètement, Ruben n'était pas faible physiquement, à force de bosser sur des figures de hip hop improbables et dangereuses, mais Mihai lui donnait sérieusement du fil à retordre. Luttant pour garder l'équilibre avec ce poids instable, le brun dût reculer un peu par rapport à la corde à linge pour ne pas tomber sur le dos. Il n'aurait jamais dû sous-estimer son adversaire. S'il y avait bien une leçon à retenir de la vie en caravane avec 5 autres personnes, c'était celle-ci, et il était en train d'échouer au test.

A force d'agiter ses bras et ses jambes dans tous les sens, Mihai se débrouilla bien pour lui filer quelques coups, notamment au niveau des côtes. Pas que ça puisse prêter à de réelles conséquences, du moins pas selon les standards de Rhubarbe qui s'était déjà cogné et égratigné un peu partout à force de faire des conneries, mais ça ne l'aidait pas à tenir debout. Luttant néanmoins pour ne pas laisser la gravité (et son frère) prendre le contrôle, il replaça ses appuis une fois de plus.

Mais c'était sans compter sur la corbeille de linge.

Trébuchant sur cette traîtresse (qui l'avait foutue là, sérieusement? (ah oui, c'était lui)), il se sentit chuter sans espoir de se rattraper à quoi que ce soit puisqu'il avait déjà les mains occupées à maintenir Mihai en l'air tel Rafiki avec un Simba ayant grandi plus vite que prévu.

Et lâcher l'ennemi n'était pas une option (et s'il se faisait mal omg ?).

" Argh, comment oses tu ? , s'écria-t-il une fois au sol, sur un ton dramatique, Frère indigne, moi qui voulais t'aider ! "

Pas qu'il s'avoue vaincu, oh non.

Il ne perdit pas de temps pour essayer d'attraper les mains de Mihai, qui avait certes l'avantage de ne pas être écrasé par le poids de quelqu'un d'autre. Car s'il y avait bien quelque-chose qu'il voulait éviter, c'était de laisser ses côtes et son ventre exposés.
Contenu sponsorisé
 

 Sujets similaires

-
» Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa]
» Deux bourrines peuvent-elles discuter sans se battre ou s'insulter? Challenge accepted. [PV Caelina]
» clafouti à la rhubarbe
» Le clafoutis aux cerises, rhubarbe et amande.
» Challenge Elite, descriptif et explications : à lire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-