forum rpg contexte original pour tous les âges ☆ univers fantastique et paranormal ☆ aucun minimum de lignes/mots ☆ avatars illustrés 200*320px.

t'es ma citrouille — feat Snow
Invité
avatar
Invité

Mer 2 Nov - 20:46
 
 |     

#72437a
         



C'est un jour idéal pour se promener en ce lieu époustouflant. Constance trouve cet endroit reposant et remplis de mystères en tout genre. Cette eau si claire la fascinera toujours et son côté presque magique lui donne souvent l'impression d'être dans un film, ou un conte de fées aussi. Cette sensation est inexplicable. Le bruit de la rivière la berce et si ça ne tenait qu'à elle, elle fermerait les yeux sans se préoccuper des passants qui pourraient s'en prendre à elle pendant son sommeil. Encore une énigme à résoudre dans cette ville. Pourquoi la rivière est-elle fascinante au point d'obséder cette étudiante ?

Malheureusement, elle n'est pas ici pour trouver le repos. Une mission l'attend, aujourd'hui. Le soleil éblouissant et le ciel d'un bleu majestueux nous le témoignent. Elle a entendu une rumeur, ce matin. C'est pour cela qu'en début d'après-midi elle se trouve ici. Un réincarné se promènerait dans le coin, apparemment. Oh ! Bien sûr, ce ne sont que des rumeurs et certainement des farces des habitants qui ne croient pas en leur existence, mais Constance voulait en être sûr. Une farce peut se retourner contre son farceur. Si une citrouille se trouve à la rivière, alors elle le découvrira. L'enquêtrice du jour s'est permise de se faire passer pour une personne souffrante auprès de sa mère afin d'éviter l'université. De toute façon, il faisait bien trop beau pour s'y rendre et la chaleur dans son dos approuve que c'était une excellente idée de sécher les cours, pour une fois.

Elle a hésité, au début, entre venir et rester chez elle à étudier. Le choix s'est porté sur la première idée car passer le bonjour semblait plus important que son avenir. Les réincarnés sont exceptionnels. Elle écoute chaque rumeur, donne son avis dans son journal et se décide à poursuivre la piste ou non. Cette fois-ci, Constance est persuadée que ses efforts paieront et qu'elle trouvera ce qu'elle recherche depuis longtemps. Une citrouille.

L'étudiante en médecine gambada près de la rivière, un grand sourire étirant ses lèvres et ses cheveux s'envolant au rythme de sa bonne humeur. Tant pis si la citrouille n'était pas là, elle profiterait du soleil et du ciel pour faire une courte sieste. En poursuivant son chemin, elle remarqua une personne au loin. Un jeune homme, dirait-elle. Peut-être aux alentours de son âge, il ne semble guère vieux. C'était un blondinet. Tiens, et s'il était une citrouille ? Curieuse et désireuse de connaître l'identité de ce potentiel réincarné, elle s'approcha joyeusement de lui en lui adressant un immense sourire. Sa voix brisa le silence une fois à ses côtés.

« Je peux vous tutoyer ? On ne se connaît pas, je sais, mais vous avez l'air d'appartenir à la même tranche d'âge que moi. Cependant, vous me semblez plus jeune de plus près ! »

Elle l'observa. Jeune, blond, il a des yeux semblables à ceux des chats de couleur jaune. Un étudiant, pensait-elle. Sûrement provenant du collège, du lycée ou même de l'université, peu lui importait de toute manière puisqu'elle ne voulait qu'une chose : lui parler. Ils ne se connaissaient pas, pourtant elle le trouvait intriguant et mystérieux à vu d’œil. Est-ce qu'elle vient de confirmer les rumeurs ? Oh ! Probablement pas, ce n'est qu'un être humain lambda qui ne souhaite que vivre sa vie à fond comme tous les adolescents de son âge. Elle finit de le contempler et soupira. Mauvaise trouvaille ?

Constance n'aurait jamais du consacrer du temps à cette farce de mauvais goût. Elle allait perdre une journée d'apprentissage, sa mère finirait par découvrir la supercherie et la gronderait comme si elle était encore une enfant de cinq ans puis elle perdrait tout espoir de mettre la main sur sa propre citrouille. Chercher, chercher, chercher et encore chercher ! Tout cela n'aura donc servi à rien ? Les réincarnés n'existent pas ? Ils ne sont que des mythes à qui l'on donne vie pour attirer les touristes étrangers. Il est évident qu'un Russe se perdra volontiers à Foxglove Valley en apprenant qu'il pourrait faire la rencontre d'un être doté d'une seconde vie. Et si les réincarnés se trouvaient actuellement dans un laboratoire ? Ils servent peut-être de cobayes, après tout. L'Homme aime en savoir davantage sur ce qui l'entoure, les scientifiques chercheront à connaître le petit truc qui a permis à autant de personnes de saisir une seconde et dernière chance.

« Belle après-midi, pas vrai ? Tu t'intéresses aux réincarnés ? Moi, oui. Ils sont fascinants, je trouve. Bon, je n'en ai jamais vu alors je ne peux pas te certifier que ça existe mais, au fond de moi, je suis persuadée qu'ils sont cachés quelque part, à Foxglove Valley. »

Elle parle, elle parle, mais elle oublie les présentations. Elle écarquilla légèrement les yeux en constatant qu'elle ne s'était pas présentée, elle ne voulait pas l'effrayer, après tout on ne doit jamais parler aux inconnus et encore moins leur faire confiance. Constance est une inconnue aux yeux du blondinet et le blondinet est un inconnu pour l'étudiante. Vice-versa, comme on dit. La Terre n'est plus un lieu sûr, un pédophile pourrait se cacher derrière un buisson et sauter sur le premier enfant venu. La triste vérité. Lorsqu'on rajoute l'existence d'êtres surnaturels, on remarque que le monde part à la dérive sur son petit canoë.

Ses lèvres s'étirèrent en un fin sourire et ses yeux pétillèrent de joie. Elle ne voyait pas la raison pour laquelle elle lui parlait spontanément alors qu'il s'en fichait certainement d'elle et des idées farfelues. Elle ne l'avait encore jamais vu dans le coin, peut-être parce qu'elle ne fait pas assez attention à ceux qui l'entoure depuis qu'elle est en quête de trouver la citrouille parfaite ?

« Oh dis, tu veux te joindre à moi et rechercher un réincarné ? Je les appelle les ‹ citrouilles ›, tu aimes ? Et ravie de faire ta connaissance, je suis Constance ! »

L'étudiante semblait ravie de lui proposer de se joindre à elle pour une chasse à la citrouille. Elle le regardait droit dans les yeux, cherchant une réponse muette à sa question. C'était une proposition tout à fait innocente, elle ne voyait pas de mal à retrouver des âmes errantes dans leur ville. Pour le moment, elle trouvait des phrases à sortir pour garder une conversation avec lui, tout ça parce qu'il paraissait être quelqu'un de mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» t'es sourde ou quoi ? feat. snow
» Soupe de citrouille servie en son carosse...
» Dessin de Snow'
» Présentation de Dark'Snow Day
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-