forum rpg tout public univers fantastique/paranormal aucun minimum de mots avatars illustrés 200*320px

bjr je c pa kodé help
 
luzerne
luzerne
avatar

Messages : 22
Lun 2 Avr - 15:46
alors voilà c'est l'apocalypse
un jour j'ai reçu une fiche de rp c'était mon bébé on a vécu beaucoup de chose, plein de forum des tas d'moments d'amour et de colère,
j'ai jamais compris comment elle était faite


mais elle me manque.
j'aimerai bien avoir
sa p'tite soeur (car j'suis incapable de la retrouver l'autre)
une tite fiche de rp.

c'est vraiment tout bête !!!!
j'aimerai juste

un truc pas trop grand (j'aime bien les trucs petits lol)
2 colonnes
sans fond ni rien
juste
deux colonnes
)':


VOILA
je promet amour prospérité argent et rp à celui/celle qui me rend joie
♥️
Invité
 
Invité
Lun 2 Avr - 18:31
Code:
<center><div style="width:400px;text-align: justify;color:black;columns: 2;">paysage un peu terne [je]té sur un tableau sans texture, des mots qui coulent et leurs sens qui lui tirent sur les chevilles, lune, petite cible de la peur elle le [sais]it par les oreilles lui susurre des cauchemars sur lesquels se repose sa tempe le temps de nuits tendues. impérissables, les vérités [toute]s  nues qui rendent tomates ses joues d’enfant, lune ne diffère tant pas de tout les gavroches. curieux des jupes gourmand de bonbon. mais [l’]arrière-goût vomitif des moqueries, assassins des desseins aux couleurs pastels lui vole son éclat, éclate son sourire. « un peu morose » pour un petit. lune aussi n’apprécie pas l’apparence du bitume, se dégoûte de l’odeur de l’herbe, s’amourache de quatre murs pour fuir ses quatre vérités. on peut dire qu’il est timide, oui, car les autres l’intimident. mais il entend, et lune écoute. comme les enfants sont cruels. ils font beaucoup de bruits sur un âge éphémère que les facéties gaspillent, [histoire]s de gosses. il ne parle pas de grandir, pas de changer. lune ne parle pas vraiment de toutes façons.paysage un peu terne [je]té sur un tableau sans texture, des mots qui coulent et leurs sens qui lui tirent sur les chevilles, lune, petite cible de la peur elle le [sais]it par les oreilles lui susurre des cauchemars sur lesquels se repose sa tempe le temps de nuits tendues. impérissables, les vérités [toute]s  nues qui rendent tomates ses joues d’enfant, lune ne diffère tant pas de tout les gavroches. curieux des jupes gourmand de bonbon. mais [l’]arrière-goût vomitif des moqueries, assassins des desseins aux couleurs pastels lui vole son éclat, éclate son sourire. « un peu morose » pour un petit. lune aussi n’apprécie pas l’apparence du bitume, se dégoûte de l’odeur de l’herbe, s’amourache de quatre murs pour fuir ses quatre vérités. on peut dire qu’il est timide, oui, car les autres l’intimident. mais il entend, et lune écoute. comme les enfants sont cruels. ils font beaucoup de bruits sur un âge éphémère que les facéties gaspillent, [histoire]s de gosses. il ne parle pas de grandir, pas de changer. lune ne parle pas vraiment de toutes façons.
</div><center>

voili voilou poce en l'air
 
luzerne
luzerne
avatar

Messages : 22
Lun 2 Avr - 23:28
♥️
Contenu sponsorisé
 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-