forum rpg contexte original pour tous les âges ☆ univers fantastique et paranormal ☆ aucun minimum de lignes/mots ☆ avatars illustrés 200*320px.

Cat me if you can • ilan
Invité
avatar
Invité

Sam 15 Oct - 19:24
 
 |     


Il faut sauver Dusky.
feat ilan

Vite, vite Foxy. Le temps court et s'enfuit, il te file entre les doigts, non sans te caresser le visage. À moins que ce ne soit le vent qui te fouette, pour mieux t'encourager pour aller rejoindre ton cher patient.

Ilan avait débarqué au milieu de l'après-midi, Dusky n'était pas bien. Ce qui avait légèrement alarmé Kaleo. Généralement, les gens l'appelaient si besoin, et qui plus est, Ilan n'était pas de ces clients qui s'inquiétaient au moindre éternuement.

Fort heureusement, il avait pu déplacer ses derniers rendez-vous de fin d'après-midi au lendemain matin. Il n'aurait pas de pause déjeuner, mais la santé de ses clients à quatre pattes étaient bien plus important que son propre bien être. Ta bonté te perdra Foxy.

Grâce au dossier médical du malade du jour, il avait pu trouver l'adresse de son maître assez rapidement et s'y était rendu dès qu'il le put. Ce n'était pas la première fois qu'il faisait une visite à domicile, mais c'était la première fois qu'il allait rencontrer Ilan dans un environnement autre que la clinique.

Il savait encore une fois grâce au dossier que ce dernier était barman, mais il n'avait jamais mis les pieds au Flower's Seed. L'espace d'un instant il se demanda à quoi devait ressembler Ilan lorsqu'il travaillait. Puis, il chassa cette question en frappant à la porte de la résidence de Dusky et de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 69
Pouvoir : émotion
Symbole : fusil de chasse
Occupation : barman au café flower's seed
hellébore
hellébore

Lun 17 Oct - 12:37
 
 |     
Cat me if you can
Ilan n’a jamais autant stressé de sa vie.
Le stress s’accumule et se transforme en angoisse des plus paranoïaques.
Le stress devient sa plus grande peur.

Dusky c’était ce petit chat de gouttière qui trainait dans la rue, avec les oreilles abimés et le regard plein de tristesse.
Dusky c’est le chat, maintenant au doux poil brillant qui ronronne contre son maître.
Et si par malheur il lui arrivait quelque chose. Le maître en question s’effondrera de peine.

Ilan le semi-regard perdu vers son plafond, attend juste. Il a prévenu que cette fois, à son boulot il sera absent.
Ilan n’est jamais en retard. Jamais absent. Toujours ponctuel et travaille sans relâche.
Mais là, le jeune borgne aux cheveux brisés a perdu toute l’envie et la force de se pointer au café.
Sa patronne le pardonne et comprends très bien ses inquiétudes.
Ilan espère et continuera d’espérer que ce sera la première et dernière fois.

Vers une heure de l’après-midi, il s’en est allé voir ce vétérinaire qu’il respecte pour cette profession si admirable pour lui.
Rares sont les Hommes qu’Ilan respecte. Kaleo Fox en fait parti et ça, il le sait sûrement.
Car Ilan, avec son seul œil visible, fusille les Hommes.
Comme le fusil qui était pointé vers lui dans sa vie de cerf.

Il l’attend. Parce qu’Ilan n’a pas osé poser sa main sur l’animal en détresse. Il n’a pas osé encore plus le blesser. Car son état l’inquiète énormément.
Ilan se sent mourir pour son seul ami.

Knock, knock…
Le grand sauveur est arrivé.
Ilan sort de ses pensées, se lève immédiatement, dépoussière en vitesse son haut, son pantalon.
Cette manie d’être toujours présentable…
Il s’approche de l’entrée et ouvre.

- Bonjour.
Merci d’être venu. Entrez je vous pris…


Politesse, malgré tout.
Ilan ne se force pas, il ne cache rien, il n’est plus faux. Il est, cette fois, si naturel. Car par respect et par inquiétude, il ne voudra jamais jouer la carte de l’hypocrisie.

- Dusky est sur le canapé.

Son invité peut voir enfin ce foyer enrichit de plantes, de petites statuettes en forme d’animaux dans un coin, qu’Ilan se passionne à sculpter pendant ses temps vacants.
Tout est bien rangé, organisé. Pas une seule fourrure dans les coins, pas un seul objet en cuir.
Végan, jusqu’au bout des ongles.


philophobia
(n.) fear of being in or falling in love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Lun 17 Oct - 22:06
 
 |     


Il faut sauver Dusky.
feat ilan

Ilan lui ouvrit rapidement. Il était, le même, tiré à quatre épingle, un maintien plus que correct, un semblant de dignité, un air noble. Bien qu'en faisant plus attention, le poids du monde semblant s'être logé sur ses épaules.

Bonjour. Navré pour le léger retard.

il n'avait pas de retard. Ou en avait-il ? Kaleo ne savait plus vraiment. Il était quelque peu, en mode automatique. Il se devait d'identifier rapidement le mal qui tourmentait le pauvre Dusky. Le plus vite serait le mieux. Il enchaîna avec une froideur chirurgical qu'il regretta à peine eut-il passé le seuil de la porte.

Merci. Procédons, où est-il ?

Il n'accorda pas beaucoup d'attention à la décoration intérieure du jeune barman. Il le ferait, mais il était trop occupé à scruter Dusky. La moindre de ses réactions, l'éclat dans son regard, le battement de sa queue. Qui ne battait pas. Méthodique. Garder son sang-froid. Ne pas perdre la tête. C'était à son maître d'être émotionnel, lui ne devait que traiter le patient. Ne pas tomber dans une empathie mal placée.

Heey, alors comme ça, ça ne va pas fort. Tu te souviens de moi ?

Vous y avez crû ? Le point fort de Kaleo est d'être sur la même longueur d'onde avec les animaux qu'il soigne. Du rongeur à l'otarie en passant par le serpent et l'oiseau de paradis. Il n'avait pas encore trouvé une créature qu'il n'avait réussi à charmer ou du moins, à négocier un traité de paix le temps qu'il puisse l'examiner. Il était un peu miraculeux le foxy.

Depuis quand est-il comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 69
Pouvoir : émotion
Symbole : fusil de chasse
Occupation : barman au café flower's seed
hellébore
hellébore

Mer 2 Nov - 0:15
 
 |     
Cat me if you can
Boule de poils, triste et trop calme.
Manque d’appétit, régurgite le déjeuné offert amoureusement par son maître.
Ilan, il se sent coupable.
Du malheur de son chat. Il croise les bras et s’installe sur une chaise, avec le visage pâle, symptôme d’une future dépression.

- Depuis deux jours.

Ilan, il se déteste, il a négligé la santé de son compagnon. Il ne pensait pas qu’un simple vomissement serait si grave.
Ilan voudrait mourir, se punir, se flétrir, pour son erreur.
Ilan se déteste.
Parce qu’Ilan c’n’est qu’un pauvre humain.
Un spasme de panique, Ilan pince ses lèvres. Sa faiblesse le répugne. Son semi-regard n’ose plus se poser sur l’animal en détresse.

- Je suis fautif. J’aurais du m’inquiéter dès le début.
Et maintenant, regardez-le…


Je ne suis qu’une erreur de la nature.
Un humain qui assassine.


Et là Ilan. Il craque. Ses poings se serrent et il sent l’humidité de ses yeux.
Il retire alors son cache-œil pour essuyer les gouttes de la dépression. Se relève en vitesse.
En colère contre lui-même.

- Je vais vous servir un café.
Vous prenez du sucre ?


Ilan pense au suicide. Parfois.
Quoi qu'il préfèrerai haïr silencieusement,
L'humanité...


philophobia
(n.) fear of being in or falling in love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Mer 2 Nov - 1:04
 
 |     


Il faut sauver Dusky.
feat ilan

Deux jours. C'était raisonnable. Ilan avait bien fait de s'alarmer. Si ça se trouve, ce n'était pas grand chose. Enfin, tout était relatif. Visiblement, le maître de Dusky vivait mal son manque de réactivité. Alors qu'il n'en était rien. Kaleo n'était pas à son premier rodéo, et il n'était pas rare de voir ses clients craquer sous la pression ou la culpabilité. Bien qu'il n'ait jamais pensé à avoir l'occasion de voir Ilan aussi proche de la vulnérabilité.

Justement, je le regarde, et vous avez fait ce qu'il faut. Si vous m'aviez prévenu plus tôt, je n'aurais rien pu faire si ce n'est le garder en observation. Ne soyez pas si dur avec vous-même.
Même Dusky se fait du souci pour vous.


La nature empathe des animaux et particulièrement des félins domestiques était quelque chose que Kaleo prenait pour un fait avéré, bien que les fondements scientifiques étaient rares voire, inexistants. Trop de fois, il avait pu voir à quel point les familiers adaptaient leurs attitudes à celui de leur maître.

Merci bien. Deux si possible, mais ne vous dérangez pas pour moi, c'est gentil à vous.

Le vétérinaire reporta son attention sur son patient, il sortit une paire de gants en latex de sa poche, avant de l'enfiler. Une fois cela fait, il présenta ses mains à Dusky, il montrait patte blanche en somme. Et ce, avant de le manipuler, d'observer si le ventre était enflé ou douloureux ; toujours dans l'optique de réduire le champ des possibles et d'identifier quel mal infâme osait affecter un chaton si mignon. Bien que Dusky n'avait plus rien d'un chaton.

Cela va vous sembler étrange, mais vous souvenez vous de l'aspect des vomies de Dusky ?

On lui demandait s'il veut du sucre, et lui s'intéressait à la consistance des vomissements. Kaleo avait beau être bon dans son métier, il devrait travailler encore sur ses transitions. Toujours était-il que la réponse du barman pourrait bien éclairer la lanterne de Kaleo qui pour le moment errait sans bute dans une brume de suppositions.

Si ça ne vous revient pas, ce n'est pas grave. Je suis là maintenant, et je ferai mon possible pour ce cher Dusky, vous pouvez compter sur moi.

Il ne put s'empêcher de rajouter rapidement après sa question de quoi rassurer Ilan, essayant de limiter la peine de ce dernier. Lui qui d'ordinaire, compatissait volontiers avec ses clients, mais sans verser dans la séance de thérapie improvisée. Il se sentait comme obligé de panser la blessure d'Ilan, même si elle était plus ou moins auto-infligée. Il ne savait pas pourquoi, mais il avait éveillé chez le vétérinaire, l'espace d'un instant, quand il avait ôté son cache-œil, l'impression de voir un animal blessé.
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Aelita Aetil'ilan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-