forum rpg tout public univers fantastique/paranormal aucun minimum de mots avatars illustrés 200*320px
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
l'après-midi d'un faune // jerk | granini
 
myosotis
myosotis
avatar
hohoho
Messages : 42
Pouvoir : création
Symbole : le bruit de quelque chose qui se dévide.
Occupation : sorcière et collégienne.
Dim 14 Jan - 19:00


l'épaisseur d'une feuille de cigarette entre chaos et osmose

qu'on ne lui parle pas des jeudis interminables de novembre - hélas ! quelle triste saison que l'orée de l'hiver ! ça la désespère, vraiment, ça fait chouiner les sorcières  de se faire vaincre ainsi par les vêpres glacées (mais) ! mais mais mais ! il y a toujours mercredi pour défier la nature.

bois gentil, plutôt méchant entre ses doigts-corolles ; il faut tout ramasser avant la calcination en janvier, avant que le gel trompeur ne berce ses mignonnes dans un sommeil éternel - ah ! viles glaçons meurtriers, pensez-vous faire peur à mercredi en soufflant ainsi dans ses cheveux ? elle a brodé pour vous son manteau de ronciers - l'hiver ne peut rien contre sa superbe témérité.

ses pas d'omniscience l'ont mené jusqu'à la sylve, dans l'antre des mythes enfantins (on dit que) on dit qu'il y a toutes sortes de créatures ici-bas la nuit tombée, qui coulent sur votre dos pour vous arracher la chemise. ça l'intéresse bien tout ça mercredi (tout ce qu'on lui dit est vrai) tant qu'on ne lui a pas prouvé que c'est faux. alors par précaution elle était partie en avance, devançant les démons trop gourmands de dévorer ses précieuses avant qu'elle n'aie pu y poser ses mains innocentes (hoho, eh bien oui, les garder en lieu sûr). elle est donc partie dans l'après-midi, attendant sagement la fin des cours pour faire danser belladone sur le swing-swing d'entre chien et loup. on peut apprendre sa conjugaison (tout en apprivoisant les monstres) ceci - n'a jamais été un problème, croyez-le bien.

elle reconnaît les sentiers déjà foulés avec tom et benji et sophia et (ah ! sa mémoire lui fait défaut) mais ils sont tous terriblement mignons ces petits américains alignés comme la pinède ; leurs sourires lui font chaud au cœur (ou est-ce le ventre ? les pieds ?) en tout cas elle apprécie beaucoup les petites attentions de quand on a douze ans ; c'est comme ça qu'on ancre mercredi dans le cœur des enfants. ses pas se sont plus aisés, entrechats rapides qui savent où ils vont ; la nuit restera son unique destination.

tiens donc ! voilà un drôle de faune pour venir troubler la quiétude de mercredi ! enfin ne nous méprenons pas ; c'est toujours elle qui vient déranger. jack c'est ça ? enfin oui c'est ça haha je te reconnais, y en a pas deux à avoir la même coupe. ses yeux-torpilles dérivent jusqu'à ses cinq petits doigts, chœur du couteau-soliste. encore une fois la rumeur disait vraie ! comme jack est vilain faune. tu fais quoi ? tes parents t'attendent pas pour le goûter ? enfin je dis ça mais les miens m'attendent pas non plus ils doivent faire des trucs d'adulte haha je sais pas. d'ailleurs je sais pas si tu vois qui je suis ? c'est camille mais mes copains m'appellent mercredi, meRcRedi tu racles bien les r.

son sourire ne la quitte jamais, les mains dans le dos dissimulant les ifs (les houx) les sureaux à sa vue de ministre - il faut d'abord l'étouffer avec les mots.

hrp où va-t-on @Jaakoppi
©️️cecil/nationofulysses



 
myosotis
myosotis
avatar
Crève
Messages : 800
Pouvoir : création
Symbole : gâteau d'anniv'
Occupation : I play Pokemon GO everyday
Avatar(s) : Mob & Ritsu / mob psycho 100%
Mer 17 Jan - 17:08


"Tiens donc"

un petit tour autour de ses doigts
(salto)
la lame qui claque en rentrant dans le fourreau.
(petit saut d'une paluche à une autre)
une main en appuie contre l'écorce balafrée.
Son air blasé ne t'empêche pas de continuer de déblatérer Camille.
Qui-t'es pour te permettre d'être aussi familière ?
Qu'une nouvelle qui connait pas sa place encore dans l'échelle sociale de la classe.
(trainasse avec Tom va, qu'il retienne ses crocs pour l'instant)

Y'en a pas deux en effet. Merrcrrrredi, compresse entre ses dents, ah, avec une pointe d'amertume, ça sonne comme un truc que l'on écrase.

(salto)
(à fait sauter le couteau bien calé dans le manche)
Rattrapé avec prestance il se sert du manche pour gratter derrière son cou où il a senti une bestiole crapahuter.
il regarde indifférent le cadavre d'une minuscule araignée broyée contre le bois avant d'essuyer son ustensile sur le tronc contre lequel il se repose.
Elle, petit colibri plein de mots qui les bats à la seconde comme si ça la rendrait plus importante.
Trop active pour se rendre compte peut-être, comprendre que ses goûter sa maman a pas besoin de les préparer.

Jack ne s'avance pas, défiant du pourquoi du comment de ta présence en son sous-bois à l’appartenance d'habitude plus tenue, lui, Tom... la majorité des enfants osent moins s'y perdre seuls, dans ces fonds couleur sapin depuis que quelques années en arrière, Estelle s'y fondu elle-même.
Boucles de soleil emprisonnées sous la mousse moite.
(n'y pense pas Jack t'as pas besoin de ça en ce moment)
Dire qu'il ne peut plus se recueillir en paix devant sa frustration s'en être perturbé.

Qu'est-ce que tu veux ? Tu traines pas avec Tom...-ate ?

Sa langue a ripée sous l'hésitation un millième de seconde, une micro-pause assez pour être visible même s'il garde toute sa composition comme s'y de rien n'était.
Même ça il ne veut pas te l'accorder
(d'être plus proche)
Que t'arrive comme une fleur avec ton accent à côté de la plaque à faire ta mignonne devant lui.
Bien sûr ça a du charme pour Tom, de faire dorer son blason de délégué.
(lui rumine dans soin coin d'être mis au placard et de n'avoir, que trop rarement, pu apprécier la même lumière)
 
myosotis
myosotis
avatar
hohoho
Messages : 42
Pouvoir : création
Symbole : le bruit de quelque chose qui se dévide.
Occupation : sorcière et collégienne.
Jeu 18 Jan - 0:31


l'épaisseur d'une feuille de cigarette entre chaos et osmose

pas d'inquiétude si tu comptais lui donner le mauvais rôle - mercredi se targue volontiers des volontés vaniteuses (vils vaisseaux d'orgueil vaseux) voyez-vous ses vaines tentatives - d'apparaître gentille à tes funestes côtés.

elle rit un peu car il a oh ! raison (funèbre) (il a l'air bien triste ce garçon est-ce un deuil) ou un chagrin de collégien ? il y a tant de raison d'être triste, il faut bien se réjouir de la mort d'une araignée. haha ouais, t'as raison. jack ça sonne comme quelque chose qu'on coupe, genre tchak-tchak-jack, tu vois. elle se demande si ça fait "jack-jack" les pattes d'une araignée qu'on arrache d'un coup sec. camille est spectre-actrice dans ce sous-bois de fin d'après-midi qui berce langoureusement les faunes dans sa torpeur de brumaire - oh quelle phrase il faut qu'elle prenne le temps de respirer ! elle est si familière (ses lippes joliment retroussées) comme ses chaussettes aux raffinés ourlets ; on a pas fait plus joli mercredi - ni plus long, malgré l'hiver, cela va de soi.

hoho, c'est rigolo comme surnom ça tomate ! je le ressortirai à l'occasion. souffler sur une mèche rebelle - elle ne sait encore rien du malheur des petites amériques macabres, elle qui baigne encore dans la noirceur de l'europe indomptée oh - mercredi le sera toujours. tomate, ah c'est rigolo, ça la fait sourire, l'innocente à la cruauté pourfendue ; que lui souffle-t-il de beau ce menuet de mort-bois ?
rien d'assez intéressant pour tromper ses enfantillages saveur poison.

mais non je suis pas avec toooomate, c'est pas non plus mon meilleur copain je peux me balader sans lui elle aussi a ses énormes petits secrets. pourquoi t'es jaloux haha ? bref je veux rien en particulier. il est super beau ce couteau !

et d'une main importune rapace de mauvais augure tente de s'en emparer.

hrp où va-t-on @Jaakoppi
©️️cecil/nationofulysses



 
myosotis
myosotis
avatar
Crève
Messages : 800
Pouvoir : création
Symbole : gâteau d'anniv'
Occupation : I play Pokemon GO everyday
Avatar(s) : Mob & Ritsu / mob psycho 100%
Jeu 18 Jan - 18:47

Silence
te jauge du regard pendant que tu déblatères.
Jusqu'à la première ouverture.

Dans ce cas là...


La comparaison lui fait froncer un sourcil.
Qu'est-ce que c'est que cette tentative d'approche complètement foireuse ?
Le reste est encore plus risible.

ça me va plutôt bien comme prénom.

Assez pour qu'il échappe un rire trop plein d'une bien factice tendresse elle-même emplie d'un intérêt glaciale envers sa camarade.
Bras en arrière pour empêcher la pie d'attraper son bien, il la repousse sans gentillesse de son autre main.
Tchak comme tu dit, résonne dans la forêt
(il a ouvert le couteau de son pouce, le gardant caché derrière son dos)
S'élève ensuite le bruit de sa langue qui claque contre son palais à répétition du son distinctif des petits non, pointe vers toi son index qui suit le mouvement .

Ce calibre c'est pas pour les petites françaises malpolie, pléonasme, je sais...

Jack commence à marcher en courbe face à toi, garde toujours ses distances, mais ramène le couteau devant lui pour en caresser la lame entre deux doigts. Il ne va rien dire sur l'usage du Tomate.
bien sûr quelques part, il a envie de te faire comprendre qu'il est le seul utilisateur valable d'un tel vocabulaire,
mais d'un autre côté,
ça serait bien s'il pouvait entendre Tom remettre à sa place la nouvelle sur l'usage de celui-ci, ou alors rougir jusqu'aux oreilles,
les deux lui iraient en vrai.
Mais, bien évidemment si rien d'intéressant ne se passe alors ça sera retour case départ,
et la case départ, sera de te faire apprendre lui-même la leçon.
En attendant...

...peut-être qu'on t'as jamais appris dans ton pays qu'il faut demander la permission pour avoir accès aux affaires des autres, mais t'inquiète pas, ici tu vas vite l'apprendre.

Surtout en ce qui le concerne.
Mielleux sourire qui habille son visage tel un masque collé avec une bonne dose de mauvaises intentions.  
 
myosotis
myosotis
avatar
hohoho
Messages : 42
Pouvoir : création
Symbole : le bruit de quelque chose qui se dévide.
Occupation : sorcière et collégienne.
Jeu 18 Jan - 23:08


l'épaisseur d'une feuille de cigarette entre chaos et osmose

on murmure dans les mânes boisés qu'on sait cracher sur les sorcières ; mais ne sous-estimons pas ses pouvoirs ! elle aussi sait valser, peut-être pas très bien (peut-être avec des ténèbres plus claires), mais elle a assez d'esprit pour se tenir droite face à ce couteau. viens donc à elle, faune, délivre toutes tes thèses ! elle saura argumenter, en souriant toujours. car c'est là toute la beauté des mercredis vêprés : ne pas faillir face aux furieuses envies de mercredicides.

oh là, tout-de-suite les grands mots ! toujours théâtrale dans son habit de forêt, si elle est intruse ici elle se fera vite une place parmi les ronces. alors elle lève un peu les mains, doigts bien écartés ; mais ce n'est pas capituler. c'est vrai que c'est eeeextrêmement poli de menacer une fille avec un couteau non mais EXCUSE-MOI. tout d'un coup c'est ses poings qui se plantent sur ses hanches - il n'aurait pas réussi à l'agacer ! je vois pas pourquoi je demanderai la permission puisque je sais que tu aurais refusé. alors autant tenter le coup non ?

elle tourne sur elle-même, autant tenter le coup, non ? c'est bête jack tu trouves ? mais c'est comme ça que mercredi fonctionne ; à coup d'à-coup et de coups de coudes - coucou ! c'est camille qui sourit.

tu vas faire quoi ? me tuer ? je suis pas une araignée JACK. non mais les gens avaient raison tom est beaucoup plus sympa, il a une casquette et plus de filles dans son groupe. t'as quelque chose contre les filles ou pas ? ou c'est juste moi ? ou juste personne ? hein dis-moi jack ? puisque tu vois que les menaces ne fonctionnent pas sur cette saloperie de mi-semaine ; une inarrêtable gangrène qui ne se stoppera

qu'une fois le glas immobilisé.

j'ai pas peur des oiseaux moqueurs comme toi  j a c k.

quelle symphonie de prénom !
et elle s'approche encore toi.

hrp où va-t-on @Jaakoppi
©️️cecil/nationofulysses



 
myosotis
myosotis
avatar
Crève
Messages : 800
Pouvoir : création
Symbole : gâteau d'anniv'
Occupation : I play Pokemon GO everyday
Avatar(s) : Mob & Ritsu / mob psycho 100%
Jeu 1 Fév - 14:18

Net est son arrêt.
Les mimiques sont des plus étranges, il n'en a jamais vu des comme elles,
il doit lui manquer une case quelque part, pas que ça soit une tare , lui et ses amis, ils leur en manquent pas mal aussi.
Sans piper mot il la laisse faire sa scène ça fait longtemps en effet, la pensée redouble en lui, qu'on ne lui a pas causé ainsi.
Et lorsqu'elle revient à la charge pour une raison ou une autre il ne bouge de prime abord, pas de sa place, les baskets enracinées dans le sol moite.
Vient donc folle furieuse ! Lui-même n'est pas assez fou pour te faire tâter de la lame sans connaitre tes précédents, et surtout ta propension à crier au loup.
Prendre des risques oui, mais mesurés quand même.
(il pensait qu'elle allait lui taper sur le système, mais ses airs de mademoiselle le font rire)

Tu m'en diras tant, puisque l'on utilise les grands mots, je ne fais pas dans la discrimination rassures-toi, je menace de la même façon filles comme garçons.

Enfin, avec une menace personnalisée, mais personnalisée à égalité : personne n'y échappe.
Maintenant qu'il y pense, Jack a entendu parler de la nouvelle recrue dans la troupe de l'école, un brin timbré aux dires, il doit s'agir de cette demoiselle là.
ça lui va bien, comme surnom, Mercredi, c'est un peu toujours la folie l'après-midi de ces jours-ci.
ça lui va bien comme rôle aussi, la timbrée, lorsqu'elle se rapproche de trop il se met à reculer jusqu'à être acculé par le massif tronc qui s’étend vers le ciel en un beau pin.
Malgré tout son faciès est tranquille, il t'observe voilà tout.
Beaucoup de gestuelle, il comprend d'autant mieux le choix, c'est très théâtrale tout ça, il pourrait même en être jaloux si ce sentiment-là n'avait en ce moment dans sa caboche, pas d'autres chats à fouetter.
Il y a vraiment de quoi pourtant, en tant que bannis, ça lui ferait une bonne raison d'essayer de la pousser à bout, mais Jack n'aime prendre de raccourcis qu'en terrain conquit.

Si tu veux tout savoir, entre ses doigts il s'amuse à rentrer et sortir la lame, il y avait une fille avant dans mon groupe, mais elle est portée disparue depuis plusieurs années. Je l'aimais beaucoup, et depuis je n'ai pas trouvé de candidates pour rentrer dans mon gang qui fassent le poids...

Il n'aime pas parler de ce sujet, ça fait ressortir de mauvais souvenirs qui le chagrine et lui font goûter à nouveau l'âpreté de sa culpabilité.
Mais d'extérieur rien de tout ça n'est accessible aux regards pernicieux, il s'est fait une carapace, comme il s'était fait une carapace après la mort de Jaques.

...donc tes petits coups bas sur le sujet m'ennuie, mais cause toujours, tu m'intéresses.

Sans mentir !
Et quand bien même ses mots sonnent avec la pointe de sarcasme usuelle que l'on confère à cette tournure-ci, la part d'honnêteté qui habite entre chaque lettre est plus présente que ce que l'on pourrait croire. Il relève quand même que c'est la seconde fois qu'elle fait référence à Tom, est-ce qu'elle essaie de les monter l'un contre l'autre ? Elle est pas tout à fait à jour sur la dynamique de la classe dans ce cas là... ce qui ne l'étonne qu'à moitié à vrai dire. Il ne la considère pas nouvelle pour rien.  

wesh:
 
 
myosotis
myosotis
avatar
hohoho
Messages : 42
Pouvoir : création
Symbole : le bruit de quelque chose qui se dévide.
Occupation : sorcière et collégienne.
Dim 11 Fév - 21:39


cette pluie qui pleure dans l'automne qui perd ses faunes
c'est déméter qui se meurt de l'exil de perséphone

l'épatulement souricier se dessine là, au coin de ses canines - la maline s'est fait une fierté de ce tronc de malheur et les bourdons de son esprit ont trouvé d'autres sommets à butiner. plus noir encore que le sien, ça fera un joli miel tout moiré ah - elle veut y goûter la capricieuse.

parfait, parfait ! j'en suis ravie. ce n'est pas ironique là ; elle ne trouve grâce aux pleurs que s'ils sont prononcés en chœur, par une ribambelle de bambins chialeurs et adorés - ça lui en fera plus à consoler dans ses bras semainiers. lundi, mardi, jeudi ; le troisième jour se lit entre les lignes, et si vous l'avez prononcé intérieurement c'est qu'il a bien réussi à s'incruster dans votre tête. car c'est bien le but de l'exercice : de tout savoiR. ah oui ? elle est étrangement (pléonasme, haha) réjouie de cette nouvelle, ah oui il a eu des reines ce roi-ci ? enfin princesse serait un meilleur terme - elle doute que jack soit ce genre de garçon à couronner toutes les gamines en son nom.

pas d'inquiétude - mercredi l'est déjà.

j'espère qu'on la retrouvera un jour alors. c'est quoi les qualifications requises pour rentrer dans ton gang dis ? son ton est poli à tous les angles, c'est un bien agréable couteau ; elle n'est pas certaines de remplir toutes les conditions, mais vous voyez, les reines n'en ont jamais eu besoin !

j'espère bien que je t'intéresse, c'est quand même la moindre des politesses. et je ne fais pas de coups bas, enfin je ne pense pas ? je suis pas assez méchante pour faire des coups bas haha. c'est que c'est un sacré merdier votre classe, moi j'essaye de comprendre voilà tout.

sans mentir encore une fois !
et ses yeux reviennent toujours au couteau.


hrp où va-t-on @Jaakoppi
©️️cecil/nationofulysses



 
myosotis
myosotis
avatar
Crève
Messages : 800
Pouvoir : création
Symbole : gâteau d'anniv'
Occupation : I play Pokemon GO everyday
Avatar(s) : Mob & Ritsu / mob psycho 100%
Lun 21 Mai - 23:34

la lame se replie, il plisse les yeux, une coche satisfaite se dessine au coin de ses lèvres.
prudence prudence est maitre de raison.
Mais ce n'est pas amusant de toujours faire attention, n'est-ce pas Mercredi ? Avec tes larges sourires taillés en pointe tu ne peux qu’acquiescer, petite carnassière que tu es.
Voilà qu'elle ne s'avance plus sur lui, il a réussit à captiver son attention juste un instant avec les maigres miettes d'informations qu'il a bien voulu lâcher concernant Estelle. Il se doute que ça ne va pas suffire longtemps, déjà, les iris désireuses convoitent à nouveau son couteau.
Elles brillent ses billes elles aussi d'un joli
Noir sur noir  
mais Jack préfère que ça reste un duo et pas un trio alors tes pupilles ne seront pas vraiment n o i r mais plus couleur pie
tu en es bien une après tout, à saliver face à ce qui brille.  
(il parait que les pies sont de sacrés oiseaux tu savais ? plus revêches qu'on le pense, c'est hargneux, c'est, comme ça semble bien t'aller, borné)

Par le manche qu'il tient, il tapote l'arme à présent sécurisée contre la paume de sa main, comme s'il pondère ses mots avant de déballer la réponse. Oui ça doit pas être facile pour une nouvelle de comprendre les groupes et les relations entre eux, en même temps si elle avait tout compris au premier coup d’œil il l'aurait trouvé terrifiante ! Mais cette confiance qu'elle dégage, à avouer sa propre perdition au milieu du fatras des rumeurs et relations de la classe et de façons général, de leur tranche d'âge, le rassure. Venant d'une autre personne il aurait presque pu prendre ça pour une forme d'innocence, mais, de son expérience, il y a bien peu d'innocent qui choisissent option théâtre ; c'est un endroit où on nous apprend et nous encourage à jongler entre les masques.

C'est pas écrit sur un papier ou quoi, au début ça l'était peut-être, maintenant je m'adapte au profil. Voit ça plus comme des auditions à répétition, comme pour travailler avec un duo. Pour que la paire fonctionne, il faut que l'on puisse se faire confiance. et à vrai dire MeRcRedi je ne sais pas si je peux te faire confiance pour l'instant, je sais pas grand chose de toi tu vois, c'est toi la nouvelle ici pas moi, de moi tu peux apprendre des choses, vraies comme fausses, de tout le monde, mais en ce qui te concerne, je ne peux rien apprendre de toi par les autres, comme t'es nouvelle, tu me suis ?

Non en effet tu ne sembles pas bien méchante Mercredi, Jack n'a pas peur des araignées, il les trouvent même jolies.
Bien qu'il les écrase parfois.
et si tu es plus serpentine, pas d’inquiétude il sait les attraper
les vipères aux poings.
Néanmoins dans le règne animal pour de vrai tu es pie et tu le resteras, le reste c'est plus des idées que ce qu'il pense vraiment de toi. Jack a toujours préféré les oiseaux pour les personnes élégantes, et bien qu'un relent de sauvagerie s'échappe de tes crocs, l'un pour lui ne va guère sans l'autre dans son monde interdit aux fades adultes.

Il lance son couteau et le rattrape, puis fait tinter à nouveau la lame tout en se penchant en avant pour ramasser un bout de bois à ses pieds. Sans attendre il commence à gratter sa première couche pour mieux faire ressortir sa belle parure boisée.

Si tu me suis alors il faut au moins que tu saches que peu de personnes font des coup bas dans notre classe, mais des coups mérités, ça, c'est une autre histoire. Au fait, ça serait pas bon pour ton intégration avec le reste si on te voit trainer dans ma traine tu sais.


pas qu'il se vante d'être le caïd de la classe mais, eh, l’étiquette lui a été collée sur la peau, autant la prévenir qu'au delà du "oulalal je viens juste voir le présumé méchant loup des bois", il y a des répercussions qui peuvent se faire attendre si elle décide de continuer à voleter autour de son ramage.
 
myosotis
myosotis
avatar
hohoho
Messages : 42
Pouvoir : création
Symbole : le bruit de quelque chose qui se dévide.
Occupation : sorcière et collégienne.
Lun 9 Juil - 3:38


cette pluie qui pleure dans l'automne qui perd ses faunes
c'est déméter qui se meurt de l'exil de perséphone

il lui semble que le vent souffle moins fort, là-haut, dans le bruissement sans fin de la pinède - le temps se fige quelques secondes pour immortaliser le tableau qui venait de se peindre ici bas

camille l'intitule :  LES OISEAUX

et c'est une nouvelle démonstration de son ignorance d'effrontée - la volonté de bien faire n'a jamais été son fort (mais la volonté de faire si !), elle qui a toujours préféré le charme de la force brute aux espiègleries jouées en demi-mots ; ça lui plaît les réponses franches, et oui, bizarrement tiens, ça la fait sourire !

elle ne veut pas faire demi-tour.

oui oui, j'te suis. meRci de l'appeler meRcRedi.

elle prend un air très sérieux, car ça a l'air très sérieux.
ça lui évoque des auditions de théâtre passées dans un théâtre très huppé mais très secret - trois ingrédients qui suffisent à capter son attention aussi volatile soit-elle : camille n'est point oiseau de chasse mais elle ne se veut la proie de personne, à voleter trop haut pour être atteinte par le moindre petit couteau.

elle considère lui faire déjà honneur à tenir son souffle noirci en haleine, pour le laisser dégobiller tout ce qu'il a à lui apprendre. l'audience remarquera peut-être les fruits des bois éparpillés à ses pieds (malencontreusement lâchés dans un sourd emportement), mais rien qu'une pie ne soit assez vorace pour ne pas ramasser en repartant.

alors il parle, il parle, il parle, cause toujours, tu m'intéresses, vraiment, le concept de l'ironie, toutes ces petites farces semblent un peu superflues désormais, pour mercredi qui n'a jamais trop aimé le concept de concept. c'est une fille très concrète qui a toujours l'aiguille au nord - donc, là où pointe le couteau.

écoute déjà je sais pas si tu peux me faire confiance non plus, c'est le genre de truc que tu peux pas vraiment dire toi-même non ? mais personne te le dira je pense à part ma mère haha. donc t'as qu'à te faire une idée par toi-même comme t'as l'habitude de le faire. pour commencer, moi non plus, je ne porte pas de coups bas.

et pour appuyer ses propos elle se campe plus fortement sur ses jambes, dégage l'aura imposante qu'ont toutes les petites filles de son âge - mais qui ont simplement tendance à l'oublier une fois lundi venu.

et tu vois je suis quelqu'un de plutôt pacifique je crois donc les coups mérités je les porte qu'en cas d'extrêmes urgences, genre hop ! elle claque dans ses mains, même pas besoin de couteau.

elle se détache de son air sérieux pour glisser sur un plus léger, lentement, on voit son visage se ramollir et sa bouche en bâton brisé devenir un mince ruisseau roulant selon son bon-vouloir - tous ses traits s'assouplissent pour devenir la sympathique mercredi des après-midi théâtre, qui pour sûr, ne porterait aucun coup bas.

POUR FINIR je m'en fous mais alors royalement de mon intégration, en plus ça veut dire quoi intégration, c'est genre intégrer à un moule ? faire bien adhérer la pâte ? désolée je suis pas un gâteau ou un bonhomme de pain d'épices, on mange pas les mercredi.

haha !
hahaha !
qu'est-ce qu'elle est drôle ! elle se fait rire !

et en essuyant une larme - ou est-ce une goutte de sueur, haha... non enfin bref, je m'en fiche de m'intégrer. c'est cool si ça se fait, c'est cool si ça se fait pas. je veux juste trouver une bande de copains avec qui m'amuser. ou même un seul copain c'est pas grave, ça suffit. et t'en fais pas si ça pose un problème qu'on me voit te traîner dans les pattes, je pourrai te dépasser c'est pas un souci.

camille est drôlement sincère - tout son visage parle pour elle et c'est un tout un enchevêtrement d'émotions là-dessus, c'est :
- beaucoup de rouge
- de la curiosité sur la gauche
- une pincée d'insolence
- 1,5 L de risque en boîte
- de l'émincé de noir frais
- rajouter des oiseaux selon les goûts des invités

assaisonnez le tout de vinaigre balsamique et ne dégustez que l'après-midi : à la réflexion, elle renommera peut-être le tableau.


hrp très bien @Jaakoppi
©️️cecil/nationofulysses



Contenu sponsorisé
 

 Sujets similaires

-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Un après-midi ... Mouvementé ? [PV Zaza]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-