beyond memories
forum rpg tout public ☆ univers fantastique/paranormal ☆ aucun minimum de mots ☆ avatars illustrés 200*320px

Nanarland || Vito & Cosmo
 
freesia
freesia
avatar
O N   A I R
Messages : 63
Occupation : Libraire // Animateur d'une radio louche
Avatar(s) : Cecil Palmer - WTNV
Mer 4 Oct - 22:50

  

Il ne ressemble à rien quand on en plonge quelques goutes dans l’eau. Incolore. Il ne se sent pas lorsqu'on l’a dans la bouche. Indolore.  Il est invisible, puis il frappe. C’est chaud d’abord et c’est la tête qui tourne. Une chaleur dans l’arrière du crane qui se diffuse dans le ventre, les extrémités qui piquent comme prises de fourmis, plus froides et raides. Et de toute manière, peu de temps après rien n’a de sens.

Cosmo lâche un rire dans un souffle et repose lentement sa tête contre le canapé. Dans l’appartement dérangé il y le son d’un film qui emplit la pièce, cogne contre les murs.Il y a une odeur de pizza froide et quelques bouffées de fumé. Il y le chat alors endormi sur ses genoux qui decide d’aller faire un tour, évitant les pompes balancées nonchalamment dans un coin, les vieilles piles de dossier.

Entre deux vapes Cosmo se redresse, les lignes se distordent. Habituellement ses trips sont plus vifs, il a ici l’impression de s’endormir, de s’enfoncer dans un rêve étrange, molletonné, presque, et pourtant si fatal. La dose était petite, juste assez pour partir, pas assez pour violemment bader. Il tourne la tête vers son ami « Eh… Vito, tu tiens l’coup…? »
Il n’aurait pas dû lui toucher la main, pour s’assurer de son état. Il n’aurait pas dû et au contacte du derme, comme pris de paralysie, il tombe ; ses lunettes chutent à terre, son corps sur Vito, et son esprit choit aussi, mais bien ailleurs.
Le film continue. C’est un mauvais film. Le film continue.




Il était dans un train. Une sorte de vieux train cahotant sur des rails moisis. Un train qui sentait bon le début des années 80, la moquette sur les murs imprégnée d’une odeur de clope. En face de lui un vieillard bedonnant le reluquait de par dessus son journal. Le wagon était vide. La nuit sombre au dehors, les vitres laissant se profiler un paysage peu accueillant, faisant vaguement penser à l’Angleterre : marais, landes moites, brumeuses, sombres. La lumière du wagon contre le noir du dehors transformaient les fenêtres en miroirs, ainsi Cosmo se surpris à apercevoir son reflet. Il avait les cheveux plus long, une épingle à nourrice dans le lobe droit, accompagné d’une boucle d’oreille pendante en forme de croix brillante, une chemise noire boutonnée jusqu’en haut et… Est ce que c’était du khôl autour de ses yeux.. ?
Tout lui semblait étrange, un peu décalé mais pourtant si logique.
Il sorti de sa poche un papier. Il avait gagné un billet de train pour des vacances à la plage. Il détestait la plage, le sable tout particulièrement. Pourquoi était-il là  ? Aucune idée. Il avait peut être besoin de vacance et..
Cosmo n’eut pas le temps de s’adonner à d’autres rêveries que le train s’arrêta net en plein milieu de la campagne. Quelques minutes s’écoulèrent, plus s’étirèrent. Le vieux crado commençait à s’agiter sur son siège avec des regards de plus en plus insistants, aussi Cosmo pris l’initiative de se lever et de sortir du wagon avant que celui-ci puisse amorcer la conversation. Il fit quelques pas dans le couloir rentrant sa chemise dans son pantalon surpris, un peu, de ne croiser personne.
Même le wagon restaurant semblait plus que vide alors, par dépit, il s’approcha de la fenêtre qu’il ouvrit, l’air froid de la nuit lui griffant le visage tandis que ses yeux se plissaient, se perdaient dans le noir tentant de distinguer quelque chose. Alors qu’il s’allumait une cigarette appuyé contre le rebord, son regard s’arrêta sur un point lumineux, là haut sur une colline, une habitation peut être ?

 Sujets similaires

-
» mercedes VITO a vendre
» vito a vendre ........
» mercedes vito/viano 111 cdi double cabine extra long
» Une mission electrique
» La combine a Nanar !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-