beyond memories
forum rpg tout public ☆ univers fantastique/paranormal ☆ aucun minimum de mots ☆ avatars illustrés 200*320px

[Flashback] Shlags en culottes courtes || Mav' & Cosmo
 
freesia
freesia
avatar
O N   A I R
Messages : 63
Occupation : Libraire // Animateur d'une radio louche
Avatar(s) : Cecil Palmer - WTNV
Jeu 28 Sep - 12:52



Il n’aimait pas lorsque Clyde n’était pas à l’école. Il se sentait comme dépossédé d’une partie de lui, comme si un de ses membres avait été arraché,incomplet comme un puzzle auquel un enfant sadique aurait retiré des pièces. Il se sentait moins lui, atténué. Mais plus que tout cela, plus que ce sentiment de manque et d’incomplétude - Qu’un enfant de son age n’aurait d’ailleurs pas pu comprendre ou formuler pleinement- il y avait l’ennuie et se sentiment d’être seul face au monde; Dans le vaste no man’s land qu’est la cour de récré, il n’y a pas de lois si ce n’est celle de la jungle. Il sentait bien sur lui les regards des autres et leurs murmures, leurs regards en coins. Être avec Clyde était un bouclier contre eux, « les autres », tout seul il se sentait comme nu devant eux. Heureusement la grippe ne dure pas longtemps et Clyde serait bientôt de retour.

La cloche sonne, un tintement strident qui brule les oreilles mais réchauffe les coeurs annonce la liberté provisoire dans ce lieu carcéral. Cosmo n’aime pas l’école. Il n’aime pas les gens. il n’aime pas rester assis sur une chaise. Il n’aime pas la maitresse. Cosmo aime apprendre des choses là n’est pas le problème, mais qui est en mesure de prouver que la maitresse ne leur raconte pas des bêtises ? Pourquoi la maitresse passe son temps à dire à Cosmo d’arrêter de rêver, que le bigfoot n’est pas réel, que les aliens n’existent qu’au cinéma. Qu’est ce qu’elle en sait la maitresse ?
Il traine des pieds, les poings dans les poches de son short et passe avec reluctance le pas de la porte. Désoeuvré il erre dans la cour comme une âme en peine, donne un coup dans un caillou et fini par se caler au pied d’un arbre dont l’ombrage parsemé et clair le couvrait à peine. Ce n’était d’ailleurs pas très grave, c’était le printemps, il faisait doux, les enfants jouaient dans la cours et non sous le préau, les plus jeunes se mélangeants aux plus vieux oubliant parfois cette dichotomie entre les « petits » et les « grands ».

Interrompu dans la lecture de son comics, il sort à contre coeur du monde humide et sombre de « The Swamp thing » pour se focaliser sur la source d’un bruit juste derrière lui. Caché derrière l’arbre tel un agent secret en filature la scène qui se déroule devant ses yeux ne semble que trop familière.

Chad. Non mais quelle brute celui-là. Il serre les poings et son visage se tord d’une grimace. Parce que c’est un « Grand » il se croit tout permit, il martyrise les enfants dans la cours de récré. Non Cosmo n’oubliera jamais le jour où il s’est fait voler ses cartes pokémons, celui où il l’a bloqué dans les toilettes de la cour et qu’il est tombé dans la cuvette en essayant d’escalader pour sortir. Le fameux Chad d’ailleurs s’adonne à son activité favorite, embêter un autre garçon, un autre « grand » d’après ce que peut voir Cosmo. Ni une ni deux, dans cette spontanéité et ce manque de reflexion préalable qui le caractérise, il sort de sa cachette pour confronter chad, se plaçant entre lui et le garçon. Il ne lui fait pas peur celui-là. Il y a des choses beaucoup plus impressionnantes que Chad, il le sait, il a vu ça dans Xfiles.

« EH. Dis donc tête de noeud, t’as rien de mieux à faire ? »

Chad se stoppe dans son méfait et fixe Cosmo d’un air mauvais. Celui-ci dégluti. Ah, finalement ce n’était peut être pas une bonne idée, il aurait peut être du aller voir la maitresse. NON ! Il n’a pas besoin de l’aide des adultes. Ils ne le croient jamais de toute façon.

« Bah alors Cos-mauviette, on joue au héros ? » L’autre se dresse comme un paon qui parade fièrement, bien sûr qu’il est beaucoup plus grand, plus large que Cosmo du haut de ses 10 ans. Ce dernier bombe le torse à la manière d’un chat qui gonflerait ses poils, mais l’effet est plus ridicule qu’imposant. Il ne faut à Chad qu’une petite balayette pour envoyer valser son adversaire, et c’est dans un rire sardonique de méchant en devenir qu’il s’en va.

Cosmo se relève et frotte ses genoux, tâtonne devant lui à la recherche de ses lunettes. -pauvre blondinet myope comme une taupe - et sa main tombe sur ce qui semble être une épaule. « …Ah ? » Ses sourcils se froncent puis soudain il se souvient du garçon que Chad était en train d’embêter. Il plisse les yeux, très, très fort comme si cette action allait améliorer sa vision, mais tout ce qu’il a devant les yeux c’est une forme floue et sombre « Eh ! Ça va ?… Moi c’est Cosmo, » Lance-t-il dans un grand sourire auquel il manque une dent « Dis, t’aurais pas vu les lunettes ? »

 Sujets similaires

-
» idées
» LE STAFF ☩ les gueuses en culottes courtes
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-