beyond memories
forum rpg tout public ☆ univers fantastique/paranormal ☆ aucun minimum de mots ☆ avatars illustrés 200*320px

Imperium // ft. Talv
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 305
Pouvoir : destruction
Symbole : Piqure d'aiguille médicale
Occupation : Apprenti au cirque Arcadius / Bolosse
Avatar(s) : Park Chanyeol - Exo
Mer 20 Sep - 0:43
Because I know what you do out of passion ; but it only makes it harder for me
Silhouette
inconnue consentante – parmi les grands noms de la mémoire désincarnée
La sérénité paisible de ce sanctuaire à l’existence consacrée – l’écrase
Il se sent tout à la fois – tout petit et trop grand confronté aux fastes façades du rêve humain
C’est dommage… avec toutes ces étagères – on voit pas bien le soleil
Il pense – pas grave – encore une chose qu’il ne comprend pas vraiment
Pourquoi faire tous ces mystères –  quand on peut dire directement ?
elle lit souvent Amélia
Et lui – a parfois essayé de se perdre entre ces lignes insaisissables dont la vague précision emporte tempétueuse ses certitudes abstraites
se raccrocher aux arabesques des mots saccadés qu’éparpillent page à page toutes ces voix graphiques – le long des sentiers de papier
mais depuis toujours (c’est comme un sort) les signes se faufilent entre ses doigts – et les marges se meurent entre ses paumes
automne des sens
Comment font-ils pour faire parler ceux qui n’ont pas de parole ?
Même lui ne maîtrise pas toutes les magies.

Ici – le jour décline en défilé terni toutes les successions patronymiques que brandissent les étagères
Distraitement – il songe ailleurs – fait voyager son index le long des souvenirs consignés
on dirait un genre de cimetière – un peu trop vivant
soudain – attrape par la main l’un de ces fantômes effeuillés
prêt à hanter les esprits avec force poussière
depuis combien de temps on ne t’a pas rouvert, toi ?
Et – on essaye encore de jouer
se perdre entre les lignes serrées comme des liens…
se raccrocher aux arabesques des mots acérés…
( mais il y a déjà trop de signes en son âme pour qu’il (s’)entende penser )

Amélia sera intelligente pour nous deux – s’apprête à reconduire le spectre éconduit au seuil de son mausolée que d’autres autorités ont frappé au(x) nom(s) des considérations alphabétiques
Dans la brèche ouverte par sa curiosité – un éclat aux lignes argentées projette ses reflets précieux sur les parures atones des livres alignés
Entre deux romans anonymes – là où sommeillait tranquillement le recueil qu’il a l’intention de rendormir – l’ombre noble de sa dévotion à l’aimée se meut entre les grands Mo(r)ts

A petits pas – il longe les murs de l’empire des lettres
Attend tapi – que l’ambassadeur des silences plein de paroles fasse son entrée  
( tout ce qui ne vit pas vraiment doit être incendié )

« BOUH !!!! »

L’homme a la distinction froide qu’ont tous les gens importants
ceux qui s’intéressent à tout et surtout à rien du tout
C’est bien pour cela qu’il est là – Harland – flamme du néant

« Ahahaha je t’ai fait peur ?? Je suis désolée !! Je voulais te faire une surprise tu avais l’air trop sérieux j’ai pas pu m’en empêcher lol – salut ça va ?? Tu te rappelles de moi ? J’suis Harland le petit copain d’Amélia Watson, tu t’en souviens d’Amélia quand même ?? Mais siiiiii c’est pas possible de l’oublier elle est tellement <333 magnifica, genre… Grande comme ça à peu près avec un carré blond ♥ elle met souvent du rouge à lèvre noir ♥♥♥ bref bellissima comme dirait ma mère lol mais bon là n’est pas le sujet en fait elle est genre ultra méga fan de toi mais vu que tu es super super occupé askip elle a jamais l’occasion de parler avec toi à chaque fois c’est pas possible et tout nan mais tu la fuis ou quoi ?? imao t’inquiète j’te taquine – fin bref du coup je suis venu pour te poser deux trois petites questions de sa part !!! alors ouiiiii c'est vraiiiiiii que tu dois te demander "ça par exemple mais comment est-ce qu’il t-il pu me trouver ce petit chenapan ??" question qui je te l’accorde est ma foi fort pertinente, et mérite tout-à-fait d’être très sérieusement étudiée, parce que quand même ça fait genre grave trop creepy imao t’imagines en vrai j’suis un stalker et je te suis h24 ? genre jusque chez toi et tout L O L trop drôle quand même -- nan mais trkl relax t'inquiète c’est pas ça en vrai, tu vas pas le croire mais figure-toi que ??? grâce à mon esprit de déduction incroyablement développé je me suis dis qu’il y avait potentiellement des chances plus ou moins importantes qu’un écrivain soit à la bibli le week-end !!!! ETONNANT NON ?????? enfin euuuuuuuuuh........ je suppose que c’est ce que font la plupart des gens qui écrivent des bouquins ??? genre… pour trouver l’inspiration et tout ça je sais pas se gorger de la FLAMME DIVINE de la littérature ou je sais pas quoi machin … truc… ??? yeah – bon deux secondes je cherche les questions là je les ai rangées atta »

Dans ses poches un briquet quelques cailloux deux médiators une boîte d’allumettes au cas-où – un petit morceau de papier plus ou moins torturé qu’il offre à la lumière de son affection

« Alors de un : comment… t’es… devenu écrivain ?? Ah oui tiens c’est vrai trop bonne question ça !!!! Mais bon en même temps c’est Amélia forcément que ça allait être trop trop trop intelligent hihi nan mais en vrai moi aussi je me demande comment ça arrive ce genre de trucs est-ce que c’est le hasard de la destinée ou ?? autre ??? WAOUH bref que de témoignages passionnants en perspective hmm – ensuite de deux : c’est quoi tes – merde j’arrive pas à me relire dsl mon gars j’ai toujours écrit trop trop mal deux secondes atta – AH TES INSIRATIONS !!! mais looool j’ai cru que j’avais marqué un truc genre instigation euh truc comme ça, d’ailleurs ça veut dire quoi déjà instigation ? tu dois savoir toi vu que t’es un gars intelligent qui écrit… »

et toutes ses paroles heureusement s’envolent – puisque seuls les écrits sont assez lourds pour rester sans doute.
BY MITZI


hrp : désolée c'est pas terrible et en plus Harland parle trop je suis profondément désolée
 
hellébore
hellébore
avatar

Messages : 31
Pouvoir : réinitialisation
Symbole : Pink Floyd - Wish you were here
Occupation : Ecrivain à ses heures perdues, chasseur de myosotis, traqueur par pur plaisir
Avatar(s) : Viktor Nikiforov - Yuri on Ice
Dim 24 Sep - 12:38

「Imperium」

Faites donc taire ce blasphème.

Harland & Talv
La bibliothèque
Antique sanctuaire
Qui s'élève et vous écrase
De sa majestueuse grandeur.

Le silence règne
Le silence est roi
Le silence est maître,
De ces lieux poussiéreux,
Desquels le chasseur vient se repaître
Inspiration charnelle
Carnée
Les mots immatériels.

Talv a l'allure des hommes
Qui se fichent du monde qui les entoure,
Et pourtant n'inspirent que la peur,
Terreur.

Il est grand
Trop grand
Et sa longue veste brune
En rajoute à sa froide majesté
D'un chasseur en recherche d'inspiration
Ou d'une proie mais pas aujourd'hui.

Il a son sac
Son cartable de cuir trop vieux
Il s'en va
S'en ira
Ecrire
S'envoler avec ses mots.

Mais le Destin, c'est drôle, vachement drôle.

Et ce même Destin décide que non
Il n'écrira pas aujourd'hui.

« BOUH!!!! »

Crise cardiaque
Comment peut-on crier dans un lieu aussi sacré ?

Mépris
Choc.

Mais le temps pour une fois n'est pas son amie
Il n'a pas le temps de réagir
Avant qu'un déluge de paroles ne s'abatte
Et lui transperce les tympans.

Un gars typé asiatique
Il a l'air un peu débile
Commence à
Déblatérer
Ses mots dont Talv n'en saisit même pas la moitié.

Ce sont des bribes
Juste des bribes
Il retient
Harland
Amélia

Et puis c'est tout.

Ce qui domine son esprit,
N'est rien d'autre qu'un choc
Ce que fait ce jeune homme est
Un blasphème.

Mais c'est qu'il lui manque vraiment une case.

Il parle en langage SMS
Ça existe ça même?
Des gens qui s'expriment ainsi.

Talv ne peut que rester planté là
A essayer de trouver une occasion
De le faire taire
Ce survolté.

On est dans une bibliothèque
Et les regards qui se portent sur eux,
Sont incroyablement gênants.

Ledit Harland sort un papier dans sa poche
Une occasion pour calmer le jeu et sortir?
Non,
L'hérésie continue.

Talv sent bien qu'il ne peut strictement rien faire
Sinon se pincer l'arête du nez
Et faire taire ce prédateur en lui qui gronde
De le bouffer juste tout cru.

En plus il veut un interview cet énergumène mais il s'est cru où ?

Ses paroles s'enchaînent
Ses mots se vomissent littéralement
Talv
Ne le supporte déjà plus ;
En vrai ça ne fait que deux minutes qu'il te parle
Le Temps rit,
Enfantin.

Tu vas voir ce que c'est, instigation.

Une suggestion
De son esprit
Il va le sortir à l'instigation de sa connerie.

Le débit de mots se calme.

Talv
L'observe,
De ses yeux de bleu glace
Où luit un mépris à peine contenu.

Il fait peur
Le bibliothécaire n'ose pas s'avancer
Fragilité ;
Et les regards réprobateurs,
Haineux des lecteurs
Se portent sur eux.

Non tu n'écriras pas aujourd'hui!
Ça a l'air de te faire rire
Ma vieille amie.

Et Talv agit en conséquence
Tu l'as cherché pauvre fou
Et ne pipant mot
L'attrape par son oreille décollée
C'est plus facile ainsi
Et le traîne hors de la salle d'un pas pressé
Sa prise est ferme,
Tant pis si il fait mal.

Ils atterrissent dans la cour intérieure,
Et Talv le lâche enfin
Avant de lui administrer une tape -qui claque- sur sa tête
Dont le cerveau ne doit déjà pas contenir beaucoup de cellules grises.

« Sais-tu seulement ce qui me retient
De t'enfoncer une balle dans le crâne ? »

Son ton est calme ;
Mais son regard lui d'une rage
Glaciale.

C'est un myosotis et il le sait
Il le sent
La chasse peut débuter mais avant
Ses yeux se plissent d'un air méprisant
Ce n'est qu'une proie après tout ;
« Que me veux-tu donc réellement. »
Rencontre impromptue.
 
myosotis
myosotis
avatar

Messages : 305
Pouvoir : destruction
Symbole : Piqure d'aiguille médicale
Occupation : Apprenti au cirque Arcadius / Bolosse
Avatar(s) : Park Chanyeol - Exo
Mer 8 Nov - 2:42
[quote="Harland"]
Because I know what you do out of passion ; but it only makes it harder for me
Il parle et parle et parle – et l’insouciance aveugle qu’il rayonne face aux remparts solennelles de l’imagination humaine est dépareillée en échos malvenus par le silence intensément dense  
il flamboie son univers à tous les angles du panthéon aux soupirs que son impétuosité allume ça et là d’étincelles de gaieté
et son éloquence bien trop radieuse pour n’être pas crainte par les nécromanciens des belles lettres menace d’enfiévrer la léthargie des grands noms

« … et c’est comme ça que j’ai finalement réussi à faire porter un nœud papillon à mon poussin ! !!! fascinant heinAHAHHHHHHHHHHIIEE »

Son spectateur privilégié l’a saisi par l’oreille ( estompe les révolutions de son effrayante ignition ) et l’emmène déjà par-delà les murailles muettes de l’intelligence ( étouffe définitivement la subversion de son euphorie embrasée )

« ouuuch »

« Sais-tu seulement ce qui me retient
De t'enfoncer une balle dans le crâne ? »

Sous la pulpe de ses doigts il sent presque les insensibles sillons de glace que la paume de l’écrivain a abandonné sur sa nuque

« Ah putain… Je veux dire bordel – je veux dire mince je pensais pas que vous m’attraperiez par l’oreille……….. »

Soupirs peinée et moue douloureuse – il joue (comme souvent) à être comédien

« Monsieur Talv si vous voulez qu’on s’entende bien faut que je vous dise que – faut pas me toucher les oreilles… ok ? ok je m’excuse de vous demander ça avec tout le respect que je vous dois et tout et tout mais c’est la règle numéro un de toutes mes relations amicales euuuh sans vouloir être chiant et tout mais vous savez j’ai un passif traumatique avec ça et tout et … ‘fin vous voyez quand j’étais petit mon père, fin pas vraiment mon père, mais non, mais si, enfin il me tirait aussi les – bref je je je suis désolé j’ai sans doute fait un peu trop de bruit dans la bibli ?? c’est à cause de la hype souvent je m’excite tout seul ça arrive tout – le – temps !! Ahahah !! »

un petit caillou roule entre ses baskets – que me veux-tu donc réellement – il le pousse du talon avec bienveillance – observe ses errements réguliers le long des nervures d’encres qui se déroulent en palpitant sur la pierre du pavement – se demande vaguement où sont destinés à s’envoler tous les petits cailloux du monde – si la cartographie des cicatrices granitiques qu’il profane du bout des pieds tiendra bien ses promesses à d’autres mondes – et si le ciel est rouge et que la terre est bleue n’y a-t-il pas moyen d’enfouir en l’univers d’autres bourgeons de décadence ?

« rien » un autre galet rebondit entre ses lacets défaits « juste poser des questions pour ma copine sur votre métier »

Bien sûr – il peut toujours jouer – la magie suppose qu’on croit un minimum en la véracité de son mensonge – Talv n’est pas magicien – Talv est héllébore
évidemment
Il n’y a bien qu’Harland pour estimer que la réalité puisse être asservie (tant qu’on y croit) aux enfantillages
Talv, malgré les invitations d’illusionnistes qui lui ont été offertes en offrandes – n’est pas là pour jouer.

« S’il-vous-plait dites-moi que Amélia fait rien de trop dangereux avec eux – vous »

Il n’y a bien qu’Harland pour se figurer que l’on rallie toujours les somnambules à la plus noble cause des rêveurs

« Je veux pas qu’il lui arrive quelque chose… »

Mais – malgré tous ses efforts pour (se) le croire – Harland n’est plus de son monde.

BY MITZI


hrp : CE RETARD DES ENFERS DESOLEE @Talv ♥️♥️♥️

 Sujets similaires

-
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Twilight Imperium
» Twilight Imperium 3E - FFG - en juin ?
» Imperium || Forum RPG
» Mon projet pour Apo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-