forum rpg contexte original pour tous les âges ☆ univers fantastique et paranormal ☆ aucun minimum de lignes/mots ☆ avatars illustrés 200*320px.

r e d e m p t i o n ◮ s e v e n {end
avatar
hello darkness my old friend

Messages : 3
Pouvoir : manipulation
Symbole : Une balle dans la tête
Occupation : Fantôme des Hellébores
hellébore
hellébore

Jeu 14 Sep - 0:35
 
 |     
s e v e n
Ton nom, ton prénom ; qu'en à tu fais Seven ? Qui es-tu ? D'où viens-tu ? Est-ce vraiment si important dans le fond ? Sans doute que oui. Tu n'es pas dépourvue d'identité comme tu sembles vouloir le faire croire aux gens qui font maintenant partie de ton entourage. Tu étais quelqu'un avant, tu es toujours quelqu'un maintenant. Svea, c'était là ton prénom autrefois ; c'était ainsi qu'on t'appelait dans le noir. Amaliev était le nom de famille de ta mère et Slabkin celui de ton père. Svea Amaliev Slabkin, voilà le nom que tu as décidée de rejeter.

Ton choix, ta responsabilité. Du haut de tes vingt-six printemps, tu ne vois plus le temps passé ; tout devient copie, d'une copie imprimée et bien rangée dans ton esprit embrumé. Tu es née là-bas, mais tu es maintenant ici, toi dont les origines Russes et British sont imprimés dans la chair. La femme que tu es semble avoir développé un don particulier ; la manipulation. Tu as rejoint les hellébores afin de mieux te dissimuler, afin de te faufiler dans une nouvelle vie factice et tu es maintenant un de leur recruteur. En tant que célibataire endurcis ; ou pas, tu ne fais pas de différence entre hommes et femmes ; on ne t'a jamais appris à faire la fine bouche et ton corps à souvent servit à assouvir les désirs de chacun, te rappelant ainsi pourquoi tu te dégoûtes autant.

Anciennement Mannequin et barmaid, tu vagabondes désormais dans les rues sans vraiment avoir élu domicile quelque part et sans véritable travail notoire, flânant d'un appartement à un autre en échange de services avisés ; vivant dans une planque crasseuse. Tu es capable de tout, pleine de ressources. Tes mauvaises habitudes ont repris leur droit sur ta personne et les choses illégales qui te permettait de survivre autrefois sont de nouveau venu empiéter sur ta nouvelle vie. Tu étais trafiquantes en tous genre, tu étais fille d'un mac qui était bel et bien ton père et c'est pour éviter de te retrouver les mains et le corps encore plus salis que tu as finis par fuir ici. Mais heureusement pour toi Seven ; tu ne te souviens pas de tout ça. Parce qu'une balle dans la tête à effacer tes cauchemars.

caractère
Une pièce lancée dans les airs ; face, tu vis, pile, tu crèves, c'est aussi simple que ça pour toi Seven. T'es prête à risquer ta vie à des jeux de hasard, à te jeter sous des rails de métro si la carte que tu pioches au tour suivant n'est pas celle que tu prévois. Tu ne fais rien comme tout le monde, tu ne vis pas dans un monde régi par les lois et les règles ; non. Pour toi, les règles et les lois sont faites pour être transgressées, tu écrases les règles de la bienséance, tu bafoues les lois ; rien dans ce monde n'échappera à ta rage, tout finira comme cette pièce lancée dans les airs, tout se résumera à un stupide jeu de hasard. Alors les amis, Pile ou Face ? Prendrez-vous le risque de jouer avec cette hippie psychédélique ? Une femme prête à disparaître de ce monde à la moindre erreur de sa part ; prête à se couper les vivres histoire de connaître de nouveau la souffrance. Non, Seven, tu n'es pas banale, c'est certain et tu l'sais. C'est fou ce que tu peux en jouer, ce que tu peux aimer manipuler les esprits de ceux qui tentent de te connaître, de percer le mystère qui entoure ton existence sordide. Tu jouis de ça, de cette liberté retrouvée ; de ces questions qui harcèlent les petites têtes qui se retrouvent sur ton chemin... Tu ne serais pas devenue une femme détestable en ce lieu fait de paix, toi qui as connu le malheur ? Toi qui ne viens pas de cette époque ? Qui es-tu Seven ? Qui es-tu vraiment ? Quel est ce masque que tu portes continuellement pour te couper du monde ? Que représente-t-il ? Peux-tu seulement trouver la réponse à cette question ? N'est-tu pas toi-même une propre énigme à tes yeux ?

Seven, celle qui endort les esprits, qui jouit d'une existence factice ; celle qui est morte autrefois, mais qui est revenue à la vie ici. Toi qui à vécu l'enfer, toi qui as connu la douleur et la désillusion ; pourquoi ? Pourquoi ne profites-tu pas de la vie à pleines dents ? Tu pourrais et en soit tu le fais ; mais ce serait te mentir à toi-même que de dire que tu es heureuse ; car on peut pardonner, mais on ne peut clairement pas oublier le passé. Seven, ton passé à fait de toi ce que tu es aujourd'hui et même si t'as tout oublié en belle amnésique que tu es, des choses ne change pas, t'es une droguée à la nicotine et à toutes substances qui se trouvent sur ton chemin, jouant comme Alice dans le pays des merveilles à celle qui ne comprend pas, qui croit que tout est un rêve alors que la réalité te rattrape à grand pas. T'étais une bête domestiquée, bien apprivoisé, mais qu'à trop été baisé et te voilà maintenant chien sauvage vagabondant dans les rues de la ville, flânant d'un endroit à un autre, ne faisant décidément plus confiance. T'as peur, t'as peur de tout, mais en même temps, t'as plus peur de rien. T'es de celle qu'on trop croqué la vie, tu ne la savoures plus. Tu crois avoir tout vu et tout vécu Seven, t'es même persuadé d'connaître les mystères du monde ; c'est fou ce que tu peux être prétentieuse.

Dans ta perfection et ton imperfection, tu t'en rends compte Seven, t'es qu'une humaine insignifiance aux yeux du monde, qui cherche sa place dans ce nouvel univers qu'est le présent de ton passé de merde. T'as le cerveau en compote, t'as la tête en vrac et le cœur qui craque. Tu ne sais plus, tu ne veux plus savoir ; t'as décidée de jouer les ignorantes pour mieux renier, renier celle que t'étais ; celle que tu ne veux plus devenir. Ici, tu peux sans doute te racheter, tu peux construire une autre Svea ; non, une autre Seven. La vérité, c'est que tu es lâche, mais t'arrives pas à te l'avouer, tu ne veux pas en arriver à cette conclusion... En fait, t'es comme toutes les femmes, t'es compliqué et juste un peu trop perché. Ta démarche se démarque de ta façon de penser un peu terre à terre et pessimiste. Le regard levé vers l'avenir ; un regard qui semble un peu dur au premier abord, un regard froid ; mais qui cache bien toute la sagesse dont ta caboche recèle. Qu'est-ce que tu es ? Comment t'en est arrivé là ? Pourquoi tu sembles porter toute la misère du monde sur tes épaules ? Ceux qui viennent de là d'où tu viens ne peuvent que le comprendre... Tu ne viens pas d'un monde normal, ce n'est pas "chez toi" et t'as beau l'savoir, tu peux plus changer tes décisions. Dans le passé se trouve la clé de ton futur ; dans le passé se trouve le havre de paix auquel tu aspires, mais t'as rejeté ton passé, sans le vouloir, malheureusement. T'es plutôt optimiste en vrai, hein, Seven ?

Hautaine comme pas possible, t'aimes vraiment prendre les gens pour des cons. C'est peut-être pour ça que les gens ont du mal à t'encadrer, mais ce n'est pas plus mal, c'est qu'ils ne t'ont pas cerné, qu'ils n'ont pas compris les raisons de tes agissements... En gros, que ces pauvres imbéciles ne cherchent pas plus loin que le bout d'leur nez. C'est un rôle, un jeu auquel tu joues continuellement, pas pour passer le temps non, c'est juste comme ça. Tu n'as pas vraiment d'explication, juste que c'est comme ça, comme cette pièce que tu ne peux pas t'empêcher de lancer depuis que t'as une dizaine d'années. Prendre des décisions, réfléchir, penser à tout, c'est ce que tu as toujours fait et tu n'peux pas y faire grand chose. Seven, t'es une fille un peu perturbée, un peu chamboulé niveau relationnel ; t'accordes ta confiance à qui le mérite, à qui veut bien voir au travers de ce genre que tu te donnes ; t'es une fille bien chiante, mais pas inintéressante.

Le bâtiment est un symbole, tout comme le fait de le détruire. Terroriste dans l'âme, t'as toujours tout détruis, t'as toujours eu une fascination pour les interdits. Quand on te dit de ne pas faire quelque chose, tu le fais et c'est fou ce que t'as pu avoir des emmerdes avec cette mentalité pourris. Tu n'es pas le genre de personne de qui on peut dire « elle apprendra de ses erreurs » non, clairement pas. Toi t'as beau savoir, tu continues ; ouais, t'es une nana qui cherche la merde et qui ne peut juste pas s'en empêcher. Pourquoi ? Parce que le visage des gens plein de dépit t'amuse ? Parce que tu te désespères déjà au quotidien ? Que t'aimes pas cette vie monotone, que t'as besoin que ça bouge, que les choses changent, de voir chaque jour quelque chose de différents ? En soit, t'es une boule d'énergie qu'est malgré tout blasée de la vie... P'tain, en vrai Seven, t'es carrément trop compliquée. T'es une boule d'incompréhension et d'incohérence ; t'es une insatisfaite de premières catégories, t'es un être fait de contradiction tout simplement.

« Simplement » ; est-ce qu'on peut vraiment te qualifier de simple ? Est-ce que tu peux te contenter d'une vie saine et simpliste ? Sûrement que non. T'as beau avoir souffert, t'as beau avoir été baisé par la vie ; tu la baises en retour, tu la croques à pleine dent... Autant dire la vérité Seven, t'aimes ça, t'aime juste te compliquer la vie. T'aimes pas être fausse, t'aimes pas t'éparpiller comme ce sujet écrit à l'encre virtuelle, mais tu l'fais quand même. Parce que si tu n'agis pas ainsi, tu n'es plus vraiment Seven. Tu serais Svea et tu ne peux plus être Svea ; parce que Svea tu l'as tué le jour où tu as débarquée ici. Seven la déconcertante, Seven la cassante, Seven l'exaspérante, Seven la réconfortante, Seven la désobligeante, Seven l'enivrante, Seven, Seven, Seven, qu'est-ce que t'es chiante.

Fatigante dans cette nonchalance, horripilante dans ton arrogance ; t'es la reine de ton royaume, le bourreau de ta propre souffrance, la rage propre à ton existence, t'es un être presque détestable, alors quoi ? Qu'est-ce qui fait de toi quelqu'un de bien Seven ? Le fait d'être venue ici pour changer les choses ? Le fait que le rôle que tu joues montre clairement la fissure entre ton environnement et toi ? L'amour que tu portes à l'humanité ? T'es ainsi et on ne te changera pas Seven. T'es un être qu'à trop aimé, une femme qu'à trop payé de ses erreurs passées, quelqu'un qui ne demande que ça, faire de nouveau confiance ; être capable d'aimer à nouveau, d'enivrer le monde de ta bienveillance avec ta douceur et ton éloquence. Tu n'es pas avide de pouvoir, tu t'en branle clairement. Ce que tu veux est aussi visible que le poing au milieu de la figure que t'as pris dans la poire depuis l'enfance. Tu veux comprendre, tu veux être comprise ; mais surtout, tu veux être accepté telle que tu es... Comme un être humain fait de qualité et de défaut ; quelqu'un qui ne demande qu'à être pardonné pour ces erreurs passées.
histoire
Ma pièce était lancée. Face tu vis, Pile tu meurs. Une chance sur deux, la Vie ou la Mort

L'obscurité. C'est fou c'que ça peut être angoissant ; mais c'est dans les ténèbres que cette fille à passer le plus clair de son temps, de son enfance. Caché dans l'ombre, à l'abri des regards, recluse entre quatre murs... Une honte ? Une abomination ? Svea ne saurait le dire, elle n'a clairement pas cherché à savoir, ni à comprendre ; solution de facilité pour ne pas être d'avantages blessés.

Qu'est-ce que ça fait de se sentir comme une bête de foire Svea ? Comment tu le vis maintenant que t'es à l'abri ? Qu'est-ce qui a changé dans l'fond pour toi ? Un sentiment de sécurité ? Une évasion ? Un regain de liberté ? Qu'est-ce qui est vrai Svea ? Qu'est-ce qui est faux ? Il serait peut-être temps de raconter la vérité, rien que pour te soulager.

Le milieu du proxénétisme. Quelle affreuse merde. C'est dans cet enfer sordide qu'elle est née ; avec un père un peu trop porté sur les affaires crasseuses, qui passait son temps à jouer le mac et le trafiquant en tout genre. C'est dans ce genre de monde qu'elle a grandi ; dans un monde corrompu, ou l'argent et le regard des gens est plus important que tout. Son père désirait un garçon, parce que 'c'est plus facile d'apprécier ce genre de choses avec un fils' qu'il disait... Pourtant, ça ne l'a pas empêché d'apprendre les « ficelles » du métier à sa fille. Si seulement. Si seulement elle était née ailleurs, qu'est-ce qui serait alors arrivé ? Quelle vie aurait-elle aujourd'hui ? Oserait-elle encore se regarder dans le miroir ? Sans doute que oui ; mais avec des « et si » ; le monde ne serait pas le même aujourd'hui.

Tu te rappelles de la drogue qui coule à flot Svea ? Tu te rappelles des armes qui défilent dans le salon de votre grande villa de Moscou ? Tu te rappelles des gens que tu devais vite contenter et distraire grâce aux atouts que la nature t'avait accordée avec bonté ? Tu te rappelles de toute cette merde, hein ? C'est difficile d'oublier la façon dont tu as été traitée en objet, et ce, depuis ton enfance. Déjà gamine, tu jouais la livreuse sans vraiment le savoir ; avec de la drogue planquée dans ton sac. Pornographie juvénile ; ton propre père avait vendu ton image sur des sites en tous genre et c'pas ta mère qui t'aurait protégé hein ? Comment tu fais pour survivre avec ça sur ta conscience Svea ? Parce que t'es amnésique, sans doute.  

Elle se rappelle la douleur des coups qui lui percutent le visage. Elle se rappelle la peur de mourir dans une cave, comme les gens qui ne faisaient pas ce que son père disait. Survivre, à n'importe quels prix. C'était là son but, c'était là tout ce qu'elle désirait. Parce qu'au fond, un jour, elle savait ; elle savait mieux que quiconque qu'elle retrouverait sa liberté. Plus les années passaient, plus le rôle qu'on lui avait fait jouer depuis l'enfance avait pris de l'ampleur sur sa personnalité. Oh que oui, ça lui déplaisait toujours autant ; bien sûr qu'elle trouvait ce mode de vie atroce... Mais pour ne pas finir comme sa mère, pour ne pas finir comme ces gens ; elle acceptait ; elle subissait sans broncher ; jusqu'au jour où une opportunité s'offrit à elle.

Tu te rappelles de lui ? Tu te rappelles de cet amour qui te ronge ? Tu te rappelles du bout du tunnel ? Il avait été ton secours, ton dernier recours pour ne pas tomber dans l'oubli. Quelqu'un qui se souviendrait de toi pour ce que tu es vraiment. Quelqu'un avec qui tu n'avais pas été obligée de jouer un rôle. Il t'a sauvé Svea et tu ne pourras jamais assez le remercié pour ça. Pourtant, le temps t'a rattrapé ; tu l'savais que t'allais pas pouvoir t'échapper indéfiniment. La porte de sortie qu'on t'avait offerte venait de te ramener à la réalité avec véhémence. C'est ce jour-là que ton plan pour t'enfuir marqua la fin d'un règne ; la fin d'ton monde.

Trahir son père, trahir cette famille ; aller dénoncer toute cette histoire à la police, jouer les collaboratrices, les indics ; dévoiler les plans ; dans quoi est-ce qu'elle s'était embarquée ? Elle n'en avait aucune foutus idée, mais l'accord qu'elle avait passé lui semblait une meilleure idée... Parce que son futur s'effondrait en même temps que le reste de ce monde ; de cette vie chaotique dont elle aurait préféré ne pas faire partie. Son cœur se serrait encore et encore dans sa poitrine ; elle se rappelle, elle se rappelle le sang, les larmes, les injures de haines à son encontre. Elle avait vendu sa famille et jamais on ne lui pardonnerait ce crime.

Et pourquoi ? Parce qu'en agissant de la sorte, t'as tué quelqu'un Svea. Tu n'as pas hésité à te salir les mains pour t'en sortir. Sacrifié la vie d'autrui pour n'en sauver qu'une ; la tienne... C'est mal. C'est mal, tu le sais ça Svea ? Oui, tu le sais, tu le sais ; mais t'as été égoïste. Parce que toi, tu voulais juste vivre, comme les gens normaux, avoir une vie saine ; être aimé et aimé en retour de nouveau ; avoir le sourire aux lèvres. T'as vendu ton père et il a refusé d'se rendre ; et il est mort, criblé de balles par les autorités... Oui, il n'a eu que ce qu'il méritait, mais le regard haineux de votre "grande famille" t'a pesé, d'ou ta fuite, d'ou la solution de facilité.

Et elle a migré loin, pour ne plus se rappeler ; mais heureusement pour elle, le cauchemar s'est très vite terminé. Les souvenirs de son passé se sont effacés, l'oublie d'une vie torturé s'en est aller.

Celui qui se Transforme en Bête  se Délivre de la Douleur d’être un Homme
souvenirs effacés
Une pupille noire entourée de blanc.
Le visage fatigué braqué sur un lieutenant.
L´ordre sera donné dans quelques instants.
Deuxième assaut de la journée et Axel attend.
Il a placé au bout de son fusil une baïonnette
pour lutter contre une mitraillette de calibre 12.7.
Près de sa tranchée, placés à 20 ou 30 mètres,
la guerre des bouchers, nous sommes en 1917.
Tant de journée qu´il est là!
A voir tomber des âmes.
Tant de journées déjà passées sur le chemin des dames.
Axel sent que la fin a sonné.
Au fond de sa tranchée, ses mains se sont mises à trembler.
L´odeur de la mort se fait sentir,
il n´y aura pas de corps à corps, il sent qu´il va bientôt mourir.

L'avenir est un long passé - Manau
Avatar iwaizumi hajime - haikyuu.
Prénom  axel.
Nom  o'connell.
Âge vingt quatre ans.
Nationalité anglais.
Occupation millitaire.
c h e s h i r e

just right
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 127
luzerne
luzerne

Jeu 14 Sep - 2:30
 
 |     
AAALLLEEEEEEEYYYYYYYYY KESSKELLE EST BELLE SEVEN honk crying honk crying
( et cette fiche... Ca m'fait tellement quelque chose tout ce rouge et ce noir ) scared cat

pourquoi t'es toujours aussi cool senpai, t'veux bien m'expliquer un jour comment tu fais, ton écrire, ton style, appelez l'ambulance, j'me sens pas bien cfdsf osekour  uuuuuuuuuuuuuh
voila j'voulais poster un truk avant ta validation, rip à mon âme

love sur toi ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hello darkness my old friend

Messages : 3
Pouvoir : manipulation
Symbole : Une balle dans la tête
Occupation : Fantôme des Hellébores
hellébore
hellébore

Jeu 14 Sep - 3:18
 
 |     
AAAAAAARGH JE
KAE BB AMOUR JE
honk crying honk crying
JE SURVIS JAMAIS A TES COMPLIMENTS P'TAIN
TU ME TOUCHES JPP DE TOI
kya kya
Non mais Kohai, please j'ai rien à t'apprendre
T'es trop swagg pour moi de base
Je décède de feels à cause de toi
J'vais me remettre en PLS sur mon lit
J'te dis pas bravo pour c'que tu m'fais devenir
wirt fdgdgf wirt fdgdgf
Je t'aime bb chat, merci encore
T'es trop cute jpp de toi
Amour sur toi x1000
♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 256
Pouvoir : transmission
Symbole : coup de poing
Occupation : caissier à la station service
myosotis
myosotis

Jeu 14 Sep - 16:36
 
 |     
J'AI HURLE EN VOYANT L'AVENIR EST UN LONG PASSE J'EN PEUX P L U S
en tout cas bah t'es toujours aussi bg t'écris toujours aussi bien et tu claques toujours autant mais ça on commence à avoir l'habitude hein la base
RBVN
hOI!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 190
Pouvoir : évolution
Symbole : livre
Occupation : Lycéen
myosotis
myosotis

Jeu 14 Sep - 16:49
 
 |     
Validation

Hey, re-bienvenue du coup, BBchat Seven ♥️ just right


Encore une fois, tu nous reviens avec un perso haut en couleur, avec toujours un style à faire tomber n'importe qui ♥️♥️♥️
Tu nous charmes, on la trouve tellement cool ! Son occupation, en passant par son caractère ... Mama mia. ;w;
Tout fut si fluide à lire, me hypant à chaque ligne.
Je ne peux que te couvrir de compliments, j'en suis sincèrement désolé... Ah oui, les deux avatars, dans cette même ligne de bon goût ! Undyne

Bon ben, tu connais la musique à force ici, te voilà donc validée, femme fatale. cutiiiie

Tu peux faire ta fiche de lien, ton portable pour spamme tes potes et même un petit journal pour te faire plaisir. Pas besoin de recenser ton ou tes avatar(s) mais si tu le souhaites, tu peux te choisir un (ou deux) visuel réel et le rajouter dans le bottin irl. Si tu recherches des partenaires de rp, n'hésite pas à faire une demande.

Et pour conclure, continue de bien faire mumuse sur le forum avec nous tous ! On t'aime fort ! ♥️♥️♥️


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 268
Pouvoir : destruction
Symbole : Piqure d'aiguille médicale
Occupation : Apprenti au cirque Arcadius / Bolosse
myosotis
myosotis

Ven 15 Sep - 16:59
 
 |     
Déjà : UNE FILLE !!
C'EST LA TOUTE PREMIÈRE FOIS QUE JE TE VOIS JOUER UN PERSONNAGE FÉMININ !!!
JE SUIS BIEN CONTENTE voilà c'était le commentaire utile de la journée......
(grave contente aussi que les rangs des hellé grossissent comme ça en ce moment !)

Ensuite : j'adore Seven
(faites semblant d'être surpris.e.s)
Genre, c'est un perso... Tellement nuancé. Et ça c'est... Super cool je pense qu'il faut vraiment une intuition vraiment juste et beaucoup de réflexion pour faire des persos aussi nuancés que crédibles comme ça. Là avec Seven c'est totalement le cas. C'est une femme complexe mais en lisant son caractère on se dit pas du tout "ok c'est n'importe quoi" non mais alors là 10000 fois non, au contraire. Elle reste totalement crédible, totalement humaine. Et pour moi c'est juste un tour de force incroyable, franchement faut un vrai talent pour créer ce genre de persos je pense ? Complexe mais totalement réaliste. Ce qu'est Seven. Violente mais pas si méchante. Blessée mais révoltée. Solitaire mais altruiste. Et je sais que ces associations de mots font clairement pas justice à ton super perso.
Bref je suis admirative x10000 sérieusement quel perso extraordinaire

J'aime toujours autant comment tu écris, y'a cette espèce d'énergie brute qui colle toujours si bien à tes personnages. oui c'est ça, ta plume est percutante et ça la rend mais vraiment unique et marquante. La façon dont tu joues avec les sonorités avec les rimes et tout = mon kink. Genre la fin de l'énumération dans la partie caractère là, conclue par ce magnifique "Seven qu'est-ce que t'es chiante" j'étais tellement en mode kya derrière mon écran

Aesthetiquement parlant cette fiche est de toute beauté mais encore une fois personne n'est étonné.e vus tes prodigieux talents en graph !
Et Iwa gnn <3
Bref : QC DE QUALITE !!! Mais bon je ne suis clairement ni choquée ni déçue de toi <3

Alors : un énorme RE RE RE RE BIENVENUE magnifique enfant ! Hâte de voir ce que l'avenir réserve à Seven (ah j'ai oublié de dire : recruteuse pour les hellé ??? Cette pure idée just right)

Tu mérites aussi tout plein de câlins 100% bro-esques voilà <3 ah et ??? jtm
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-