disgrâce // lénom
avatar


Messages : 285
magnolia

Lun 22 Mai - 23:15
disgrâce
lénom
oh que tu m’as fait mal lénore
oh lénore oh lénore
je crois que je t’en voulais un peu
je crois que
j’avais un peu de mal à comprendre
lui avant moi c’est ça hein
le leader avant ses frères
la brute avant celui que tu connais depuis gosses
celui qui vient du même endroit que toi
c’est ça que tu veux me dire lénore c’est ça que je devinais dans ton regard
en même temps que les autres quand
ils m’ont laissé
abandonné
tu sais que
j’ai toujours pas compris pourquoi
pourquoi vous vous êtes tournés d’un coup alors alors que c’était si bien si si cool
et maintenant qu’il n’est plus là lénore
vas-tu revenir vers moi
avec ton sale sourire
je veux plus jamais te revoir plus jamais plus jamais je suis trop cassé
mais avant avant
j’ai bien envie de te briser
juste
comme ça
juste
car j’en ai assez des blessures car c’est un peu de toi je pense ce plâtre
car
tu n’es pas anodin à toute cette histoire
alors dans un détour de la forêt
il suffisait de te chercher de remonter tes pas de te suivre depuis l’école
souriant tom
ne pleure pas
ne hurle pas
souriant tom
pour ne pas te faire fuir lénore
lénore !
de mon bras intact de mes ongles arrachés à la force de sa main
je la dépose sur ton épaule
lénore, je voulais savoir.
souriant tom
((chut ne crie pas))
baisse d’un ton un rien carnassier
un rien vexé
sale enfoiré, tu sais qu’il allait me faire ça hein ? et ça se prétend magnolia après, alors qu’on est incapable de protéger les siens ? t’es qui en fait ? POURQUOI T’EXISTES ?
oups je crois que j'ai hurlé
tente de te pousser de mon unique bras
la rage faisant vibrer mon estomac et mon coeur
codage par joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 25
Occupation : gardien du cimetière, corneille curieuse et créature sans-visage dont parlent les rumeurs
magnolia

Ven 21 Juil - 13:03

disgrâce
Jour de Samain, coups, rage aux dents Seront les veaux perdant sang blanc, Seront les loups perdant cents dents
cette voix lénore la connaît sur le bout des doigts
cette voix
lénore sait ce qu'elle vient chercher
alors il se fige même si tout lui crie de s'en aller
car même sa lâcheté ne peut pas voiler le fait que quoi qu'il se passe
ça sera mérité
la main fraternelle qui se pose sur son épaule le fait frissonner
et
il endure les cris sans rien répliquer
l â c h e
à peine capable de prendre conscience de sa part de responsabilité
mais sans savoir ni vouloir l'assumer
ça lénore ne sait pas comment l'on fait
(c'est trop dur trop effrayant)
alors il ne fait rien
ne dit rien
ne résiste pas et se laisse tomber au milieu des feuilles mortes au premier coup porté sans esquisser le moindre effort pour se relever
(c'est mérité)
de sa position de pécheur jeté aux pieds du jugement dernier le plâtre lui apparaît désormais impossible à éviter
preuve irréfutable de ce qui a été fait
et de ses yeux éplorés lénore demande pourquoi
pourquoi tu as fait ça tom
pourquoi tu as voulu l'approcher
pourquoi tu as voulu le défier
pourquoi tu es resté alors que tu aurais dû t'en aller
pourquoi tu as allumé quelque chose que personne n'a su contrôler
et pourquoi cette fois lénore n'arrive pas à se sentir rassuré d'être passé entre les doigts du danger
pourquoi cette fois ça pique ça brûle et ça meurtrit l'estomac
est-ce que c'est ça qu'on ressent quand on a fait quelque chose de mauvais
est-ce que c'est ça le regret
est-ce que c'est ça la culpabilité
c'est
détestable
je ne savais pas, tom.
mais il se doutait
et n'a rien fait
c'est encore pire
je-
yeux brouillés et lèvres qui se mettent à trembler
peut-être que lénore va pleurer
parce que ce que tom hurle ça fait encore plus mal que de tomber
(au fond
qui d'autre que personne et quelle autre raison qu'aucune)
lénore ne veut plus l'écouter et plaque les mains sur ses oreilles en se relevant maladroitement
plus que jamais semblable à un enfant
mais je sais pas ! laisse-moi tranquille !
(c'est confortable de fermer les yeux
pourquoi tu viens tout changer tom)
qu'est-ce que t'aurais voulu que je fasse ? et qu'est-ce qui te fait croire que j'aurais pu faire quelque chose ?
qu'est-ce qui te fait croire que tu étais différent de ces gamins attachés dans la forêt ou de ces oiseaux massacrés
pourquoi tu me demandes de faire ça alors que tu sais très bien que je peux pas ?
(que je sais pas)
que c'est pas possible de vivre autrement qu'en suivant plus fort et plus grand


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Intrigue: disgrâces royales et complots à Versailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-