beyond memories
forum rpg tout public ☆ univers fantastique/paranormal ☆ aucun minimum de mots ☆ avatars illustrés 200*320px

this is how you remind me // PHILOMÈNE
 
hellébore
hellébore
avatar

Messages : 268
Pouvoir : identification
Symbole : cadavre d'oiseau.
Occupation : fauconnière & traqueuse.
Avatar(s) : beatrice - over the garden wall // karen gillan
Dim 12 Mar - 18:33
mes yeux sans bruit dessinent le cri de mes colères enfouies sous terre je ferme la porte à clef quand naît l'envie d'écrire l'envie de tout te dire
je comprends que tu sois déstabilisé ; tout le monde le serait si la personne dont on est amoureux venait déposer un baiser sur nos lèvres comme l'effluve qui annonce un doux commencement
je te sens enfant ; je te sens adolescent ; je te sens toutes ces nuances de ces gens qui ne savent rien et qui découvrent
l'innocence dans tes joues qui rougissent et ton regard ton regard qui dit que tu cherches tant tant tant de mots de contenance tout ça que tu n'as plus en cet instant
(c'est attendrissant)
tes mains tracent un chemin tout le long de mes omoplates jusqu'au creux de mes reins pas si marqué que ça
et non je ne me force pas ; je ne me force pas car j'ai rien à perdre car je n'aime plus rien enfin si j'aime mais je n'adore pas je suis à une nuance de la neutralité car c'est tellement plus simple de se protéger ainsi je veux dire on se sent moins déchiré quand on a essayé de garder l'indifférence de ne pas trop s'attacher
tu sais et au final cela me rassure ; car je t'apprécie oui je t'aime je t'aime certes pas de la même manière que toi mais mon but n'est pas de te blesser non c'est de te conserver de te rendre heureux si je le peux
et si ça ne me fait pas mal de mon côté
un homme amoureux, est le plus médiocre des chasseurs
alors ça m'extirpe un sourire quand tu dis que tu ne pourras plus me laisser partir
si tu savais, si tu savais tout ce qu'on ferait par amour
à quel point on offrirait à l'être idolâtré, même la douleur de le voir loin de soi s'il peut se sentir mieux
un baiser tout aussi rapide qu'avant ; un contact qui ne me répugne pas tu sais
j'en ai embrassé des hommes des parfaits inconnus alors toi toi quand tu le fais je ne vois pas pourquoi
je détesterai
tu recommences à parler et ça m'arrache un rire léger car cela se terminera en jeu de celui qui fera fuir l'autre en premier
mes bras viennent t'entourer à mon tour et je rétorque
non, je n'ai pas détesté.
de la même manière que je n'adore pas je ne déteste pas ; je vois le monde avec un voilà qui adoucit les mœurs qui adoucit les joies et toutes ces choses trop excentriques pour ma petite personne usée
puis je ronchonne un peu pour la forme soufflant en détournant les yeux à mon tour
puis arrête de te lamenter, si je te dis que c'est bon ça l'est. profite juste de ce qui t'est offert avant qu'il osit trop tard, ok ?
sick —
xe—
 
hellébore
hellébore
avatar
#sickness
Messages : 196
Pouvoir : relation
Symbole : une photo vierge
Occupation : photographe & web-designer
Avatar(s) : Oikawa Tooru - Haikyu!! // Protagoniste - Persona 5
Mer 28 Juin - 19:48
SETTING FIRE ( TO OUR ) INSIDES ( FOR FUN )
musique — Tes bras qui l'entoure, tu l'acceptes ; ou plutôt, tu le tolère. Et il se sent perdu Sick, comme un enfant dans une forêt trop dense. Il y a son cœur qui rate un battement à l'entente de ta voix, de ces cinq mots qui provoque chez lui un émoi, qui le laisse pantois. Tu n'as pas détesté Philomène, mais qu'est-ce qu'il doit comprendre à ça ? Tu le torture bordel, c'est horrible ; mais c'est comme si un sang nouveau coulait désormais dans ses veines. Son front vient de nouveau se poser sur le sommet de ton crâne, t'enlaçant encore une fois, en contraste avec ton étreinte. Il ne sait pas où vous allez comme ça, il n'en a aucune idée, mais une chose est sûre, son cœur bat pour toi, au rythme de tes paroles et de tes pas. Il hume ton parfum Sick, pour marquer ce jour à jamais dans son esprit, glissant la paume de sa main sur ta nuque, écoutant tes ronchonnements qui lui arrache un sourire.

Profiter
Avant qu'il ne soit trop tard
Regretter
Un futur cauchemars
Succomber
Pour un nouveau départ
Puis Tomber
Écrasé comme un cafard

Sick ne sait pas ce que l'avenir lui réserve et il ne souhaite pas vraiment savoir ; il sait juste qu'avec toi, il est complètement lui-même ; heureux comme il ne l'a jamais été. Sa main vient caresser tes cheveux alors qu'un sourire espiègle s'empare de ses lippes, puis un rire un peu nerveux s'en échappe, ainsi que quelques paroles qu'il ne contrôle pas. J'vais donc en profiter pleinement si tu m'y autorises, te voilà prévenue ! Et il vient de nouveau sceller vos lèvres avant que tu n'ais le temps de rétorquer quoi que ce soit ; agissant comme le bon égoïste qu'il est. S'éloignant légèrement, son regard ancré dans le tien, il enchaîne toujours avec la même joie sur le visage. J'te ramène ? J'pense que la séance doit être reporté à plus tard. Sa main en quête de la tienne, dont il unie les doigts sans réfléchir, avec le plus grand naturel du monde ; il amorce la balade, espérant au fond de lui que cet instant ne s'estompera pas, que les sentiments qu'il éprouve ne s'évanouiront pas ; que rien ne s'achèvera.  
YOLO // with philomène// dramaticfeeling // oh darkness my old friend // je pense qu'on peut dire que c'est terminé ? (depuis septembre, vaut mieux partir sur autre chose MDR)
TEMPLATE BY MINNIE OF SHINE

 Sujets similaires

-
» remind me how it feels to hear your voice ✿ dylan
» | Remind You ... | [PV Gryfi]
» Remind me the story that I won't get insane | Astrid
» A million mile from home, I'm walking away. I can't remind your eyes, your face
» you remind me | oscar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-